La liberté en chantant » Collège B. Albrecht - Sainte-Maxime ...

La liberté en chantant » Collège B. Albrecht - Sainte-Maxime ...

-

Documents
20 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : éducation musicale
  • cours - matière : histoire
  • exposé - matière potentielle : et de diaporamas mais
  • exposé - matière potentielle : et de dossier pédagogique
  • mémoire
  • exposé
  • mémoire - matière potentielle : séjour
  • fiche - matière potentielle : travail
  • cours - matière potentielle : écriture
1 « La liberté en chantant » Collège B. Albrecht – Sainte-Maxime 2006-2007 Renseignements utiles Académie de Nice Collège Berty Albrecht av Gaston Rebuffat 83120 Ste Maxime ZEP : non Téléphone : 04.98.12.92.60 Fax : 04.98.12.92.61. Mél de l'établissement : Adresse du site de l'établissement : Coordonnées d'une personne contact : Weisse Cynthia () Classes concernées : de la 6° à la 3° Disciplines concernées : éducation musicale, éducation civique, histoire, français, anglais Date de l'écrit : mai 2007 Lien web de l'écrit Axe national
  • création musicale sur l'environnement maritime
  • réalisation de panneaux d'exposition
  • images d'archives et aux images du travail de la chorale et des instrumentistes
  • lieu de vie
  • lieux de vie
  • albums
  • album
  • éducation musicale
  • education musicale
  • images
  • image
  • elève
  • élèves
  • élève
  • travaux
  • travail
  • projet
  • projets

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 85
Langue Français
Signaler un problème


« La liberté en chantant »
Collège B. Albrecht – Sainte-Maxime
2006-2007



Renseignements utiles

Académie de Nice

Collège Berty Albrecht av Gaston Rebuffat 83120 Ste Maxime
ZEP : non
Téléphone : 04.98.12.92.60
Fax : 04.98.12.92.61.
Mél de l'établissement : ce.0830039s@ac-nice.fr
Adresse du site de l'établissement : http://perso.wanadoo.fr/bertyalbrecht/

Coordonnées d'une personne contact : Weisse Cynthia (cynthia.weisse@ac-nice.fr)

Classes concernées : de la 6° à la 3°
Disciplines concernées : éducation musicale, éducation civique, histoire, français, anglais

Date de l'écrit : mai 2007
Lien web de l'écrit

Axe national concerné et éventuellement axe académique : éducation aux valeurs républicaines



Résumé :

Après le succès de « La liberté en chantant septembre 2004 - juin 2006» qui a abouti l’an dernier à différents concerts
et à la sortie d’un disque, le projet a été inscrit au projet d’établissement.
Si certaines constantes ont été gardées des années précédentes ( cf rapport bilan P.A.S.I. sortie en mai 2006), le projet
a su s’enrichir et acquérir une nouvelle dimension en s’ouvrant notamment davantage vers l’extérieur.

Mots-clés :

Collège, éducation musicale, histoire, éducation civique, français, interdisciplinarité, A.S.S.R., voyage pédagogique.

1 Sommaire


I. Les constantes : page 3

Objectif
Durée
Interdisciplinarité
La création sur M.A.O. (Musique assistée par Ordinateur)
Concert
Les tice


II. Les innovations : page 5

Liaison CM2-6°
Les sorties pédagogiques
Les clips
A.S.S.R.
Thème
Le rendu
L’esthétique musicale
Création d’un répertoire


III. L’analyse : page 9

A. Les points positifs :

L’équipe enseignante
Les élèves
Les parents d’élèves
Le rayonnement

B. Les écueils à surveiller :


IV. Conclusion : page 11


Annexes : page 12

Démarche pédagogique interdisciplinaire : création d’une chanson
Un exemple de projet interdisciplinaire : « Game over »
TICCE et éducation musicale : création sur M.A.O.
Un exemple de sortie pédagogique : « A travers la Mémoire : Auschwitz»




2 I. Les constantes


Objectif :

Une fois encore l’éducation civique a pris la forme de l’écriture, de l’interprétation et de l’enregistrement de
différentes chansons sur le thème des valeurs républicaines. Ainsi l’éducation civique est abordée à travers la
sensibilité esthétique et la créativité musicale des élèves.


Durée :

Le projet de déroule une nouvelle fois sur 2 ans.
Quatre chansons ont été écrites et enregistrées cette année : deux sur la protection de la nature, une sur le travail
de Mémoire, une sur la sécurité routière.
Quatre autres chansons sont en cours d’écriture. Elles seront enregistrées l’an prochain : une sur la protection
animale, une sur le travail des enfants, une sur les institutions et une sur l’Europe.


Interdisciplinarité :

Les créations des élèves ont été écrites en classe grâce à un travail interdisciplinaire entre éducation civique,
éducation musicale et français. Cependant de nouvelles matières se sont greffées au projet (cf. III.A).


Concert :

Les 4 nouvelles créations ainsi que des reprises de l’album précédent avec de nouveaux arrangements ont été
présentées à la communauté scolaire lors de quatre concerts au mois de mai 2007.
La totalité de la production sera présenté au moment de la sortie de l’album au travers d’un concert prévu en
mai 2008.





3 S’agissant d’une étape intermédiaire avant la fin de la deuxième expérimentation, il a été choisi de faire les
représentations au collège. Ainsi l’établissement est un lieu de travail mais aussi un lieu de vie. Cependant la scène
étant trop petite pour accueillir tous les chanteurs, nous avons du scindé le groupe en deux.


Les tice :

Le site http://liberte.chantant.free.fr sert de plateforme pour consulter ou déposer des documents (exposé,
fiche…).
Les exposés sont réalisés sous forme de diaporamas.


La création sur M.A.O.
(Musique assistée par Ordinateur) :

Des élèves de 3° ont réalisé grâce ensemble d'outils informatiques une création musicale sur l’environnement
maritime. Les possibilités de l’ordinateur les ont assisté dans la production des sons, la recherche de différents
matériaux sonores, la composition et l'enregistrement…










4 II. Les innovations

Il s’agissait au départ d’une action expérimentale ayant pour but de sensibiliser les élèves aux valeurs
républicaines et de les rendre acteurs dans leur réflexion au travers d’une action créative, notamment la création,
l’enregistrement et l’interprétation en concert de chansons originales ainsi que par la réalisation de panneaux
d’exposition.
Depuis septembre 2006, le projet a pris une nouvelle dimension et a su s’enrichir. Cela a été facilité par le fait
que cette action est désormais inscrite dans le volet culturel du Projet d’Etablissement. Cela lui confère une légitimité
et par conséquent un meilleur rayonnement auprès de toute la communauté.


Liaison CM2-6° :

Il semble pertinent de se servir de « La liberté en chantant » pour établir une liaison CM2-6°. Un contact a été
établi avec deux institutrices de la commune enseignant en CM2
Il a été décidé que les CM2 écrivent une chanson qui figurera dans l’album : ils viendront l’enregistrer au
collège ce qui leur permettra de découvrir les lieux dans le cadre d’un travail.
De plus ils interprèteront leur chanson lors du concert final prévu en avril 2008 et viendront donc pour cela
travailler avec les collégiens durant deux après midi.
Enfin ils réaliseront également des panneaux d’exposition traitant du thème civique de leur chanson afin
d’alimenter l’exposition.


Les sorties pédagogiques :

L’éducation à la citoyenneté est l’objectif principal de notre projet. La création de chanson, l’interprétation,
l’enregistrement et les concerts ont été des moyens nous permettant de motiver nos élèves. Cependant il nous a
semblé important de diversifier. Aussi nous avons fait de nombreuses sorties avec nos élèves. Ces sorties ont permis
la réalisation d’exposé et de dossier pédagogique qui ont ensuite alimenté les créations de chansons.


Thème civique Sortie ou voyage Création musicale Niveau
Travail de Séjour à Auschwitz « J’ai vu, j’ai imaginé » 3°
Mémoire
Les institutions Séjour à Paris (Sénat, Assemblée En cours 4°
françaises nationale, Hotel de ville)
Rencontre avec des élus (maire,
conseiller général, député)
Protection de Découverte de la Capitainerie « L’odyssée» 6°
l’environnement Rencontre avec des élus et des
fonctionnaires en charge de « Naufrage 3°
l’environnement à Sainte-Maxime électronique »

Sécurité routière Rencontre avec les pompiers et la « Game over » 5°
police municipale


Il est important d’ancrer les chansons dans la réalité (cf. annexes).
Ces sorties ont eu lieu sur le temps scolaire mais aussi hors temps scolaire sur la base du volontariat. Elèves et
professeurs ont répondu présent ce qui prouve que ce projet engendre une grande motivation.


5

11 avril 2007 : dans le cadre du voyage « Paris citoyen », 49 élèves de la 6° à la 3° découvrent le Palais
Bourbon.


Les clips :

Les sorties pédagogiques ont permis la réalisation d’exposé et de diaporamas mais ont également permis de
filmer les élèves sur le terrain.
Ces images, ajouté à des images d’archives et aux images du travail de la chorale et des instrumentistes ont
permis la réalisation de clips vidéo d’une grande pertinence. Le fait d’ajouter au chanson ce support visuel permet de
sensibiliser davantage l’ensemble de la communauté scolaire, d’avoir un impact encore plus important.
Cela a aussi permit d’intégrer des élèves qui ont créer des chorégraphie en E.P.S. sur les créations musicales.
Ils ont été filmés et ce qui donne une dynamique non négligeable aux différents clips.


Thème :

Une nouvelle thématique en plus des sujets historique et civique. Il s’agit de l’écologie. Trois chansons
traiteront sur l’album de ce thème. Les élèves ont envoyé à la « Fondation Ushuaia » les deux créations déjà réalisées
sur la protection et les dangers de l’environnement maritime (cf. annexes).

6

Durant les vacances de février 07, des élèves volontaires se sont rendus à la Capitainerie de Sainte-Maxime
afin de mieux connaître le système portuaire et enrichir en toute connaissance de cause leur création « Naufrage
électronique ».

A.S.S.R. (cf. annexe)

La sécurité routière est au programme des classes de 5° et de 3°, notamment avec la validation de l’ASSR. Nous
déplorons malheureusement tous les ans un décès chez nos élèves sur la route.
Il a semblé important de faire une action d’une grande ampleur qui touche toute la communauté :
En éducation civique les consignes de sécurité ont été mises en avant ce qui a permis la réalisation d’un
dépliant.
En Arts plastique une affiche a été réalisé et a été mise en ville au mois de juin.
En Education musicale une chanson a été crée et enregistrée pour intégrer le nouvel album. Un clip a été tourné.
Le 5 juin 2007, tous les élèves de 5° et de 3° sont venus à l’amphithéâtre du collège. Trois intervenants étaient
présents : les pompiers, la police municipales et la MAIF. Le clip a été diffusé, le dépliant distribué et l’affiche
commentée.


Le rendu :

Il est important pour les professeurs que l’album de l’an prochain suive un fil conducteur. Aussi un travail de
réécriture en français est effectué sur « Le petit Prince » de Saint Exupéry dans le but de faire un livre-cd et de donner
du sens au spectacle en évoluant vers la comédie musicale.
En effet les chansons relatent les problèmes civiques des différents continents au travers du voyage d’une petite
fille, s’inspirant ainsi du Petit Prince qui visite les différentes planètes du système solaire.


L’esthétique musicale :

Certaines œuvres de l’album précédent ont été reprises lors des concerts avec des polyphonies enrichies.
L’esthétique musicale a pleinement sa part et n’est pas le parent pauvre de l’éducation civique. Ces polyphonies
permettent des responsabiliser davantage chaque chanteur au sein du groupe.


Création d’un répertoire :

7 La chanson est éphémère et n’existe que lorsqu’elle est interprétée ou écoutée. Aussi afin que les chansons du
précédent album ne disparaissent pas, certaines ont été chantées en concert, d’autres ont été analysées selon les
programmes en cours d’histoire, d’éducation civique et d’éducation musicales.
Les élèves ont ainsi un patrimoine musical original. De plus ils s’investissent avec rigueur dans les créations car
ils savent que leurs chansons vont perdurer.





8 III. L’analyse :


A. Les points positifs :

L’équipe enseignante :

Une réelle dynamique est quantifiable dans l’équipe enseignante puisque de nouveaux collègues de
l’établissement ont désiré intégrer le projet : 3 nouveaux collègues de français, 1 collègues de langue, 2 collègues
d’histoire/éducation civique, un collègue d’arts plastiques et un collègue d’E.P.S. ce qui a permis à davantage
d’élèves de s’impliquer dans le projet au travers de leurs cours.
Notons également l’investissement de la vie scolaire dans le projet pour son aide soutenu lors des différents
concerts.



Ed. Musicale Mme Weisse Lettres Mme Font

M. Busselier Mme Hammidouch
Ce projet a
Histoire Mme Durtschi Mme Marin
permis de faire
Ed. Civique M. Weisse M. Bildan
travailler sur un
M. Prato M. Carrion projet commun
Anglais Mme Lethuillier E.P.S. Mme André des professeurs
Arts plastiques M. Lebail Vie scolaire M. Colin en dehors du cadre
classique des équipes pédagogiques des classes et de créer des ponts entre des disciplines.

Les anciens participants ont pu donner des conseils aux collègues enseignant la même matière. Nous avons
réussi a élaboré une fiche de travail (cf. annexe).
Cette année il n’y a pas eu de difficultés particulière de maintenance du matériel informatique lors des
enregistrements : les enseignants sont à présent aguerris aux différents logiciels.


Les élèves :

Tous les élèves de l’établissement ont été sensibilisés à ce projet. En effet il a été expliqué en début d’année en
cours d’éducation musicale. A la fin de l’enregistrement de chaque nouvelle création musicale, l’œuvre a été diffusée
en classe.

Les élèves qui ne participent pas activement au projet marquent toutefois leur intérêt en s’informant
régulièrement sur l’évolution du projet et sont heureux de découvrir les nouvelles créations.

La motivation des élèves pour le projet est quantifiable : 15% des élèves de l’établissement participent à la
chorale, les classes qui travaillent à la création de chanson sont enchantées et se sentent valorisées. De plus le nombre
de participants garçons au sein de la chorale a fortement augmenté. Ainsi fille et garçon prouvent leur envie de
participer au projet au travers de la chorale : ils sont fiers d’être un des acteurs de ce projet d’envergure qui accorde
une large place à leur personnalité et se mettent volontiers sur scène. A la différence de l’an dernier les garçons n’ont
plus honte à participer au spectacle car le projet est complètement intégré par la communauté scolaire et possède une
bonne aura.

Par rapport aux années précédentes, la motivation n’a pas fléchi avec les beaux jours et la perspective des
vacances : pour le concert du 19 juin 2007 tous les élèves de la chorale étaient présents.

De plus des élèves ayant achevé leur scolarité au collège ont manifesté leur envie de continuer le projet en
participant aux différents concerts dans la limite de leurs possibilités.

Certains élèves prennent sur leur temps de vacances pour alimenter volontairement différents dossiers
concernant les expositions.
9
Il est évident que ce projet permet une cohésion au sein des élèves de la 6° à la 3° par l’intermédiaire des
différents ateliers de l’établissement et développe chez eux le sens des responsabilités par rapport à un projet
collectif.


Les parents d’élèves :

Nombreux sont les parents à proposer leur aide lors des sorties ou lors des concerts. Ils sont heureux de
s’investir selon leur possibilité à ce projet qu’ils plébiscitent.


Le rayonnement :

Nous avons réussi a établir des accords avec différents partenaires : la municipalité, les écoles primaires… Ces
derniers ont en effet trouvé ce projet intéressant et pertinent et ont désiré s’investir dans ce travail.

Ce projet a su devenir un véritable projet d’établissement en fédérant autour de lui toute la communauté
scolaire.


B. Les écueils à surveiller :

Il faut faire très attention à ne pas lasser les élèves. Pour cela il est très important d’innover et de réaménager le
projet (cf. chapitre II).
De plus il est important de limiter la parution du support : un album tous les deux ans permet de rendre cela
événementiel.
Enfin et surtout les créations de textes et de musiques doivent être toujours de très grande qualité afin que les
élèves adhèrent et ne puissent pas dénigrer le travail effectué.
10