Préparer son examen Fiche 5 - Apprendre à apprendre

icon

3

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

3

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Préparer son examen Fiche 5 - Apprendre à apprendre
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

198

Langue

Français

Préparer son examen Fiche 5 (www.apprendreaapprendre.com) 1Le Mind Mapping / carte mentale
Pour décrire une idée, un concept, une information, on utilise le texte, ce qui nécessite parfois de longues pages d’écriture. Si cela peut contenter les personnes principalement auditives, il en va tout autrement des personnes qui intègrent l’information de façon visuelle ou voir Kinesthésique (voir les 7 profils d’apprentissage). D’où une perte de temps pour lire ou relire ce qui a été écrit avec à la clef une compréhension du contenu qui n’est pas toujours très satisfaisante. C’est d’autant plus vrai pour des élèves qui, à la veille des examens, vivent un véritable calvaire leur relecture de notes.
D’où le concept dit de Mind Mapping mise au point par l’anglais Tony Buzan au début des années 70. Le Mind Mapping est un outil, une méthode pour conceptualiser le plus facilement possible l’information de façon visuelle en la « recomposant » sous forme de carte (appelée carte heuristique).
La technique du Mind Mapping peut être utilisée dans de nombreux cas de figure : apprendre une leçon, mémoriser du vocabulaire ; développer ses idées pour la rédaction d’une dissertation (très utile pour les épreuves de français, d’histoire géographie ou d’économie), organiser son temps ; atteindre un objectif… Comment ça marche ?
Comment s’utilise un « Mind Map » ? Pour rester simple prenons l’exemple d’un élève d’un niveau faible en anglais qui veut progresser et prendre les mesures pour obtenir de meilleures notes (et réussir son examen de fin d’année). Les questions qui se posent alors pour lui sont : comment s’y prendre ? Par quoi commencer ? Qu’est-ce qui serait efficace ? Autant d’interrogations qui laissées en vrac ont pour seul mérite de démotiver avec quelques maux de tête en prime. La carte heuristique ou « Mind Map » va permettre d’organiser ses pensées et d’y voir bien plus clair.
Il faut commencer par la question centrale : que faut-il pour mieux apprendre l’anglais ? 3 réponses par exemple, à savoir :
......- apprendre le vocabulaire ......- pratiquer la langue ......- travailler la grammaire
Ces 3 éléments constituent autant d’étapes, de conditions nécessaires pour atteindre l’objectif. Ces 3 éléments sont placés sous forme de ramification, autour de l’objectif (placé au centre) qui est d’avoir de meilleur résultat en anglais (voir schéma). A partir de ces 3 éléments se posent 3 autres questions à savoir :
1.Que faut-il pour apprendre le vocabulaire ? Réponse :
©www.apprendreaapprendre.com - 2008 – fiche pratique – diffusion non-commerciale 1
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text