Lettre sur le pouvoir d’écrire

Lettre sur le pouvoir d’écrire

-

Documents
22 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Extrait de la publication Extrait de la publication Lettre sur le pouvoir d’écrire Extrait de la publication Extrait de la publication Claude-Edmonde Magny Lettre sur le pouvoir d’écrire Préface de Jorge Semprún Dans la même série Christopher Lasch, Culture de masse ou culture populaire ? Jean Claude Michéa, Les Intellectuels, le peuple et le ballon rond © Climats, un département des éditions Flammarion, 2012. ISBN : 978-2-0812-8220-9 Extrait de la publication PRÉFACE La Lettre sur le pouvoir d’écrire que Claude-Edmonde Magny a écrite à mon intention est datée de février 1943. Chaque fois que je l’ai relue, j’y ai trouvé effective- ment la réalité concrète, la densité spiri- tuelle aussi, de nos conversations de cette année-là. J’ai connu Claude-Edmonde Magny en 1939, au moment de mon arrivée en France, après la défaite de la République espagnole. C’était à Jouy-en-Josas, au cours d’un congrès du mouvement Esprit, si je me souviens bien. En tout cas, lors d’un événement ou d’une réunion de cette période-là, se rapportant aux activi- tés d’Esprit. 7 Extrait de la publication Lettre sur le pouvoir d’écrire Mon père avait été le correspondant général en Espagne du groupe et de la revue d’Emmanuel Mounier. Il avait assisté à ce congrès de Jouy-en-Josas, et m’avait amené avec lui. J’avais quinze ans, j’étais interne au Lycée Henri IV, l’exil commençait. La langue française devenait ma seconde patrie, un lieu d’asile du moins.

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 13
Langue Français
Signaler un problème
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Lttr sr l pvir d’érir
Extrait de la publication
Extrait de la publication
ld-dmnd Mgny
Lttr sr l pvir d’érir
Préf d Jrg Smprún
Dns l mêm séri
hristphr Lsh,ltr d mss  ltr pplir ? Jn ld Mihé,Ls Intlltls, l ppl t l blln rnd
© limts, n déprtmnt ds éditins Flmmrin, 2012. ISBN : 978-2-0812-8220-9
Extrait de la publication
PRÉF
LLttr sr l pvir d’érirq ld-dmnd Mgny  érit à mn intntin st dté d févrir 1943. hq fis q j l’i rl, j’y i trvé fftiv-mnt l rélité nrèt, l dnsité spiri-tll ssi, d ns nvrstins d tt nné-là. J’i nn ld-dmnd Mgny n 1939,  mmnt d mn rrivé n Frn, près l défit d l Répbliq spgnl. ’étit à Jy-n-Jss,  rs d’n ngrès d mvmnt sprit, si j m svins bin. n tt s, lrs d’n événmnt  d’n rénin d tt périd-là, s rpprtnt x tivi-tés d’sprit.
7 Extrait de la publication
Lttr sr l pvir d’érir
Mn pèr vit été l rrspndnt générl n spgn d grp t d l rv d’mmnl Mnir. Il vit ssisté à  ngrès d Jy-n-Jss, t m’vit mné v li. J’vis qinz ns, j’étis intrn  Lyé Hnri IV, l’xil mmnçit. L lng frnçis dvnit m snd ptri, n li d’sil d mins. J’vis sgmnt sivi l disssin  ngrès d’sprit. L’mbr d l grr mndil, désrmis nn slmnt inévitbl mis prh, s prfilit sr ts ls débts. J m svins frt bin d l’imprssin q m firnt ls intr-vntins d Lini, d Lndsbrg, d St. J m svins q l fmm d Pl-Lis Lndsbrg étit blnd t sédisnt, q’ll ndisit n dé-ptbl. ’st là, si j m svins bin, q j’i rnntré pr l prmièr fis ld-dmnd Mgny. ’st d’illrs à  mmnt q’ll  mmné à tilisr 
8
Préf
nm, qi étit n psdnym, pr signr ss rtils t ss ssis. ll étit grégé d philsphi, nsignit n prvin. À Rnns, pndnt l drôl d grr. ll n’étit rvn à Pris q vrs 1941, dt à prtir d lqll ns ns smms rnntrés réglièrmnt. Mis si lLttr sr l pvir d’érir m’ été érit n 1943, j n l’i l q dx ns pls trd. ’st ld-dmnd ll-mêm qi m l’ l, n jr d’ût 1945. J prris dir lql v rtitd : l lndmin, l prmièr bmb tmiq xplsit sr Hirshim.  jr d’ût, l vill d’Hirshim, j’vis snné à l prt d ld-dmnd Mgny, r Shœlhr, très tôt l mtin. J svis q’ll s’instllit à s tbl d trvil dès l’b. ll rrigit ls drnièrs éprvs d’n livr qi llit prîtr qlqs smins pls trd,Ls Sndls d’mpédl. Ns n vins prlé svnt, dpis q j’étis rvn d Bhnwld, tris mis pls tôt. r
9
Lttr sr l pvir d’érir
l livr rprnit, mgistrlmnt à mn vis, bn nmbr d thèms t d réflxins q’ll m’vit fit prtgr, ls nnés préédnts, t qi s trvnt églmnt à l’rrièr-pln d sLttr sr l pvir d’érir. ld-dmnd Mgny m’ dn l s lttr – ll-i n’vit ps nr d titr ;ll n l’  q pr s prmièr pblitin, n 1947, hz Sghrs – n ptit mtin d’ût, l vill d’Hirshim. Prqi  jr-là préisémnt ? Dpis mn rtr d Bhnwld, j’étis pris dns l’immbil vrtig d dx bsins  désirs ntrignnts mis ntrditirs. L désir d vivr  d rvivr, dn d’blir. L désir d’érir, d’élbrr t d trnsndr l’xpérin d mp pr l’éritr, dn d m svnir, d rvivr sns ss pr l mémir, l’xpérin d l mrt. Dns tt sittin, il m’rrivit d nnîtr ds mmnts d bnhr : l gût vilnt d l vi rtrvé n smblit ps
10 Extrait de la publication
Préf
m’intrdir l’xri d mémir pr ls bsins d l’éritr. D’trs mmnts étint d’bminbl détrss : l’éritr m’nfrmit dns l’nivrs d l mrt, m’y étffit irrémédiblmnt. L jr q j’évq ii, l vill d’Hirshim, j’i snné à l prt d ld-dmnd Mgny, r Shœlhr, à six hrs d mtin, près n nit blnh d hmr ngissé. ll m’ illi, m’ ffrt d fé très frt (d vri fé, s’ntnd : n tr d fr n 1945) t ns vns prlé. ’st dns l ntxt d tt nvrstin q’ll m’ l s lttr. Dx ns pls trd, j rçs n xm-plir d l’éditin riginl, tiré à 300 xmplirs sr vélin Lfm (l min prt l nmér 130). Dpis lrs, l ptit vlm d lLttr sr l pvir d’érirn m’ qsimnt pls qitté. J l’i mprté v mi dns tts ls ir-nstns d m vi, y mpris ls vygs lndstins.
11 Extrait de la publication