425 pages
Français

La rochefoucauld maximes

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de lectures 269
Langue Français
François de La Rochefoucauld RÉFLEXIONS OU SENTENCES ET MAXIMES MORALES (1664) Édition du groupe « Ebooks libres et gratuits » Table des matières Réflexions morales ................................................................... 6 Maximes supprimées ............................................................. 82 1 Maximes retranchées après la première édition .................... 82 2 Maxime retranchée après la deuxième édition ...................... 93 3 Maximes retranchées après la quatrième édition .................. 93 Maximes posthumes .............................................................. 96 1 Maximes fournies par le manuscrit de Liancourt................... 96 2 Maximes fournies par des lettres.......................................... 100 3 Maximes fournies par l'édition hollandaise de 1664 ............ 101 4 Maximes fournies par le supplément de l'édition de 1693 .. 102 5 Maximes fournies par des témoignages de contemporains. 106 Réflexions diverses................................................................107 I. Du vrai....................................................................................107 II. De la société......................................................................... 108 III. De l'air et des manières........................................................111 IV. De la conversation............................................................... 113 V. De la confiance...................................................................... 115 VI. De l'amour et de la mer....................................................... 117 VII. Des exemples ..................................................................... 118 VIII. De l'incertitude de la jalousie........................................... 118 IX. De l'amour et de la vie......................................................... 119 X. Des goûts.............................................................................. 120 XI. Du rapport des hommes avec les animaux.........................122 XII. De l'origine des maladies...................................................124 XIII. Du faux .............................................................................125 XIV. Des modèles de la nature et de la fortune........................127 XV. Des coquettes et des vieillards...........................................130 XVI. De la différence des esprits ..............................................132 XVII. De l'inconstance ..............................................................136 XVIII. De la retraite ..................................................................137 XIX. Des événements de ce siècle.............................................138 Appendice aux événements de ce siècle ...................................148 1. Portrait de Mme de Montespan148 2. Portrait du cardinal de Retz ..................................................149 3. Remarques sur les commencements de la vie du cardinal de Richelieu ...........................................................................................150 4. Le comte d'Harcourt.............................................................. 152 Portrait de La Rochefoucauld par lui-même............................153 Documents relatifs à la genèse des maximes........................ 157 Avis au lecteur ........................................................................... 157 Discours sur les réflexions ou sentences et maximes morales 158 Réflexions morales ................................................................169 Manuscrit de Liancourt........................................................ 230 Sentences et maximes de morale (Édition hollandaise de 1664)269 Sentences et maximes de morale par M. D. L. R. 1663 (B.N., Collection Smith-Lesouef, ms. 90) .......................................... 299 Manuscrit édité par Édouard de Barthélemy...........................321 Variantes tirées du manuscrit Gilbert attestées par l'édition des grands écrivains ............................................................. 349 1 Variantes se rapportant a des maximes de l'édition de 1678.349 2 Variantes se rapportant à des maximes supprimées ........... 370 Lettres relatives aux maximes...............................................375 I. Lettres concernant la rédaction des maximes ......................375 1. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. 1659...............375 2. Lettre de La Rochefoucauld à Jacques Esprit. 24 octobre 1659 ( ?). ....................................................................................................375 – 3 – 3. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. 5 décembre 1659 ou 1660..............................................................................................376 4. Lettre de La Rochefoucauld à Jacques Esprit. 1662. ............377 5. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. 17 août 1662..378 6. Lettre de La Rouchefoucauld à Jacques Esprit. 9 septembre 1662. ..................................................................................................378 7. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Fin 1662, ou 1663. .......................................................................................................... 380 8. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Même époque.382 9. Maximes adressées par La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Même époque................................................................................... 383 10. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Avant avril 1663. 383 11. Lettre de Mme de Sablé à La Rochefoucauld. 1663............ 383 12. Maximes adressées par La Rochefoucauld à Mme de Sablé 1663. ................................................................................................. 384 13. Lettre de La Rochefoucauld à Mlle de Scudéry, 3 décembre 1663 ( ?)............................................................................................ 385 14. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. 10 décembre 1663. 386 15. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Fin 1663, ou début 1664........................................................................................ 388 16. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Date inconnue. .......................................................................................................... 389 17. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Date inconnue. 389 18. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de 389 19. Lettre de La Rochefoucade Sablé. Date inconnue. .......................................................................................................... 390 20. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de 390 21. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Date inconnue. 390 22. Lettre de La Rochefoucauld à Mme Sablé. Date inconnue. 391 23. Lettre de La Rochefoucauld 391 24. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. Date inconnue. 392 25. Lettre de Mme de Sablé à La Rochefoucauld. Date inconnue .......................................................................................................... 392 – 4 – 26. Lettre de Mme de Sablé à La Rochefoucauld. Date inconnue. .......................................................................................................... 392 II. Jugements recueillis par Mme de Sablé ............................. 393 27. Lettre de Mme de Maure à Mme de Sablé. 3 mars 1661. ... 393 28. Lettre de Mme de Maure à Mme de Sablé. Même époque.394 29. Lettre de Mlle de Vertus à Mme de Sablé. Printemps 1663.395 30. Lettre de Mme de Schonberg à Mme de Sablé. 1663..........395 31. Lettre, d’auteur inconnu, à Mme de Schonberg, transmise par elle à Mme de Sablé. 1663.................................................................397 32. Lettre de Mme de Guymené à Mme de Sablé. 1663........... 398 33. Lettre de Mme de Liancourt à Mme de Sablé. 1663. ......... 399 34. Lettre, d’auteur inconnu, à Mme de Sablé. 1663. .............. 399 35. Lettre d’auteur inconnu, à Mme de63. ................401 36. Lettre Sablé, 1663. .............. 404 37. Lettre de Mme de La Fayette à Mme de Sablé. 1663. ........ 404 38. Lettree ........ 405 III. Lettres concernant la publication de la Ière édition des maximes ................................................................................... 405 39. Lettre de La Rochefoucauld au Père Thomas Esprit. 6 février 1664. ................................................................................................. 406 40. Lettre de La Rochefoucauld au Père René Rapin. 12 juillet 1664. 407 41. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé. 1664. .......... 408 42. Lettre de Mme de Sablé à La Rochefoucauld. 18 février 1665. .......................................................................................................... 408 IV. Lettres concernant la rédaction des maximes (3e, 4e et 5e éditions).................................................................................... 410 43. Maximes adressées par La Rochefoucauld à Mme de Sablé, 1667. ..................................................................................................410 44. Maximes adressées par La Rode Rohan, abbesse de Malnoue. Période 1671-1674. .........................................410 45. Réponse de Mme de Rohan à l’envoi précédent. ................ 415 46. Réponse de La Rochefoucauld à la lettre précédente......... 417 47. Lettre de La Rochefoucauld à Mme de Sablé 2 août 1675. . 417 48. Réponse de Mme de Sablé à la lettre précédente ...............419 V. Lettre relatant un entretien de la Rochefoucauld avec le chevalier de Méré ..................................................................... 420 – 5 – 49. Lettre du chevalier de Méré à Madame la duchesse de***. Date inconnue........................................................................................... 420 À propos de cette édition électronique ................................ 424 – 6 – Réflexions morales Nos vertus ne sont, le plus souvent, que de vices déguisés. 1 Ce que nous prenons pour des vertus n'est souvent qu'un as- semblage de diverses actions et de divers intérêts, que la fortune ou notre industrie savent arranger; et ce n'est pas toujours par valeur et par chasteté que les hommes sont vaillants, et que les femmes sont chastes. 2 L'amour-propre est le plus grand de tous les flatteurs. 3 Quelque découverte que l'on ait faite dans le pays de l'amour- propre, il y reste encore bien des terres inconnues. 4 L'amour-propre est plus habile que le plus habile homme du monde. 5 La durée de nos passions ne dépend pas plus de nous que la durée de notre vie. 6 La passion fait souvent un fou du plus habile homme, et rend souvent les plus sots habiles. 7 – 7 – Ces grandes et éclatantes actions qui éblouissent les yeux sont représentées par les politiques comme les effets des grands des- seins, au lieu que ce sont d'ordinaire les effets de l'humeur et des passions. Ainsi la guerre d'Auguste et d'Antoine, qu'on rapporte à l'ambition qu'ils avaient de se rendre maîtres du monde, n'était peut-être qu'un effet de jalousie. 8 Les passions sont les seuls orateurs qui persuadent toujours. Elles sont comme un art de la nature dont les règles sont infailli- bles; et l'homme le plus simple qui a de la passion persuade mieux que le plus éloquent qui n'en a point. 9 Les passions ont une injustice et un propre intérêt qui fait qu'il est dangereux de les suivre, et qu'on s'en doit défier lors même qu'elles paraissent les plus raisonnables. 10 Il y a dans le cœur humain une génération perpétuelle de pas- sions, en sorte que la ruine de l'une est presque toujours l'établis- sement d'une autre. 11 Les passions en engendrent souvent qui leur sont contraires. L'avarice produit quelquefois la prodigalité, et la prodigalité l'ava- rice; on est souvent ferme par faiblesse, et audacieux par timidité. 12 Quelque soin que l'on prenne de couvrir ses passions par des apparences de piété et d'honneur, elles paraissent toujours au travers de ces voiles. – 8 – 13 Notre amour-propre souffre plus impatiemment la condam- nation de nos goûts que de nos opinions. 14 Les hommes ne sont pas seulement sujets à perdre le souve- nir des bienfaits et des injures; ils haïssent même ceux qui les ont obligés, et cessent de haïr ceux qui leur ont fait des outrages. L'application à récompenser le bien, et à se venger du mal, leur paraît une servitude à laquelle ils ont peine de se soumettre. 15 La clémence des princes n'est souvent qu'une politique pour gagner l'affection des peuples. 16 Cette clémence dont on fait une vertu se pratique tantôt par vanité, quelquefois par paresse, souvent par crainte, et presque toujours par tous les trois ensemble. 17 La modération des personnes heureuses vient du calme que la bonne fortune donne à leur humeur. 18 La modération est une crainte de tomber dans l'envie et dans le mépris que méritent ceux qui s'enivrent de leur bonheur; c'est une vaine ostentation de la force de notre esprit; et enfin la modé- ration des hommes dans leur plus haute élévation est un désir de paraître plus grands que leur fortune. – 9 – 19 Nous avons tous assez de force pour supporter les maux d'au- trui. 20 La constance des sages n'est que l'art de renfermer leur agita- tion dans le cœur. 21 Ceux qu'on condamne au supplice affectent quelquefois une constance et un mépris de la mort qui n'est en effet que la crainte de l'envisager. De sorte qu'on peut dire que cette constance et ce mépris sont à leur esprit ce que le bandeau est à leurs yeux. 22 La philosophie triomphe aisément des maux passés et des maux à venir. Mais les maux présents triomphent d'elle. 23 Peu de gens connaissent la mort. On ne la souffre pas ordi- nairement par résolution, mais par stupidité et par coutume; et la plupart des hommes meurent parce qu'on ne peut s'empêcher de mourir. 24 Lorsque les grands hommes se laissent abattre par la lon- gueur de leurs infortunes, ils font voir qu'ils ne les soutenaient que par la force de leur ambition, et non par celle de leur âme, et qu'à une grande vanité près les héros sont faits comme les autres hommes. 25 – 10 –