Stendhal lucien leuwen

icon

896

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

896

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Stendhal LUCIEN LEUWEN (1834) Édition du groupe « Ebooks libres et gratuits » Table des matières Préface de l’éditeur. ..................................................................5 Première préface.....................................................................39 Deuxième préface. ................................................................. 40 Troisième préface....................................................................42 PREMIÈRE PARTIE...............................................................43 Chapitre premier. .......................................................................45 Chapitre II................................................................................... 51 Chapitre III. ............................................................................... 60 Chapitre IV..................................................................................77 Chapitre V.94 Chapitre VI.107 Chapitre VII. ..............................................................................121 Chapitre VIII..............................................................................141 Chapitre IX................................................................................160 Chapitre X................................................................................. 173 Chapitre XI................................................................................189 Chapitre XII. ....................................
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

433

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo


Stendhal
LUCIEN LEUWEN
(1834)

Édition du groupe « Ebooks libres et gratuits » Table des matières

Préface de l’éditeur. ..................................................................5
Première préface.....................................................................39
Deuxième préface. ................................................................. 40
Troisième préface....................................................................42
PREMIÈRE PARTIE...............................................................43
Chapitre premier. .......................................................................45
Chapitre II................................................................................... 51
Chapitre III. ............................................................................... 60
Chapitre IV..................................................................................77
Chapitre V.94
Chapitre VI.107
Chapitre VII. ..............................................................................121
Chapitre VIII..............................................................................141
Chapitre IX................................................................................160
Chapitre X................................................................................. 173
Chapitre XI................................................................................189
Chapitre XII. ............................................................................ 204
Chapitre XIII. 213
Chapitre XIV.221 XV. .............................................................................234
Chapitre XVI.243
Chapitre XVII............................................................................249
Chapitre XVIII. .........................................................................259
Chapitre XIX. 268
Chapitre XX. .............................................................................278 Chapitre XXI............................................................................ 286
Chapitre XXII. ..........................................................................294
Chapitre XXIII......................................................................... 303
Chapitre XXIV. ......................................................................... 313
Chapitre XXV. 320
Chapitre XXVI. 330 XXVII.339
Chapitre XXVIII. ......................................................................347 XXIX. .........................................................................357
Chapitre XXX............................................................................369
Chapitre XXXI.383 XXXII......................................................................... 391
Chapitre XXXIII.401 XXXIV........................................................................410
Chapitre XXXV. 417 XXXVI. 431
Chapitre XXXVII. .....................................................................439
DEUXIÈME PARTIE. ...........................................................447
Chapitre XXXVIII.....................................................................449 XXXIX........................................................................458
Chapitre XL............................................................................... 471
Chapitre XLI. ............................................................................481
Chapitre XLII............................................................................491
Chapitre XLIII. .........................................................................518
Chapitre XLIV...........................................................................525
Chapitre XLV.536
Chapitre XLVI. 551
Chapitre XLVII. ........................................................................572
– 3 – Chapitre XLVIII........................................................................ 591
Chapitre XLIX.......................................................................... 603
Chapitre L. ................................................................................636
Chapitre LI................................................................................657
Chapitre LII. .............................................................................676
Chapitre LIII. ............................................................................703
Chapitre LIV. 713
Chapitre LV...............................................................................728
Chapitre LVI.740
Chapitre LVII. ...........................................................................763
Chapitre LVIII...........................................................................769
Chapitre LIX. ............................................................................ 775
Chapitre LX.782
Chapitre LXI.801
Chapitre LXII............................................................................816
Chapitre LXIII. ........................................................................ 822
Chapitre LXIV.......................................................................... 834
Chapitre LXV.841
Chapitre LXVI. 862
Chapitre LXVII.872
Chapitre LXVIII....................................................................... 886
À propos de cette édition électronique................................ 896

– 4 – Préface de l’éditeur.


Peignant Lucien Leuwen à sa propre ressemblance, Beyle
se souvient de ce qu'il était lui-même à vingt ans et mesurant
l'écart qu'il y avait entre sa vie passée et son existence actuelle,
il inscrit dans les marges de son manuscrit cette exclamation
désabusée : « Quelle différence, his life in Civita-Vecchia and
his life rue d'Angivillier, au café de Rouen ! 1803 et 1835 ! Tout
était pour l'esprit en 1803. »

Toutefois son découragement ne persista pas. Beyle
appréciait toujours sainement la valeur de son effort, et quelques
heures plus tard, relisant sa note, il la complétait avec autant
de hardiesse que de franchise : « Mais au fond la véritable
occupation de l’âme était la même : to make un chef-d'oeuvre. »

Il ne doutait jamais longtemps de son destin, sachant bien
qu'il avait été mis sur terre pour faire un chef-d'œuvre. Il en
avait publié un cinq ans auparavant. Quatre ans plus tard il
devait en créer un autre. Maintenant il tâtonnait pour en faire
un nouveau. Entre le Rouge et le Noir et la Chartreuse de
Parme il remit dix fois sur le métier Lucien Leuwen, et tout
inachevé que ce vaste roman nous soit parvenu, ce n'en est pas
moins un troisième chef-d'œuvre.

À la différence des deux autres sa genèse est à la fois plus
mystérieuse si l’on recherche l'idée première du roman, et plus
aisément saisissable si l'on veut étudier les différentes étapes
de sa réalisation. Le Rouge et le Noir tire son anecdote de la
Gazette des Tribunaux, la Chartreuse emprunte son thème
ini– 5 – tial à une vieille chronique italienne qui nous a été conservée.
Mais entre le point de départ et l'œuvre terminée : vide absolu,
silence complet ; tous les documents ont disparu. Au contraire
les manuscrits de Lucien Leuwen sont à notre disposition et
nous renseignent à pleine encre sur les différentes versions de
l'auteur, sur les fluctuations et les retours de sa pensée, sur les
progrès quotidiens de son travail.

Quelques énigmes subsistent cependant, car si nous
n'ignorons point absolument les circonstances qui lui firent
prendre la plume, nous nous voyons réduits aux conjectures
quand il s'agit d'apprécier la qualité comme l'étendue de la
trame qu'il a selon sa coutume encore empruntée, et sur
laquelle son imagination dans un cadre tout formé s'est amusée
à broder des aventures plausibles.

* * *

Henri Beyle, lors d'un congé à Paris en 1833, avait reçu
des mains de son amie madame Gaulthier qui sollicitait ses
conseils le manuscrit d'un roman intitulé le Lieutenant. Il
l'emporta en Italie pour en prendre connaissance tout à loisir, et
c'est cette lecture qui le détermina à traiter pour son compte le
même sujet.

Madame Gaulthier appartenait à une famille originaire
du Dauphiné. Son père, M. Rougier de la Bergerie, était préfet
de l’Yonne en 1805. À cette époque, Louis Crozet, l'ancien
condisciple de Stendhal à Grenoble et son confident, était
ingénieur dans le même département. Il entretint des relations avec
la préfecture et connut les demoiselles La Bergerie qui étaient
deux sœurs : Blanche et Adèle-Jules. La première dont il était
épris personnifiait h

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text