D-DGEP-02A-32- COURS DE LANGUE ET CULTURE D

D-DGEP-02A-32- COURS DE LANGUE ET CULTURE D'ORIGINE (LCO)

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

D-DGEP-02A-32- COURS DE LANGUE ET CULTURE D'ORIGINE (LCO)Extrait du ETIDEPhttp://icp.ge.ch/ep/etidep/spip.php?article708D-DGEP-02A-32- COURS DELANGUE ET CULTURED'ORIGINE (LCO)- Directives au corps enseignant - 02 Scolarité - Date de mise en ligne : vendredi 18 février 2011ETIDEPCopyright © ETIDEP Page 1/3D-DGEP-02A-32- COURS DE LANGUE ET CULTURE D'ORIGINE (LCO)L'enfant allophone ne peut véritablement apprendre le français que si sa langue maternelle est bien structurée. Danscette optique, il est important d'encourager les élèves à participer aux cours de langue et culture d'origine.Les consulats, les ambassades de divers pays ou des associations culturelles organisent leurs cours de langue et deculture d'origine (LCO), en plein accord avec la direction générale de l'enseignement primaire (DGEP), dans leslocaux scolaires, à raison de deux ou trois heures hebdomadaires.Objectifs et apprentissagesLes élèves apprennent et perfectionnent leur langue d'origine. Ils peuvent construire leur identité culturelle grâce àune meilleure connaissance de leur langue, de l'histoire et de la géographie de leur pays. Les objectifs sont adaptésaux contextes plurilingue et pluriculturel, ils sont basés sur les programmes des pays d'origine et coordonnés à ceuxdu pays d'accueil.ScolaritéLes cours de LCO peuvent être proposés dès la 1ère année primaire (1P) pour certaines langues ou dès la 2èmeannée primaire (2P) pour d'autres. Les élèves sont évalués à la fin de ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 159
Langue Français
Signaler un problème

D-DGEP-02A-32- COURS DE LANGUE ET CULTURE D'ORIGINE (LCO)
Extrait du ETIDEP
http://icp.ge.ch/ep/etidep/spip.php?article708
D-DGEP-02A-32- COURS DE
LANGUE ET CULTURE
D'ORIGINE (LCO)
- Directives au corps enseignant - 02 Scolarité -
Date de mise en ligne : vendredi 18 février 2011
ETIDEP
Copyright © ETIDEP Page 1/3D-DGEP-02A-32- COURS DE LANGUE ET CULTURE D'ORIGINE (LCO)
L'enfant allophone ne peut véritablement apprendre le français que si sa langue maternelle est bien structurée. Dans
cette optique, il est important d'encourager les élèves à participer aux cours de langue et culture d'origine.
Les consulats, les ambassades de divers pays ou des associations culturelles organisent leurs cours de langue et de
culture d'origine (LCO), en plein accord avec la direction générale de l'enseignement primaire (DGEP), dans les
locaux scolaires, à raison de deux ou trois heures hebdomadaires.
Objectifs et apprentissages
Les élèves apprennent et perfectionnent leur langue d'origine. Ils peuvent construire leur identité culturelle grâce à
une meilleure connaissance de leur langue, de l'histoire et de la géographie de leur pays. Les objectifs sont adaptés
aux contextes plurilingue et pluriculturel, ils sont basés sur les programmes des pays d'origine et coordonnés à ceux
du pays d'accueil.
Scolarité
Les cours de LCO peuvent être proposés dès la 1ère année primaire (1P) pour certaines langues ou dès la 2ème
année primaire (2P) pour d'autres. Les élèves sont évalués à la fin de chaque année scolaire. Cette évaluation figure
dans le livret scolaire de l'élève aux pages prévues à cet effet. Les enseignant-e-s se conforment aux
recommandations figurant dans le document "Informations concernant la remise des évaluations (étiquettes) dans
les livrets scolaires genevois par les enseignants de langue et culture d'origine (ELCO)" (annexe
D-DGEP-02A-32-03).
Organisation
L'organisation des cours appartient aux différents consulats, ambassades ou associations représentatifs des
diverses communautés. Les responsables pédagogiques et le personnel enseignant sont engagés par les pays
d'origine ou, sur place, au sein de la communauté concernée.
Le corps enseignant genevois est informé de la participation des élèves aux cours LCO et de leurs horaires par les
responsables des cours qui transmettent un formulaire (annexe D-DGEP-02A-32-01 Formulaire des cours et horaires
LCO). Ce document indique également les coordonnées des enseignant-e-s de langue et culture d'origine (ELCO)
afin de pouvoir établir la communication avec eux.
Les conditions et modalités d'inscriptions des élèves sont définies conjointement par les prestataires des cours et le
département de l'instruction publique, de la culture et du sport (DIP). Les informations sur les cours existants et les
inscriptions sont diffusées au sein des écoles et sur le site internet du DIP (annexe D-DGEP-02A-32-04 Liste des
responsables de cours de langues et de cultures d'origine).
Des locaux scolaires sont mis à disposition des consulats et des associations qui enseignent les langues et cultures
d'origines, par les communes, avec l'aval des directeurs-trices d'établissement. Certains cours ont également lieu
dans des bâtiments du cycle d'orientation ou des locaux gérés par des associations.
Les enseignant-e-s (ELCO) peuvent suivre certaines formations organisées dans le cadre du projet d'établissement.
Copyright © ETIDEP Page 2/3D-DGEP-02A-32- COURS DE LANGUE ET CULTURE D'ORIGINE (LCO)
Recommandations pour les enseignant-e-s dont certain-e-s élèves suivent les cours de langue et culture
italiennes
Les cours de langue et culture italiennes ont lieu pendant l'horaire scolaire pour les élèves de la 1ère année primaire
(1P) à la 3ème année primaire (3P), en principe l'après-midi. Ces élèves ne sont pas considérés comme absents de
la classe genevoise. Le corps enseignant évitera que les enfants fréquentant le cours d'italien manquent toute
l'année le même enseignement (sauf pour les disciplines à horaire obligatoire).
En principe, le programme scolaire genevois ne subit pas de modification. Toutefois, le corps enseignant n'introduira
pas de notions nouvelles et ne fera pas de travaux importants durant cette demi-journée.
Information et collaboration entre enseignant-e-s genevois-e-s et enseignant-e-s de langue et de culture
d'origine (ELCO)
Une information réciproque est nécessaire pour le bon fonctionnement des cours. Il est souhaitable qu'une
collaboration s'instaure ou se renforce entre les enseignant-e-s genevois-e-s et les enseignant-e-s de langue et
culture d'origine (ELCO). Une rencontre de ces derniers-dernières avec les directeurs-trices d'établissement, ainsi
qu'une réunion avec les titulaires concerné-e-s, sont vivement recommandées.
Les enseignant-e-s genevois-e-s seront attentif-ve-s au fait que les enseignant-e-s de langue et de culture d'origine
(ELCO) travaillent souvent dans deux ou trois écoles et qu'ils reçoivent dans leurs cours des élèves provenant de
classes et de degrés différents.
Copyright © ETIDEP Page 3/3