flOw, la plénitude Zen.

flOw, la plénitude Zen.

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

flOw est un jeu vidéo de type simulation de vie conçu par Jenova Chen et Nicholas Clark et développé en Flash. Publié en 2006 sur le Web, le jeu a connu un succès d'audience immédiat. Les créateurs, qui ont monté leur propre structure, thatgamecompany, ont été démarché par Sony Computer Entertainment dans le but d'adapter le jeu sur PlayStation 3. Le jeu fut proposé en téléchargement sur le PlayStation Network en 2007, à prix réduit1. Une version PlayStation Portable a également vu le jour en 2008.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 novembre 2011
Nombre de visites sur la page 164
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
flOw(2008) / PlayStation 3flOw lettres, un, quatre jeu qui n’ est pa nom, uns comme les autres.A l’ origine, développé en 2006 par Nicolas Clark et Jenova Chen en flash, le jeu a connu un succès non des moindres : 650.000 téléchargements après quelques semaines de publication sur Internet. Pour booster les audiences du PlayStation Network, Sony a démarché Thatgamecompany pour avoir le droit à un remake PlayStation 3 en Haute Définition. Un pari plus que réussi. La première chose qui frappe lorsque le jo est bien entendu l’ univers minimaliste dpeint par le soft, c’ueur dmarre une partie, en commenant par l’entité contrôlée : une sorte de micro-organisme subaquatique au design particulier qui en ferait presque pâlir les étranges créatures rencontrées dans Abyss. Très rapidement, le grce  l’ approprie concept du jeu s’utilisation obligatoire duSixaxis. Quelques minutesd’ entranementsuffisentpour saisir pleinement l’ interaction possible entre nos mouvements et ceux de notre fidèle plancton. Un seul bouton existe, celui-ci permet  la premire forme de l’ entit d’ acclrer brutalement chaque niveau, ledit prendra au fil du jeu,  bouton servira  excuter d’ autres les autres formes qu’ elle. Pour actions bien singulières, comme devenir passif ou agress if, tournoyer pour attirer les autres créatures à dévorer, etc. En effet, le but de flOwest avant tout d’ avaler les autres formes de vie sous-marinesque l’ onrencontre pour se développer. Ainsi, chaque niveau est découpé en plusieurs mini-tableaux où il faut anéantir un maximum d’ existences avant de manger un plancton de couleur rouge qui permet de s en profondeur dans l’’ engouffrer ocan.Toutefois, certains ennemis, parfois gigantesques, recouvrant plus de la totalité de notre écran,feront leur apparition et n’ hsiteront pas à nous attaquer pour réduire notre métamorphose à son état le plus chétif. Il suffira de faire marche arrière en mangeant un plancton de couleur bleu e pour reprendre un peu de force dans le tableau précédent, plus en surface.L’ une des particularités de flOw, outre son design excellent,jolie note de musique qui se love vie absorbe se transforme en une  Chaquesa corrlation entre l’ image et le son.est dans les partitions écrites par Austin Wintory, créant une véritable mélodie et une ambiance prodigieuse. Notons que le jeu offre une liberté entière car il ne force aucunement le joueur à dévorer nécessairement toutes formes vitales avant de progresser. Chacun peut jouer à sa manière, se développer comme il le dési re, sans aucune contrainte, ni aucune pénalité. flOw invite avant tout le joueur à explorer un monde abstrait, imaginaire, reposant et contemplatif où il doit comprendre les lois qui lui permettront de faire voluer et survivre sa crature. A chaque fin de niveau, l’ entit change de forme pour s’ enfoncer unpeu plus dans les abîmes de cet univers aquatique. Au total, flOw propose six formes pour une durée de vie objectivement courte. Mais un tel plaisir ne se boude pas, flOwun coulement qui peut s’ apprcier de nombreuses fois,est comme son nom l’ indique tout seul ou à deux. Une expérience sensorielle à partager absolument . K. VENTOLINI.