ARTS N° 711 du 25 février 1959

-

Français
16 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revivez avec le journal intégral de la revue "ARTS N° 711" et relisez enfin les grandes actualités sérieuses du 25 février 1959.
Vous allez pouvoir découvrir en une de ce journal de 1959, les sujets inoubliables des nouvelles à la une de cette l'époque :
-UN SIECLE D'ELEGANCE ANGLAISE AU PAVILLON DE MARSAN
-THEATRE RECAMIER
-LA FOLIE MEURTRIERE
-AVEC LES
-MEMOIRES DE MME CHAUVEREL
-JULES ROMAINS VOUS VOUS PAYEZ NOTRE TETE PAR JEAN D'ORMESSON
-PHILIPE SAUVE MUSSET AU TNP
-EUGENE IONESCO.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 février 1959
Nombre de lectures 17
EAN13 3607910115649
Langue Français
Poids de l'ouvrage 28 Mo
Signaler un problème

UN SIÈCLE D'ÉLÉGANCE ANGLAISE L auteur de «TUEUR SANS GAGES » présenté cette semaine au
J
AU PAVILLON DE MARSAN théâtre Récamier analyse «LA FOLIE MEURTRIÈRE» de notre époque
Lettres )
Spectacles
140, Faubourg Saint-Honoré — ELY. 21-14 Du 2 5 février au 3 mars 1959 — No 711 — Prix : 100 francs
meA vet les «Mémoires de M Chauverel » «CELUI QUI N'OSE
PAS HAIR DEVIENT Jules ROMAINS
TRAITRE » vous vous payez
par Eugène IONESCO
ANS « l'affaire » Pasternak, et l'on a une raison plus subtile WÊÊÊ
une chose me paraît écla- de pactiser ou de s'inscrire dans D tante, terrible. Pasternak a l'un ou l'autre des partis de tueurs. notre tête ! été accusé, par les écrivains offi- C'est là que réside la plus récente m ciels de son pays, d'être un rené- des hypocrisies de la toute
dergat, u n traître, un mauvai s nière mystification. Nous l'avons
patriote, un homme plein de bien vu : celui qui ose ne pas haïr
haine. Pourquoi ? Tout simple-É est mis au ban de la société : 11 par Jean d'ORMESSON
ment parce qu'il a eu et exprimé devient un traître, un paria.
le sentiment que les gens d'en
face, les adversaires, étaient, mal-r m Suite page 2
LORS , là, bravo ! c'est épa- malin ! Tous ces petits hypocrites gré tout, eux aussi, des êtres m tant. Nos petits jeunes gens • qui ont inventé la Série Noire, les humains, aussi humains que leurs As'essoufflaient à poursuivre tueurs, le roman américain, la ennemis, et qu'ils avaient droit,
le succès par la publicité, à con- m iàr' :U î drogue et mille autres violences comme les autres, à la pitié, au I fondre le scandale et la littéra- «Un héros de et agréments de la vie, ils défen - respect, à la compréhension et
ture et à se vautrer dans le récit dent avec passion leur littérature même à l'amour. Ainsi en sont
des plus répugnantes débauches. un peu emmerdante, vachement les choses : lorsqu'on aime, on
Vous prenez e relais avec une iné- sérieuse, métaphysique ou poéti- vous accuse de haïr ; lorsque notre temps »
galable maîtrise. Je dirais même L /TE que, d'une pureté bouleversante. votre cœur est rempli de haine,
que vous y allez fort. Ah ! ils peu- m on vous félicite parce que « vous Moi, j'écris cet article parce que
vent toujours s'aligner, nos mal - aimez», dit-on. Bernard Frank ou Jean-François de Lermontov heureux candidats aux Oscars de Revel ont la flemme ou la grippe. En fait, il n'est pas permis,
l'audace. Annabel m'apparaît tout Qu'est-ce qu'ils auraient passé à semble-t-il, de notre temps, de
à coup, avec ses coucheries hygié- 1 a parallttérature bourgeoise, ne pas haïr ; toute charité est
niques et inorganisées, comme mondaine et anecdotique ! Je suis interdite. La pire des fautes est est réédit é
1-une nurse tête-en-l'alr et finale- un peu pourri, vous savez ça. On donc de succombe « à la tenta-
1 men t sentimentale. Parlez-moi de a beau m e dire (Ah ! ces consignes tion de la Bm H *.
votre jeun j personne et de son art à la noix des rédacteurs en chef ! ) Jamais je n'ai pu considérer que
d'accommoder le sexe. Il y a quel- d'être « mordant » et « cruel », mon adversaire était une vipère que chose de réconfortant à voir la l'admiration l'emporte. Vou s James DEAN lubrique : dans ce cas, moi-même, tradition officielle se rallier ainsi m'amusez, cher maître, avec vos e me sentirais une vipère lubri-avec éclat aux bannières du scan- fioles de poisons, vos courtisanes- que haïssant une autre vipère
dale. Merci, cher maître, a u nom espionnes, vos partouzes et vos lubrique. Ou, plutôt, il n e risque de mes jeunes camarades trop ai- machiavels de salon. de devenir une vipère lubrique sémen t accusés de je ne sais quels On dit beaucoup que l'auteur A 100 AN S que lorsqu'il considère lui-même débordements, de cette si honora- des Copains et des Hommes de que je suis moi une vipère lubri-ble consécration. bonne volonté est tombé, après • Les éditions Laffont que. Chaque fois que j'affirme une J'ai lu avec une espèce de pas- de nobles ambitions, dans ce que viennent de rééditer « Un chose, que je défends un point de
sion, mêlée de franch e rigolade, Claudel appelait le « genre ster- vue, je suis tenté de penser que héros de notre temps », de
ces « Mémoires de Madame Chau- coraire » d u roman policier. Je Lermontov, paru pour la le point de vue contraire est plus verel » qui paraissent juste a trouve aisément, a u contraire, justifié, ou tout aussi justifié, que première fols en Russie en
temps. Comme chacun le répète, dans tous les épisodes de Quinette 1841. Le mal dont souffre le mien. 9 Gérar d Philip e sauv e la nature imité l'art. Je n'ouvre les origines de la veine qui est Petchorine, son héros, res-« O n n e badin e pa s ave c Je n'ai pas l'âme d'un partisan. plus désormais « France-Diman- votre aujourd'hui. Voilà pour le semble à la fureur de vivre l'amou r » d e Musset , a u Si je déteste quelque chose, c'est
ch e » ni « Paris-Match ». Je lis goût du crime. J'ajouterai que l'esprit partisan : à tel point, qui a tué James Dean. La T.N.P . : c II port e la pièc e du Jules Romains parce que c'est vous avez toujours été un maître sur ses épaule s » , di t Pierr e souvent, qu'à détester la haine, je destinée de Lermontov
évomieux, plus vif, plus intelligent, en matière de haute pornogra- Marcabr u (pag e 6) . deviens haineux mol-même, j'en- que d'ailleurs étrangement,
plus vrai sans doute et plus amu- phie : Le Dieu des corps, Le Tapis cent ans avant, celle de l'ac-tre dans le jeu de la haine. Est-ce
sant. J'ai peur cependant qu'en magique et Le Fils de Jerphanion teur américain. une infirmité de donner raison à
dépit du succès votre position ne tracent une trajectoire continue. tout le monde et à personne ? LS restent immobiles, face à devienne très vite difficile : vous Plus ou autant aux autres qu'aux face : le premier qui sourira # Suite page 2 allez être renié par vos amis par- siens? Est-ce une infériorité in- I deviendra la proie de l'autre. ce que vous êtes trop audacieux tellectuelle de n e pas avoir une Une main pâle appuyée au tronc e t par les miens parce que vous position catégorique, bornée ? De d'un arbre, le corps déhanché, 11 n e l'êtes pas assez. En gros, si vous ne pas s'en tenir à des mots d'or- la regarde par en dessous, d'un voulez, chacun sait cela, nos jeu- dre et des doctrines, à une pas- œil insolent et triste ; les pre-nes gens, c'est le jazz, l'alcool, les VIVE sion, bien déterminés, bien fixés, A propos de -l'Aventure de l'Archéologie >, de CERAM miers massifs du Caucase dres-automobiles — et, en fi n de comp- justifiant totalement son action, sent une couronne blanche au-te, une morale de la pureté. Vous ses ressentiments, canalisant sa dessus de ce jeune dieu froid. Elle — quand je dis vous, je parle na - colère, permettant le libre cours n'ose pas tourner la tête, elle se turellement de la jeune personne TCHÉRIN A d'une volonté de tuer ? La férocité tait, ses lèvres ne sauraient plus qui dit « je » dans les « Mémoires vengeresse ou «justlcière» dé- s'ouvrir que sous les siennes. de Madame Chauverel » — c'est NOUS CHERCHONS NOTRE A VENIR passe infiniment son but « ration- Qu'attend-il ? Il attend qu'elle l'argent, l'influence, la situation nel ».
s'offre pour avoir le plaisir de se mondaine. Alors, la morale, le ra- L me semble que de notre refuser. dical-socialisme et la littérature temps et de tous les temps, les — Vous voulez peut-être que le Ivont vous séparer de nos jeunes religions ou les idéologies ne sois la première à vous dire que Turcs jaloux de votre tirage et de sont et n'ont jamais été que les SOUS LA PIOCHE DES BOUILLEURS* Je vous aime ? vos performances. Vous allez voir alibis, les masques, les prétextes — A quoi Jx>n ? répond Petcho-que votre goût commu n de la de cette volonté de meurtre, de rine en haussant les épaules. sexualité ne va pas suffire à vous l'instinct destructeur, d'une agres- Ce jour-là, elle a beau s'enfuir, • « L'Aventure de l'Ar-les concilier. Vos aînés vont susurrer der, c'est la vogue de plus en sivité fondamentale, de la haine il est trop tard, elle reviendra ; chéologie », de C. W. Ceram. par que c'est de la bonne littérature plus grande des livres de vul- profonde que l'homme a de l'hom- les jeunes filles font une merveil-qui vient de paraître chez mais que c'est un peu cochon ; garisation archéologique ; on me ; on a tué au nom de l'Ordre leuse chair à martyre ; avant de Hachette est l'histoire de la vos cadets vont gueuler que, d'ac- peut dire qu'elle dépasse au- contre l'Ordre, au nom de Dieu, devenir Madame Ubu, toutes re-modification des races et des cord, c'est marrant, mais que c'est jourd'hui de beaucoup celle e Dieu, au nom de la patrie, vent d'Antigone. « Vous êtes pire civilisations. Cet emploi du salement bourgeois et à peine de Michel BUTOR des livres de vulgarisation pour défaire un Ordre mauvais, qu'un assassin... ». Ce nouvel aveu temps de l'humanité, c'est la littérature. Les uns e t les au- scientifique au sens restreint pour se libérer de Dieu, pour se d'amour ne lui suffît pas. Il raf-bien entendu à Michel Bu-tres vont vous opposer leurs con - du terme. C'est un fait : les désaliéner, pour libérer les autres, fine. Il jette le masque et le cou-tor que nous avons demandé tre que le déchiffrement des ceptions (contradictoires) de la Egyptiens, les Sumériens et les pour punir les méchants au nom teau. et dans un suprême remous de vous en parler. hiéroglyphes par ChamPollion morale et de la littérature. Vous Mayas nous intéressent, ils in- de la race, pour rééquilibrer le d'orgueil, de ruse et de volupté, il ou la découverte de la civili-allez peut-être rester seul avec téressent même beaucoup plus monde, pour la santé du genre hu- se confesse, il se dépouille, il exhi-ES transformations dea sation de l'Indus représente mo n admiration. Mais je me con- le lecteur moyen que les neu- main, pour la gloire ou parce qu'il be sa misère et ses plaies : sciences historiques pen- des dates presque aussi im-solerai aisément pour ma part 11 trons, les chromosomes et les faut bien vivre et arracher son L « J'étais modeste. On m'accusa de dant les cent ou cent cin- portantes dans l'histoire de d'être rejeté dans les ténèbres ex - températures stcllaires. pain de la main des autres : on a malice : je devins sournois. J'avais quante dernières années sont l'humanité, dans notre histoire, térieures du journalisme pornogra- Le premier moteur de la massacré surtout et torturé au le sentiment profond du bien et aussi impressionnantes que dans le fond historique sur le-phique en votre grande compa- recherche archéologique sous nom de l'Amour, et de la Charité. du mal — personne ne me cajolait, celles des sciences physiques, quel chacun de nous se déta-gnie. toutes ses formes est l'émer- Au nom de la justice sociale ! Les tout le monde me blessait : je de-mais celles-ci ont au premier che que la première constata-Je n'aime pas beaucoup les veillement, le désir d'une con- sauveurs de l'humanité ont fondé vins rancunier... J'appris à haïr... abord une influence beaucoup tion par Becquerel des singu-faux jetons. La vérité entière, la naissance historique exacte ne les Inquisitions, inventé les camps Mes meilleurs sentiments, par lières propriétés d'un métal plus considérable sur notre vie voici : vous savez ce qu'ils disent, \ vient que bien après. Lors- de concentration, construit les crainte des moqueries, je les al en -quotidienne car elles ont déjà nommé uranium. pauvre et cher maître, les petits que, au moment de la Renais- fours crématoires, établi les tyran- terrés dans le fond de mon -cœur : modifié de fond en comble Que nous font les aventures voyous de ARTS, de la N.N.R.F., nies. Les gardiens de la société sance, on a commencé à fouil- ils y sont morts ». notre technique. N 'importe de ces pharaons morts il y a des premières d'Ionesco, des co- ont fait les bagnes, les ennemis de ler systématiquement les rui- Cette fois, le couteau est en -quatre mille ans ? ïl est bien qui comprendra aisément au-quetèles du conformisme d'avant- nes de Rome, cela a été pour la société assassinent : je crois foncé jusqu'à la garde ; il a donc jourd'hui l'intérêt que présen- facile de répondre à cela : garde ? Ils parlent des Mémoires même què les bagnes ont apparu trouver des œuvres d'art, ce besoin d'etre consolé, chéri, sau-taient les Premières recher- rjue nous font les aventures de Madame Chauverel comme avant les crimes. que l'on cherchait c'était des vé peut-être ? Un bourreau qui ches sur la microphysique ; de ces novse ou supernovie d'une parallttérature. A h ! c'est Je ne dis rien de nouveau si je modèles, dea fragments d'un tend le cou, quel appât ! Elle suc-tout le monde entend parler qu'étudient les astronomes déclare que je crains ceux qui dé-monde ancien perdu qui s'est a combe de tendresse et de pitié. dans leurs lointaines galaxies, de bombes atomiques, de cen- l mis à apparaître comme un sirent ardemment le salut ou le Petchorine n'est pas seulement trales nucléaires, des multiples mais il existe un réponse e• Malgr é les nouvelle s charge s âge d'or, et nous savons bien bonheur de l'humanité. Quand je son premier amour, il devient, par emplois des isotopes dans la meilleure : combien de per-qu i pèsen t sur la press e hebdo - vois un bon apôtre, je m'enfuis que dans tout ce que la pio- la grâce d'une éblouissante fai-médecine et des secteurs de sonnes Parmi les contempo- comme lorsque je vois un dément madair e « ART S » fai t l e sacri - che du fouilieur ramène au blesse. sa plus belle, sa dernière rains cultivés de Becquerel se l'industrie de plus en plus fic e d e mainteni r son prix d e criminel armé d'un poignard. « Ii jour nous isolons perpétuelle- poupée. Elle lui offre sa main, le 0 « Nou s e n avon s asse z de s notion s nombreux. Chacun d'entre doutaient tifs bouieversemeiïfs faut choisir », nous dira-t-on. au-vent e a u numér o à 10 0 francs . ment des modèles, choisis se- supplie de se déclarer. d e « style, d e dépouillemen t e t d e qu'allait bientôt introduire nous se sent concerné de très jourd'hui. * Il faut choisir le lon l'évolution de noire goût — Je vais vous dire toute la vé-puret é » qu i on t châtr é l'ar t contem -• Malheureusement , l'augmenta - dans la vie de tous les iours près par les travaux des phy- moindre mal. Est meilleur ce qui bien sur, mais qui vont consi- rité, répond-il. Je ne justifierai ni porai n » . déclar e jacque s Bourgeoi s cet (e radio-activité ? fio n de s tarif s postau x nou s oblig e siciens, tandis que ceux des va dans le sens de l'histoire » : dérablement réagir sur lu t n'expliquerai mes actes : je ne (pag e 8 ) e n donnan t son adhésio n t augmente r l e pri x d e l'abonne - Or, il est un symptôme qui assyriologues ou des égyptolo- mais où est le sens de e ? qui vont transformer subrep- irouâ aime pas. enthousiast e a u nouvea u style baroqu e nous montre bien que les dé-ment . fues semblent un passe-temps Je crois que c'est là une trompe-ticement mais très profondé- suscit é pa r Ludmlll a Tchérlna , ave c couvertfs archéologiques ont d'oisifs. rie nouvelle, une nouvelle justifi-No s lecteur s trouveron t les nou - ment notre décor quotidien. sa troup e d e ballet s a u théâtr e Jean-Ren é HUGUENIN pour chacun de nous bien cation idéologique de la même veau x pri x a n pag e 11 . Sarah-Bernhardt . Il est encore assez difficile plus de prix que nous n avons permanente impulsion assassine :
pour notre bon sens d'admet- • Suite page 2 l'habitude de leur en accor- • Suite page 5 car « on s'engage » de cette façon,