RAPPORT D'ACTIVITE DE LA SECTION TOGOLAISE

icon

34

pages

icon

Français

icon

Documents

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

34

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

RAPPORT D'ACTIVITE DE LA SECTION TOGOLAISE
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

100

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

3 Mo

  Société des Amis de Montdidier et section « Actions-Togo »  
 Compte-rendu de la mission Togo  19 mars-2 avril 2008  Sous la direction de Romain Perrier, président de la Société
   
 
 
  Remerciements  Le travail ici présenté n’aurait pu être réalisé avec autant de succès sans le concours précieux de certaines personnes. Qu’elles en soient remerciées :   A papa et maman Attivi, dans leur maison familiale de Lomé, pour leur gentillesse et leur hospitalité. Bien plus que les parents de la famille hôte, ils sont aussi ceux de toute l’équipe Montdidier/Actions-Togo  A Koffi, notre chauffeur funambule, spécialiste des slaloms dans les rues étroites de Lomé. Merci pour sa disponibilité, sa bonne humeur et sa sympathie, et à très bientôt pour de nouveaux périples !  A notre ami Zongo Issiaka et sa chère Fatou, pour leur aide précieuse et leur sympathie lors de notre escale à Ouagadougou. Les liens tissés à Lyon avec Zongo unissent à jamais le Burkina aux sociétaires de Montdidier  A Mahamady, notre jeune guide burkinabé, qui nous a été d’une aide plus que précieuse. Son dévouement, sa passion pour l’histoire, sa volonté de nous faire découvrir les trésors de sa belle cité de Ouahigouya, aux portes du Sahel, en font à coup sûr un futur sociétaire de Montdidier. Merci à toi pour ta soif de connaissance, que j’espère avoir, modestement, contribué à épancher un peu  A cette petite fille du quartier Lufthansa, à Kara, à qui je n’ai pu offrir que cette humble peluche, faute de pouvoir faire plus. Ce sourire, qu’elle m’a donné en échange, est un vrai trésor, précieux entre tous, et constitue à lui seul le plus beau des encouragements pour toute notre équipe      
-AVANT-PROPOS-  
  Lomé, 1eravril 2008.  « La compréhension de l’Autre est le premier pas vers la compréhension de Soi ».   Les buts de cette mission au Togo étaient à la fois flous et riches, impératifs et aléatoires, tant les enseignements que l’on peut tirer d’un tel voyage sont immenses et imprévisibles.  Il s’agissait d’abord de prendre contact avec l’ensemble de l’équipe togolaise autrement que par courriers électroniques interposés. Ce voyage au Togo, c’est donc d’abord et avant tout la rencontre d’une équipe dynamique, jeune, pleine d’idées et de motivation.  L’autre but de ce voyage demeurait la rencontre tant attendue avec les enfants «Histoires sans Frontières » de l’école primaire de Tchitchao, leur instituteur, mais aussi les parents d’élèves et les chefs traditionnels. La relation de confiance tissée avec eux ne peut être pour nous tous qu’un formidable encouragement à poursuivre nos efforts.  Dans le cadre d’un éventuel projet de coopération décentralisée, évoqué il y a deux mois par la Région Rhône-Alpes, il était aussi nécessaire de sonder le terrain avant d’entreprendre quoi que ce soit. En effet, comment arriver dans un pays en voie de développement, qui manque de tout, et proposer une coopération qui ne soit ni économique ni matérielle mais au contraire culturelle et intellectuelle ? Et là encore, à notre grande surprise, nous avons trouvé au sein des populations locales une oreille attentive et intéressée, curieuse aussi de voir à l’œuvre une autre conception de l’action solidaire que celles qui lui sont habituellement proposées.  Enfin, à l’invitation de nos camarades burkinabés, la participation auForum socialde Ouahigouya fut le dernier volet de cette expédition. Expédition, car c’est bien de cela qu’il s’est agi, tant les conditions de voyage, en autocar par une température de 45°C agrémentée d’incessants vents de sables, furent éprouvantes.  Mais au final, au terme d’une vraie aventure humaine, le succès rencontré par cette mission, les contacts noués sur place, l’accueil réservé par les populations, est à notre sens un signe fort : celui que nous, sociétaires deMontdidier, sommes sur la bonne voie. Celui que les motivations qui nous poussent, axées sur la réappropriation citoyenne du patrimoine, sont bien les bonnes, et que nous devons persévérer dans cette entreprise même dans les moments de doute.  Le présent rapport se propose de relater autant que possible les différents épisodes et réflexions qui ont nourri cette mission. De là, chacun devra en tirer des perspectives d’action pour la suite de nos activités.  Romain Perrier, Président de la Société 
 
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text