Club immobilier de Marseille - LA NEWS WS NEW LA LS ANEWS EW AN

icon

4

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

4

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Club immobilier de Marseille - LA NEWS WS NEW LA LS ANEWS EW AN
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

317

Langue

Français

Ils sont venus de
loin pour investir à
Marseille. Qui sont
ces nouveaux venus,
pourquoi ontils choisi
Marseille et comment
ontils été accueillis ?
Le regard qu’ils portent
sur le développement
économique d’une
ville, qui n’est pas dans
le peloton de tête
de ses concurrentes
européennes, mais dont
l’attractivité s’affirme
grâce à des projets
d’envergure, ouvre le
débat de l’avenir de
l’immobilier dans la
région marseillaise.
Marseille au cœur
d’Iter ou de la Lgv,
demain, peutêtre,
capitale européenne
de la culture, pourra
telle enfin rayonner
et voir grand au plan
international ?
Tel est l’objet du débat
qui a réuni le jeudi
8 juin à l’Opéra de
Marseille près de deux
cents professionnels de
l’immobilier français et
étrangers autour de sept
investisseurs qui ont
récemment choisi notre
agglomération pour y
développer leurs projets.
Le Club Immobilier Marseille
ovince ou métropole européenne ? Jeudi 8 juin 2006 - Opra de Marseill
« Marseille a une très bonne image et suscite un rêve dont on peut apprécier la portée. Les investisseurs étrangers sont plus enclins à être présents sur la place que les acteurs locaux », analyse Bernard Michel, qui dirige le Crédit Agricole Immobilier, investisseur du projet Euromed Center. AinsiNicolas Hill,qui a créé Real Land, un groupe de promotion spécialisé
JUIN 2006
dans l’immobilier d’entreprise, en 1997 à Londres :« Notre histoire n’est pas banale », prévientil.« Nous sommes devenus français, il y a deux ans, suite à la pénurie d’opportunités sur le marché en GrandeBretagne. Après six mois d’études, nous avons commencé à travailler à AixlesMilles, puis à La Ciotat et Toulon. Pour nous, c’est le même périmètre. », explique til.
Les principales SPécificités du marché marseillais UNE OFFRE COMMERCIALEles Terrasses du Port, seul un tiers vient de À REDÉFINIRMarseille.« Il n‘y a pas d’effet de migration « Marseille est la seule ville en Francedes commerçants du centreville, mais dont la zone de chalandise est plus petiteplutôt de nouveaux arrivants »attirés par que la ville. Il y a donc beaucoup à fairel’énorme potentiel du marché des croisières, au plan commercial », observeBertrandencore très mal exploité.« Sur 400 000 Guilhem,responsable du projet descroisiéristes, seuls 10 000 débarquent pour Terrasses du Port de Foruminvest.aller en ville, soit une moyenne de trente Un exemple ?« En considérant que lepar jour ! Demain, ils iront aussi rue de port accueille 2,5 millions de voyageursla République », expliqueEric Foillard, qui restent en moyenne 4 à 5 heures danspatron de Marseille République, qui croit les terminaux, ce sont plus de 10 millionsdur comme fer à ce développement d’heures de shopping que nous pouvonscommercial.« Marseille, c’est 1,5 million valoriser par an ». Sur 250 candidatures ded’habitants. Compte tenu de la densité du commerçants qui veulent s’implanter surtissu, il n’est pas déraisonnable de gérer
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text