these entrepreneuriat.pdf - Proposition de sujet de thèse ...

-

Documents
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

these entrepreneuriat.pdf - Proposition de sujet de thèse ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 5 649
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Proposition de sujet de thèse Entrepreneuriat
Description du projet de thèse
Contexte, intérêt du sujet, verrous scientifiques, technologiques…
L’entrepreneuriat basé l’innovation technologique représente aujourd’hui un enjeu économique et social
majeur au sein de notre pays. Seulement lors de la phase incubatoire, même aidé par une structure
d’accompagnement, le porteur de projet est confronté à différents aspects de son projet qu’il doit maitriser en
sus de son innovation technologique:
-
La conception de la nouvelle organisation (protection juridique du projet, stratégie d’entreprise,
management des coûts),
-
La maîtrise de son environnement (économie d’entreprise, techniques financières, fiscalité locale),
-
Le management et la gestion du projet, la gestion de l’innovation, la gestion du risque…
Toute la difficulté pour lui, réside dans la capacité à intégrer un grand nombre d’informations variées.
Fayolle (2002), à partir des analyses du champ de l’entrepreneuriat
réalisées par des spécialistes des sciences
du comportement ou des sciences de gestion (Filion 1997), synthétise trois approches principales :
ƒ
Le regard des économistes (fonction et activités de l’entrepreneur, importance dans le
développement économique, prise de risque),
ƒ
Les approches centrées sur les individus (production de connaissances sur les caractéristiques
psychologiques des entrepreneurs),
ƒ
Les approches centrées sur les processus: «
The entrepreneurial process involves all the functions,
activities and actions associated with the perceiving of opportunities and the creations of
organisations to pursue them »
(Bygrave et Hofer, 1991).
La thèse que nous proposons s’inscrit dans cette dernière. Gartner décrit un modèle en quatre
dimensions (Gartner 1985): Environnement, Individual(s), Process, Organisation. A l’instar de Fayolle, nous
pensons que « l’opportunité entrepreneuriale se construit au cours du processus de création de l’activité et
non pas quelle est le point de départ » (Fayolle 2002).
Les recherches actuelles sont finalement peu consacrées au processus de création d’entreprises et de
structuration d’organisation (Fayolle 2002). C’est pourquoi, en s’appuyant sur des méthodes issues des
sciences de l’ingénieur nous proposons de formaliser une démarche pragmatique pour la création d’activités
au sein d’une nouvelle organisation en intégrant les risques dans le but d’accroitre le facteur réussite lors de
la phase d’incubation.
Description du sujet
Le but de cette recherche consiste à optimiser le processus de conception et de développement d’une activité
nouvelle au sein d’une nouvelle organisation (création d’entreprise
ex-nihilo
ou développement d’activités
nouvelles au sens de l’intrapreneuriat) lors de la phase incubatoire.
En effet, au sein des sciences pour l’ingénieur, lors de la mise en place d’un nouveau projet, la diversité des
domaines abordés amène tout chef de projet à composer une équipe pluridisciplinaire lui permettant