Glaces de Rive et Hauts niveaux marins quaternaires - article ; n°2 ; vol.3, pg 112-119

-

Documents
9 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bulletin de l'Association française pour l'étude du quaternaire - Année 1966 - Volume 3 - Numéro 2 - Pages 112-119
Near Quebec, eight years-study of the floating ice action on the upper section of the strand. Sedimentation of fines and pebbles by grounded floes. Striation. Horizontal and vertical movements of boulders (3 feet wide). Annular sedimentation a few feet around the boulders. Flarks. Rafted pieces of schorre.
Près de Québec, sur le Saint-Laurent, étude d'une « batture » longue de 400 mètres. Sédimentation différentielle par des glaçons sales. Les particules fines et les petits blocs l'emportent. Stries « glacielles ». Les gros blocs (Ls, plus d'un mètre) ont été réorientés, redressés et différemment enterrés. Couronne périphérique mais à distance de dépôts autour des blocs. Mares d'arrachement. Plaques de végétation.
8 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1966
Nombre de visites sur la page 14
Langue Français
Signaler un problème
Louis Edmond Hamelin
Jacques Letartre
Glaces de Rive et Hauts niveaux marins quaternaires
In: Bulletin de l'Association française pour l'étude du quaternaire - Volume 3 - Numéro 2 - 1966. pp. 112-119.
Abstract
Near Quebec, eight years-study of the floating ice action on the upper section of the strand. Sedimentation of fines and pebbles
by grounded floes. Striation. Horizontal and vertical movements of boulders (3 feet wide). Annular sedimentation a few feet
around the boulders. Flarks. Rafted pieces of schorre.
Résumé
Près de Québec, sur le Saint-Laurent, étude d'une « batture » longue de 400 mètres. Sédimentation différentielle par des glaçons
sales. Les particules fines et les petits blocs l'emportent. Stries « glacielles ». Les gros blocs (Ls, plus d'un mètre) ont été
réorientés, redressés et différemment enterrés. Couronne périphérique mais à distance de dépôts autour des blocs. Mares
d'arrachement. Plaques de végétation.
Citer ce document / Cite this document :
Hamelin Louis Edmond, Letartre Jacques. Glaces de Rive et Hauts niveaux marins quaternaires. In: Bulletin de l'Association
française pour l'étude du quaternaire - Volume 3 - Numéro 2 - 1966. pp. 112-119.
doi : 10.3406/quate.1966.2077
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/quate_0004-5500_1966_num_3_2_2077