Les administrateurs du Haut-Rhin en 1790 : aspects sociaux - article ; n°1 ; vol.327, pg 75-81

-

Documents
8 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Annales historiques de la Révolution française - Année 2002 - Volume 327 - Numéro 1 - Pages 75-81
M. Edelstein étudie les aspects sociaux et professionnels des administrateurs du département du Haut-Rhin et ceux du district de Belfort en 1790. Il précise les impôts directs et la contribution patriotique des administrateurs. Il compare ses conclusions à celles qu'il a faites pour le département des Landes, seul autre département pour lequel on dispose de données identiques. Les citadins sur-représentés ne sont cependant pas majoritaires. Les hommes de loi sont les plus nombreux, mais ils ne constituent qu'environ un tiers des administrateurs. Les administrateurs du département sont essentiellement des édiles, ils sont largement aisés. Enfin, il faut noter que les administrateurs du Haut-Rhin, région relativement prospère, sont moins aisés que ceux des Landes, département beaucoup moins riche.
Melvin Edelstein, The Haut-Rhin Administrators in 1790 : Social Aspects.
M. Edelstein studies the social aspects as well as the professions of the administrators of the département of the Haut-Rhin and those of the district of Belfort in 1790. He states clearly the direct taxes and patriotic gift paid by the administrators. He compares his conclusions to those for the Landes, the only other département for which we have similar information. Although the city-dwellers are overrepresented, they are not a majority. Although the lawyers are in the lead, they only constitute about one-third. The administrators of the département are mainly mayors. Most of the administrators are affluent. It is striking, however, that the Alsatian administrators, from a relatively rich region, are less affluent than those of the Landes, a much poorer département.
7 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2002
Nombre de visites sur la page 13
Langue Français
Signaler un problème
Melvin Edelstein
Les administrateurs du Haut-Rhin en 1790 : aspects sociaux
In: Annales historiques de la Révolution française. N°327, 2002. pp. 75-81.
Résumé
M. Edelstein étudie les aspects sociaux et professionnels des administrateurs du département du Haut-Rhin et ceux du district de
Belfort en 1790. Il précise les impôts directs et la contribution patriotique des administrateurs. Il compare ses conclusions à celles
q
u
'
i
l
a
f
a
i
t
e
s
p
o
u
r
l
e
d
é
p
a
r
t
e
m
e
n
t
d
e
s
L
a
n
d
e
s
,
s
e
u
l
a
u
t
r
e
d
é
p
a
r
t
e
m
e
n
t
p
o
u
r
l
e
q
u
e
l
o
n
d
i
s
p
o
s
e
d
e
d
o
n
n
é
e
s
i
d
e
n
t
i
q
u
e
s
.
L
e
s
citadins sur-représentés ne sont cependant pas majoritaires. Les hommes de loi sont les plus nombreux, mais ils ne constituent
qu'environ un tiers des administrateurs. Les administrateurs du département sont essentiellement des édiles, ils sont largement
aisés. Enfin, il faut noter que les administrateurs du Haut-Rhin, région relativement prospère, sont moins aisés que ceux des
Landes, département beaucoup moins riche.
Abstract
Melvin Edelstein, The Haut-Rhin Administrators in 1790 : Social Aspects.
M. Edelstein studies the social aspects as well as the professions of the administrators of the département of the Haut-Rhin and
those of the district of Belfort in 1790. He states clearly the direct taxes and patriotic gift paid by the administrators. He compares
his conclusions to those for the Landes, the only other département for which we have similar information. Although the city-
dwellers are overrepresented, they are not a majority. Although the lawyers are in the lead, they only constitute about one-third.
The administrators of the département are mainly mayors. Most of the administrators are affluent. It is striking, however, that the
Alsatian administrators, from a relatively rich region, are less affluent than those of the Landes, a much poorer département.
Citer ce document / Cite this document :
E
d
e
l
s
t
e
i
n
M
e
l
v
i
n
.
L
e
s
a
d
m
i
n
i
s
t
r
a
t
e
u
r
s
d
u
H
a
u
t
-
R
h
i
n
e
n
1
7
9
0
:
a
s
p
e
c
t
s
s
o
c
i
a
u
x
.
I
n
:
A
n
n
a
l
e
s
h
i
s
t
o
r
i
q
u
e
s
d
e
l
a
R
é
v
o
l
u
t
i
o
n
f
r
a
n
ç
a
i
s
e
.
N
°
3
2
7
,
2
0
0
2
.
p
p
.
7
5
-
8
1
.
doi : 10.3406/ahrf.2002.2566
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahrf_0003-4436_2002_num_327_1_2566