Les deux girandoles d'or de Louis XV par Thomas Germain, chefs-d'oeuvre du Rococo - article ; n°1 ; vol.95, pg 52-60

-

Documents
10 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue de l'Art - Année 1992 - Volume 95 - Numéro 1 - Pages 52-60
9 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1992
Nombre de visites sur la page 208
Langue Français
Signaler un problème

Peter Fuhring
Les deux girandoles d'or de Louis XV par Thomas Germain,
chefs-d'oeuvre du Rococo
In: Revue de l'Art, 1992, n°95. pp. 52-60.
Citer ce document / Cite this document :
Fuhring Peter. Les deux girandoles d'or de Louis XV par Thomas Germain, chefs-d'oeuvre du Rococo. In: Revue de l'Art, 1992,
n°95. pp. 52-60.
doi : 10.3406/rvart.1992.347965
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1992_num_95_1_347965Peter Fuhring
Les deux girandoles or de Louis XV
par Thomas Germain
chefs-d uvre du Rococo
connaisse hui même un des Il des graines mobiles de tour
sin exact nesol qui se posent le jour sur les bas
sinets et ôrent pour faire place aux En fait depuis la monographie de
bobèches qui re oivent les bougies Germain Bapst sur les Germain
Les girandolles avec leurs graines 1887) deux dessins hui
dispersés ont été mis en rapport avec mobiles et bobèches pesant
les girandoles de Germain Le mo 2809 Lune 53.1 l.on O.d 1/2 dèle de ces girandoles est fort bien 2810 autre 52.m 1 O.d l.d 1/2 connu par la description du Journal
du Garde-Meuble de la Couronne
Lesd girandoles dans leurs etuis Commandées en janvier 1740 elles
de maroquin rouge enrichis armes constituent la dernière livraison de
et couronnes dorez Thomas Germain au Garde-Meuble
datant du 20 décembre 1747 Le travail de telles pièces de qua
rante-neuf centimètres de haut et pe Livré par le Sr Germain orfèvre
sant un peu plus de 26 kilos dû du Roy
prendre beaucoup de temps et effec Pour servir au Roy
tivement de 1740 1747 plusieurs Or aux Armes du Roy cou
entrées dans le Journal du Garde- ronnes
Meuble de la Couronne le confirment Deux très belles girandolles de 18 pour deux se couvert ble or siettes en vre ponde los comme dont la selle tion documents Parmi nef maine tre totalité qui risiens bien ment avait dans commence considérable une tification dix-neuvième art chives délicate les Louis vie dernière trouvait établissement La 1724 mettre or un est vaisselle Verlet que fait et exécutée Malgré les Après kilos ait XV une Louis mise dure pas prend or de objet le souvent La que recherches pesant disparu fondre de pièces persistent avec la chef-d cet tout On image première par archives en orfèvrerie XV exception disait une de elles lecture des reconstituer rour oeuvre son or la description et siècle par depuis rapport un Nicolas sait environ 1769 la les ouvrage Jacques et paire le grands vaisselle il fait destinée résultent des Thomas totalité sacre un uvre est sans une plus cadenas livrée cas probablement et livraison défectueuse document que existe par et erreurs de le peuvent autant était une historiens Delaunay dans grande vingt-six de oeuvre1 importantes avec du petit rapport services Roemers2 ne la on milieu de quatre girandoles Louis en au considéré générale Germain or cet regretta désir descrip iden sa plus grande débuta corres le objet partie grand 1748 avoir place petit vais orfè ar XIV plus do XV des en pa as ki du ce de la et On trouve la première mention de pouces 1/2 de haut cinq branches la fourniture une partie de la ma terminées de tournesols tière dès le 10 mai 1740 Le lingot Le plateau chantourné sur le or confié par le roi de Fon- rond est semé de fleurs de lys en tanieu intendant des meubles de la mozaïques et soutenu enroulle- couronne pour servir partie des mens qui portent quatre espèces de matières de deux girandoles or or consolles qui agraffent entre les données par Sa Majesté au Sr Ger quelles sont quatre cartouches picto- main fut livré orfèvre le 13 mai resques dont deux cizelés des trois suivant La commande des deux gi couronnes le rout de relief randoles peut donc être fixée au
La tige formée un grand enrou printemps de 1740 Ensuite généra
lement est accompagnée et ornée de lement au début de chaque année
graines fleurs feuilles er branchages Germain re en acompte des ma
de relief après nature et de quatre tières des jetons or des lingots
amours de différentes attitudes Les or et même une médaille or avec
deux en bas arrangent et suppor le portrait de Louis XIV et la place
tent une guirlande de laurier ceux des Victoires La dernière livraison
en haut se donnent la main un un lingot or date du novembre
range une branche autre soutient le 1747 pour subvenir augmenta
tournesol qui termine la girandole tion et déchet des matières or in- Muséum New-York24 Le premier dispensables dans la confection des coucher du Roi on peut remarquer tiste assujetti par état employer
deux girandoles or ...) et en le portrait du Marquis Ayronne par que des matières précieuses 20 Déjà dessin fut exposé en 1880 et une
même temps paier les frais du con le célèbre Vandik celui de Vandik en 1726 auteur de la description no dans le catalogue nous apprend
trolle peint par lui-même Les chandeliers de la toilette en argent doré exécutée que ce modèle paraît être un de
or qui sont sur une table ont été par Thomas Germain pour la reine ceux qui furent présentés Louis XV Dès leur livraison les girandoles
faits par le fameux Germain Orfè faisait une remarque identique On dont parle Mariette dans Abeceda ont attiré attention de la critique
vre qui est acquis par ses talens peut dire que invention le goût rio Il offre en outre beaucoup de Dans le mémoire publié après la
une si grande réputation dans toute la délicatesse du travail surpassent la points de rapport avec ceux qui sont mort de Germain dans le Mercure de richesse de la matière 21 Europe ce on admire le plus France il en est fait mention Les mentionnés sur érar des lieux de
est pas le précieux de la matière Versailles 25 Le second dessin pré derniers morceaux il livrés Sa Afin de connaître image des
mais le fini de exécution élé deux girandoles fondues connues Majesté au commencement de cette sente une variante un candélabre
gance du dessin Dulaure les si seulement après les descriptions ci argent exécuté par Thomas Ger année sont deux Girandoles or
gnale au même endroit en 1786 10 main en 1734-1735 26 dont le mo tées plus haut Bapst proposé de cinq branches de dix-huit pouces de
ainsi que Thiéry en 1788 11 En ou les associer avec celles présentées par dèle figure arrière-plan du portrait haut pesant soixante-cinq marcs
tre les girandoles sont décrites dans deux dessins il reproduit dans de Germain et sa femme peint par chacune dont la composition le fini
son étude de la famille Germain 22 Largillière vers 1736 fig 27 la plusieurs inventaires de la couronne le détail sont au-dessus de la cri
de 1765 12 de 1775 13 et de 1792 14 En fait les deux illustrations corres place de deux enfants debout on tique la plus sévère Selon Lam
avant être fondues en 1793 Dans pondent même si Bapsr ne indique voit un faune tenant sur ses genoux bert dans son Histoire littéraire du
inventaire de 1792 le prix des gi point aux deux dessins de la col une faunesse Ce candélabre été co règne de Louis XIV publiée en 1751
randoles est estimé la somme lection du baron Jérôme Pich pié plusieurs reprises en France et Le dernier ouvrage de ce grand
énorme de 116.250 livres et on dont le premier fig fait partie au en Angleterre28 Le modèle avec les homme oc qui seul suffit pour éter
trouve ensuite la description des hui de la collection de Ecole deux amours est par conséquent une niser sa mémoire sont les deux ma
Deux châssis en glace de recouvre des Beaux-Arts Paris et le second variante du candélabre de 1734-1735 gnifiques girandoles or il faites
ment dont les moulures sont de cui fig appartient au Cooper-Hewitt et probablement antérieur aux giran- pour le Roi en 1748 Ces girandoles
vre doré or moulu les quelles sont composées un arbre qui sort
renferment lesdites girandoles Les- un enroulement posé sur un sol
dits châssis fermant clefs montés contenu de quatre rouleaux Sur la
sur un plateau ornés de moulures 15 plate-forme est une riche mosaïque
Nous ne savons pas quand les giran de fleurs-de-lis dé-là sortent des
doles ont été placées dans la chambre enroulements qui forment des car
coucher de Louis XV Versailles tels où sont représentées les armes
décorée avec les lambris par Ver- du Roi avec les colliers de ses ordres berckt en 1738 16 ni quel moment De ce même enroulement élève un
elles ont été recouvertes de gaines de arbre ou tourbillon de feuilles où
glace montées en cuivre doré17 on voit quatre petits amours occu
emplacement sous une cage de pés attacher une guirlande de lau
verre est par ailleurs indice un riers ils entrelassent dans les
changement usage et autres branches tandis ils arrangent les
pièces de la vaisselle or ont re la mêmes branches pour elles puis
même protection comme écuelle sent recevoir les soleils qui portent
or 18 probablement celle livrée par les lumières Les girandoles ne
Germain en 1736 sont pas encore mentionnées par Pi-
ganiol de la Force dans édition de J.B.D Lempereur dans son Dic
1751 de sa Nouvelle description des tionnaire général des artistes anciens et
modernes datant de 1795 et resté châteaux et parcs de Versailles et de
Illustration non autorisée à la diffusion manuscrit est le dernier auteur du Marly privilège octobre 1749
Pierre-Jean Mariette fait référence dix-huitième qui parle des giran
aux girandoles dans Abecedario et il doles19 indication de ses chefs-
explique il était usage depuis uvre me meneroit trop loin
plusieurs années de fournir sa Ma disait-il de Germain et je ne par
jesté une pièce de vaisselle or au lerai plus que de cette paire de gi-
jour de an II commen par une randolles or cinq branches il
écuelle couverte et il fini par deux fit pour le Roi en 1748 Des enrou
lements qui embrassent les cartels où magnifiques chandeliers ornés de
guirlandes Il sembloit que ce dernier sont les armes de France élèvent de
morceau devoir couronner tout ce dessus une riche plate-forme et dans
il avoit fait de beau alors Il ces mêmes touffes de feuillages se
mit tout son application et le roy jouent des amours occupés join
en les recevant ne put empêcher de dre une guirlande de laurier et a-
lui en marquer sa satisfaction La ranger les fleurs que on nomme
remarque de Mariette que le roi re soleils destinées recevoir les bou
cevait une pièce de vaisselle or au gies Jamais orfèvrerie rien pro
jour de an donne explication de la duit une aussi étonnante
différence de date 1747 après le perfection et on peut dire de ce
Journal du Garde-Meuble er 1748 dernier chef-d uvre de Germain
après tous les auteurs En 1779 materiam siiperabat opus Mais ni la
Hurtaut et Magny écrivaient dans le richesse invention ni la beauté du Thomas Germain ?) projet de girandole cinq branches avec rrois amours Dictionnaire historique de la Ville de travail empêcheront la cupidité de tenant des fleurs de lis pinceau et encre grise sur esquisse la pierre noire Paris Dans la seconde chambre détruire les ouvrages de ce grand ar 404 279 mm Paris ENSBA
53 teur véritable de ces projets Le mo des Arts décoratifs Paris en
conserve dans un des albums Maciel dèle du second dessin de la collec
tion du Cooper-Hewitt Muséum ne des états eau-forte pure31 La pre
correspond pas non plus la descrip mière montre le devant fig et la
tion du Journal du Garde Meuble car seconde envers fig Tous les dé
la tige est formée par deux amours qui tails du modèle gravé correspondent
se tiennent par les bras sans il soir la description du Journal du Garde-
question un grand enroulement ac Meuble et sur la seconde planche on
compagné et orné de graines fleurs voit même une des graines mobiles
feuilles et branchages en relief après de tournesol Un seul dérail peut sur
nature Déjà la date de 1734 du mo prendre la couronne représentée au-
dèle interdit de penser comme le sug dessus des armes du roi sur la
première planche est pas fermée gérait Bapst que ce dessin ait été
présenté par Germain en 1740 pour Nous avons abord pensé que le gra
offrir un choix au roi veur était trompé mais il est plus
probable il suivi fidèlement le Deux paires de gravures reprodui
dessin de orfèvre En réalité amour sent fidèlement le modèle des giran
en bas ne laisse point espace suffi doles Ces planches sont une rareté
Illustration non autorisée à la diffusion sant pour pouvoir représenter la cou extrême et elles ne semblent pas
ronne de manière correcte avoir été décrites dans les catalogues
La comparaison de ces estampes avec Il existe par surcroît une
la description du Journal du Garde- deuxième paire de gravures montrant
Meuble confirme identification pré aussi les deux faces des girandoles
sentée ici pour la première fois fig 7) mais elles donnent le mo
histoire de la publication de ces dèle en contrepartie et elles sont en
gravures se complique du fait elles viron de deux centimètres plus
ont pas été éditées durant la vie de petites que les deux états eau-forte
Germain La Bibliothèque du Musée pure Terminées au burin ces deux
Thomas Germain ?) projet de girandole quarre branches soutenues par deux
amours plume er pinceau er encre noire lavis gris sur esquisse la pierre noire
410 292 mm New-York Cooper-Hewitt Muséum
doles Pourtant dans le catalogue de liers des ordres du roi Ce sont trois
exposition Louis XV un moment de enfants chacun tenant une fleur de
lys qui font partie de la composi perfection de art fran ais 1974) la
reprise en 1757 par Fran ois-Thomas tion et non pas quatre Les diffé
Germain du modèle de candélabre rences ont pas empêché de penser
avec deux enfants est encore mise en il agit une variante du modèle Illustration non autorisée à la diffusion
rapport avec les deux girandoles choisi pour exécution et ce fut sans
créées par son père avec illustration doute la présence des fleurs de tour
de Bapst appui29 nesol des amours des fleurs de lys
Le fait que les deux modèles re et des armes du roi qui séduisit Pi
produits par les dessins ne corres ch Bapst et les auteurs successifs
pondent pas assez la description du part les différences déjà relevées
Journal du Garde-Meuble de la Cou il faut mentionner une différence de
ronne est plus relevé depuis la style pour la base de la girandole qui
du dix-neuvième siècle sauf par est pas facile expliquer si Thomas
Germain est auteur de ce modèle Verlet Or pour se rendre compte
des différences il suffit de regarder connu exclusivement par le dessin de
la base dans le premier dessin de Ecole des Beaux-Arts Sur ce point
cole des Beaux-Arts où il pas il existe un parallèle avec une autre
de plateau soutenu enroullemens commande de Germain celle de la
qui portent quatre espèces de toilette pour la Dauphine de 1745
consolles qui agraffent mais un dont un des dessins montre une ins
pied de forme triangulaire composé piration proche dans le détail
un enroulement soutenant un des comme les rocailles du plateau de la
enfants et une partie de plateau en girandole en forme de coquille Il
forme de coquille sur lequel il est pas exclu il faille penser Nicolas de Largillière Portrait de et M11 Thomas Germain 1736
les armes royales entourées des col dérail Lisbonne Fondation Calousre Gulbenkian Jacques Roemers pour retrouver au
54 montrent encore plus de fi tout connu pour ses dessins de mo au graveur Etienne Fessard 1714- épreuves étant informes et pou estampes
nesses dans le dérail et au bas il bilier et aussi argenterie Nous 1777 La dispute trouvait son ori vant exposer la réputation de au
une tablette vide sans doute des avons rencontré un exemplaire de la gine dans opposition de teur Académie atteste en outre que
tinée recevoir une inscription seconde planche dans un recueil fac Fran ois-Thomas Germain usage les graveurs sont en droit de retenir
Comme la première paire de tice de 127 gravures ornements qui voulait que chaque graveur eût et conserver un nombre modéré
planches elles ne sont pas signées fran ais du dix-huitième siècle pro le droit de garder les épreuves états épreuves de la planche elle
est Michael Snodin conservateur venant de la bibliothèque de Mat eau-forre et un certain nombre de est achevée et ce concurrence
thew Boulton 34 En vain avons-nous au Cabinet des Dessins et Estampes celles il tirait des planches lors de douze dans usage ordinaire et
du Victoria and Albert Muséum qui cherché dans les collections fran même de plus lorsque ouvrage est elles sont achevées la demande
nous montré en 1983 lors de la aises et étrangères état définitif des de Fessard Académie royale de pas de grande conséquence moins
préparation de exposition sur le Ro planches portant les signatures mais peinture et sculpture dans leur déli il ait pareillement convention
coco une des deux planches portant pour instant aucun autre exem bération du 24 juillet 176l attestait ce contraire sans néanmoins que
inscription manuscrite gift to plaire pu être localisé lesdits Graveurs puissent tirer aucun de cet usage établi de tour temps
Lock 32 Le fait que la signature absence de signature ne facilite que les épreuves qui se tirent dans profit desdites épreuves mais pour
gravée manque laisse entendre il pas la tâche de retrouver le graveur le courant de ouvrage et notam pouvoir les montrer ou donner soir
pourrait ne agir que une épreuve des estampes Pourtant il est possible ment la première ébauche que on aux artistes dont le suffrage établit
état Le nom inscrit sur estampe il existe un rapport avec le procès nomme eau-forte ne sont jamais re leur réputation soit ceux qui sont
du Victoria and Albert Muséum est au Grand Conseil de 1761 opposant mise au propriétaire de la planche portée employer leurs talents
.. 33 Académie venait au se peut-être celui de Matthias Lock Fran ois-Thomas Germain orfèvre moins il ait une convention
du roi et fils de Thomas Germain cours un de ses membres en souli- 1710-1765) sculpteur sur bois sur expresse du contraire ces sortes
Illustration non autorisée à la diffusion Illustration non autorisée à la diffusion
Etienne Fessard après Thomas Germain girandole or de Louis XV erar Etienne Fessard après Thomas Germain girandole or de Louis XV état
eaii-forre pure 1761 380 238 mm Paris musée des rrs décoratifs eau-forte pure 1761 383 232 mm Paris musée des rrs décoratifs
55 Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Graveur anonyme après Thomas Germain girandole or de Louis XV Graveur anonyme après Thomas Germain girandole or de Louis XV
eau-forte et gravure au burin 1761 épreuve rognée eau-forte et gravure au burin 1761 au trait gravé 423 252 mm Londres
430 261 mm Londres Victoria and Albert Museum chez Hugh Pagan Limited
gnant que Germain avait aucun est sans doure un exemplaire de la graveur pour la seconde paire de que madame Eloy prétendait ne pas
droit de réclamer les deux épreuves planche achevée dont le graveur planches Dans un document datant avoir les quatre cuivres il explique
eau-forte de deux planches gravées pouvait garder douze exem du avril 1767 Fran ois-Thomas en plus que ouvrage en est en
après les desseins de feu Sieur Ger plaires pour les donner des amis ou Germain se plaint il arrive pas core dû aux graveurs auxquels le
main son père que le Sieur Fessard aux futurs commanditaires récupérer quatre planches de cuivre comparant en doit compte et
avait commencées Dans les délibé Se pose la question de savoir la il avait déposé de confiance et en fin le défaut de ces planches
rations de Académie les sujets des quelle des deux paires de planches amitié chez Madame Maupin seroit pour luy une perte au moins
deux planches ne sont pas mention été gravée par Fessard La qualité de ditte Madame Eloy vers le début de de huit mille livres Ce document
nés après toutes nos recherches il la seconde paire de planches est su janvier 1765 et représentant les gi- est très précieux car il nous expli
ne peut agir que des deux planches périeure celle des états eau-forre randolles du roy dont deux finies avec que absence de signatures et de ti
montrant les girandoles or présen pure et au travail que nous connais la plus grande perfection En outre tre et nous apprend il avait
tées Louis XV au nouvel an de 1748 sons de Fessard Il est donc permis Germain déclare que ces planches en réalité quatre cuivres dont deux
La planche du Victoria and Albert Mu étaient destinées servir de modèle de penser que Fessard gravé la pre terminées ce qui correspondent
séum avec inscription indiquant il mière paire de planches nous est pour suivre un uvre complet dans parfaitement aux deux paires es
agit un présent Monsieur Lock impossible de proposer un nom de ce genre Quand orfèvre compris tampes citées plus haut
56 existence de deux paires es miné une flame 40 Il faut noter
tampes soulève encore un autre pro que le modèle du dessin décrit plus
blème car pourquoi avoir besoin de haut fig pas été exécuté pour
deux paires si les girandolles or la cour Malgré les études de Ver-
let41 notre connaissance des mo étaient un modèle identique Il
est pas exclu de penser que une dèles livrés au roi par Germain et ses
des girandoles étaient en contrepartie collègues les orfèvres du roi
de autre Les noms des graveurs ne Claude II Ballin Nicolas Besnier et
sont pas mentionnés par Germain et plus tard aussi Jacques Roettiers
nous en apprenons pas davantage reste encore assez limitée Les ta
sur cet uvre complet dont les bleaux de Fran ois Desportes mon
quatre planches devaient faire partie trant des natures mortes la vaisselle On iC.lllC tV -/1f /l l/!l Il faut donc se demander pourquoi or et argent donnent image de
Fran ois-Thomas Germain pris plusieurs modèles de Thomas Ger
nitiative de faire faire des gravures main42 autres pièces ne sont pas
après le chef-d uvre de son père encore identifiées et malheureuse
Sur la base des renseignements four ment aucun des tableaux ne porte de
nis par le document de 1767 il est date et les noms de leurs comman
maintenant possible de penser il ditaires ne nous sont pas connus
avait voulu préparer un ouvrage re Aux descriptions du Journal du
présentant une sélection du fonds de Garde-Meuble il est parfois possible
modèles de atelier provenant de ajouter les articles parus dans les
trois générations de la famille Ger journaux de époque sans que nous
main qui fut estimé par lui-même possédions des images dessinées ou
200 000 livres37 Aucun journal de gravées Ainsi nous en savons encore
époque ne donne annonce de la moins sur les livraisons autres or
publication un tel ouvrage ni des fèvres hui presque oubliés
deux paires estampes montrant les qui ont travaillé pour le roi Le mo
girandoles et la rareté extrême des dèle des girandoles de Germain rap
épreuves semble bien indiquer que pelle notamment par ses formes
ces planches ont jamais été éditées après nature qui en sont la partie
La faillite de Germain du 27 juin essentielle la paire de grands chan
1765 en est probablement la cause deliers branches pour le roi de
Depuis le début de année 1765 Juste-Aurèle Meissonnier Nous igno
Germain ne pouvait plus payer ses rons si le projet de Meissonnier été
Illustration non autorisée à la diffusion collaborateurs38 et il apparem exécuté mais après les deux gra
ment mis abris des objets de va vures publiées dans uvre de ar
leur comme les quatre cuivres tiste il est possible de dater ses
représentant les girandoles du roi Il chandeliers vers 1730-1735 Que la
se peut que Germain ait lui-même nature ait été une source inspira
apporté quelques épreuves Londres tion évidente pour les deux artistes
vers 1768 et dans ce cas la planche exclut pas que Germain ait connu
du Victoria and Albert Muséum ci le projet de Meissonnier fig Il
tée plus haut aurait été donnée par suffit de comparer enfant assis sur
orfèvre au Lock fils présumé un branchage qui se tient en équili
de Matthias Lock39 bre par ses bras dont emploi par
Du fait on retrouve déjà nom Meissonnier précède celui de Ger
bre de détails des girandoles comme main Même si nous ne disposons
les bobèches en forme de tournesol aucun document qui prouve un
les guirlandes et les amours dans les rapport direct de travail la présence
travaux antérieurs de Germain on de uvre de Meissonnier dans la
peut se demander si orfèvre cher bibliothèque de Germain témoigne
ché insérer la paire dans une série de intérêt il portait au travail de
de pièces orfèvrerie existantes son collègue 43 Ici un autre parallèle
après les descriptions du Journal doit être mentionné car chose bien
du Garde-Meuble de la Couronne surprenante pour montrer tout ce
nous ne connaissons une seule li qui caractérise le modèle il fut jugé 7lHIA il fril/li li vraison de pièces décorées de tour nécessaire en faire deux gravures
nesols Il agit de quarre girandoles La nécessité employer plus une
en argent blanc aux armes du Roy3 seule planche fut mise profit par
couronnes décrit au no 2035 et li Gabriel Huquier après Juste-Aurèle Meissonnier projet de girandole cinq Meissonnier en 1733 pour son flam branches pour le roi vers 1730-1735 eau-forte er gravure au burin publiée encre beau argent de 172841 Evidem vrées par Germain le 12 novembre 1742 et 1748 323 209 mm Paris Bibi nat. cabinet des Estampes 1740 pour servir avec les flambeaux ment nous ne savons pas si Germain
no 2107 au château de Choisy lui-même avait déjà songé faire gra
quatre girandoles bobèches ver le modèle des girandoles Pour
dont les branches sont ciselées de tant il nous est impossible exclure
feuilles acanthes et les bassinets en cette hypothèse car les procès-ver
tourés autres feuilles en forme de baux de Académie montrent claire
tournesol le dessus de la douille ter ment que Fran ois-Thomas avait commandé Fessard la gravure de dans le premier catalogue des gra
deux planches après les desseins de vures ornement de la bibliothèque
feu Sieur Germain son père Même du musée des Arcs décoratifs Ber
si le mot est un peu ambigu dessein lin publié en 1894 er il propose une
pouvant vouloir dire projet ou des date vers 1730 32 auteur des arti
sin il était pas nécessaire em cles sur les Germain dans le Thieme
ployer le pluriel pour indiquer le Becker attribue invention
projet ou le modèle de Germain Charles Germain 1677-?) frère ca
det de Thomas et propose une date Après identification du modèle
véritable des girandoles or de vers 1720 Dans édition augmentée
du catalogue de Berlin datant de Louis XV il reste encore répondre
1939 la même suite est mentionnée plusieurs autres questions Pour
au nom de Thomas Germain Il est quel motif le roi a-t-il commandé les
deux girandoles au début de 1740 fort peu probable que auteur véri
table de ces compositions soit effec Nous ne disposons pas de renseigne
tivement Thomas Germain Les ments sur ce sujet mais la présence
candélabres montrent en fait les mo ostensible des amours laisse entendre
dèles exécutés entre 1697 et 1699 il faudrait tenir compte de la vie
pour la balustrade de communion de privée du monarque Le fait il
la chapelle Saint-Ignace dans église existe plusieurs modèles de giran Illustration non autorisée à la diffusion du Gesù Rome54 Les planches doles aux armes du roi décorées
sont gravées et publiées par Benoît II mours qui peuvent erre datés vers
Audran 1698-1772 en 1748 et 1740 année de la commande de
vraisemblablement après la mort de Germain ne prouve aucunement
Germain survenue le 14 août de la il eu une espèce de compétition
même année55 Il agit du dessin déjà cité de Ecole
des Beaux-Arts et du dessin de al absence estampes montrant
bum provenant de administration des ouvrages exécutés par les plus
des Menus Plaisirs conservé la Bi grands orfèvres trouve sans doute son
bliothèque nationale fig J?)45 Ce explication dans le souci de orfèvre
dernier parfois attribué aux frères de protéger ses inventions pour évi
Slodtz montre une girandole cinq ter des copies ou reprises non auto
branches avec Vénus et au bas un risées Le refus de orfèvre de vendre
amour tenant la couronne royale au- de son vivant ses dessins ou ses mo
dessus un cartouche avec les armes dèles confirme une telle interpréta
de France tion est pourquoi on cherche en
vain leurs dessins originaux dans une On peut étonner que Germain
collection comme celle de Sto âge de 67 ans air pu concevoir
ckholm par ailleurs si riche en des de telles girandoles Le fait il est
sins ornement des dix-septième et seul nommé dans le Journal du garde-
dix-huitième siècles Faut-il voir dans Anonyme projec de girandole cinq branches aux armes de France pierre noire Meuble de la Couronne est une preuve
pinceau et encre grise lavis gris ec noir en 680 440 mm Paris Bibi nat. cette volonté de protection de la suffisante pour le considérer comme cabinet des Estampes création de la part de orfèvre ex auteur unique Par ailleurs Hébert
plication de absence de orfèvrerie disait de lui dans son Dictionnaire
dans les volumes du Cabinet du e47 Afin de mieux connaître ar pittoresque et historique il ne religieuse et privée au XVIIIe siè
Roi On trouve architecture cle 50 Ajoutons cela une suite fort laissoit rien paroître qui ne fût de sa genterie et orfèvrerie de la première
la décoration intérieure les jardins composition qui eût été dessiné moitié du dix-huitième siècle nous curieuse présent non men
des châteaux royaux les peintures de modelé ciselé de sa main 46 La tionnée dans les études sur orfèvre ne disposons que de très peu es
la collection royale les sculptures les est une virtuosité ex tampes car habitude existait pas rie fran aise et publiée avec le titre
médailles les tapisseries et une sélec ceptionnelle et utilise presque par de faire connaître par la gravure les Livre de différents ornement. Pour
tion des décorations de fêtes mais on tout les détails des éléments chers chefs-d uvre de orfèvrerie fran la décoration des églises Inventés par
ne voit rien sur les meubles ni sur la phase des arts décoratifs on ap aise il agisse de commandes Germain Et Gravés par Audran
orfèvrerie Cette entreprise extraor pelle hui Rococo les formes Paris. Chez Auteur- Rue St Jac royales ou privées Nous disposons
dinaire de diffusion de la magnifi empruntées la nature la tige quand même de quelques estampes ques Cette suite contient six
cence du roi commencée sous Louis composée de branchages montant en et peut-être faut-il abord penser planches de candélabres avec enfants
XIV fut continuée avec quelque hé spirale les rocailles les tournesols plusieurs planches faisant partie de cinq planches de lampes églises
sitation sous Louis XV mais il rempla ant les bobèches tradition î/W de Juste-Aurèle Meissonnier une planche avec un couronnement
eut aucun changement dans le choix nelles les cartouches pictoresques dont la publication étend de 1734 autel en forme de balustrade une
174848 Ensuite nous avons les des sujets portant les trois couronnes et les planche de décoration de balcons
armes du roi inclusion des enfants deux volumes des Eléments orfèvre église et une planche avec trois idée de Fran ois-Thomas de
ou amours avec peur-être comme rie publié pour la première fois Pa tombeaux Pour instant nous igno faire graver les compositions de son rons encore tout sur cette suite qui seule exception les consoles qui ris en 1748 montrant en cent père ne peut être vue comme un
grafent sur le plateau et qui sont planches les projets de Pierre Ger est pas mentionnée dans inven hommage Il se peut il ait pensé
un modèle employé depuis la fin main et quelques-uns de Jacques taire après décès de Thomas Ger faire graver une partie du fonds de Roettiers49 Il existe aucune étude main Il ne agit certainement pas du dix-septième siècle modèles de atelier dont les giran
moderne sur cette publication et de Pierre Germain mais les modèles doles furent les premiers Le moment On peut se demander pourquoi nous ne sommes point sûr il sont-ils véritablement de Thomas choisi pour la publication un tel aucune des uvres de Thomas Ger gisse comme le dit Bapst de relevés Germain Peter Jessen donne la des uvre se situe dans les années de main été gravée part son projet des pièces principales de orfèvrerie cription de dix estampes de la suite plein essor de son atelier Malgré les pour église Saint-Thomas-du-Lou-
58 O1 3312 Journal du Garde-Meuble de la Cou 23 Collection Masson inv 0.1289 pin avec différences de détails par Paul Storr en multiples commandes Germain ne ronne fol ceau et encre grise sur esquisse la pierre 1816 Londres vente 19 mars 1986 peut pas éviter la faillite en juin noire 404 279 mm avec une attribution 131 En France il agit notamment des co Hurtaut ee Magny 1779 IV 789 1765 et il perd son logement aux ga Roettiers Provenance coll Pich vente pies en bronze doré Le modèle été repris en source signalée par Bapst 1887 67) 1897 76 comme Ecole fran aise du leries du Louvre Deux ans plus tard 1757 par Fran ois-Thomas Germain avec deux 10 J.-A Dulaure Nouvelle Description des en XVHIC siècle exécuté par Roettiers pour le roi enfants se tenant trois branches Les Grands il arrive pas non plus récupérer virons de Paris Paris 1786 II 275 Louis XV Bibi Bapst 1887 fig 15 comme Orfèvres de Louis XIII Charles Paris 1965 les quatre cuivres montrant les giran source signalée par Bapst 1887 67 la de la main de Thomas Germain Roger-Mi 129) doles or de Louis XV Avec sa dé seconde pièce de appartement du roi Ver les Architecture Décoration et Ameublement 29 Alcouffe dans le catalogue Paris 1974 sailles est la chambre coucher du Roi ... bâcle commerciale toute idée de pendant le Dix-Huitième Siècle Régence-Louis 481 Les chandeliers or qui sont sur une table de XV Paris s.d. pi 200 Bouilhet Or continuer une entreprise de publica marbre sont ouvrage du fameux Germain fèvrerie fran aise aux XVIIIe et siècles 30 Collection Masson inv 0.1288 avec tion onéreuse de gravures était exclue vol.1 Paris 1908 93 ill 91 Candélabre une attribution Roettiers 11 Thiéry Guide des amateurs et des étrangers et les deux paires estampes en sont en or de Louis XV dessin de Th Germain) voyageurs dans les Maisons Royales Châteaux 31 Paris musée des Arts décoratifs Biblio hui les rémoins uniques lieux de plaisance établissements publics villages thèque Album Maciet 250 Annotation en 24 Inv 1911-28-274 comme Ecole fran aise séjours les plus renommés aux environs de Pa bas de la première planche Exécuté pour la vers 1740 et attribué Thomas Germain par ris. Tome Premier Paris 1788 380 Le Verlet 1958 plume et pinceau et encre de chambre de Louis XV Versailles 380 célèbre Germain donné le dessin des chan noire lavis gris sur esquisse la pierre noire 238 mm et sur la seconde planche Exécuté deliers or qui se trouvent sur une table de collé en plein 410 292mm Prov coll pour la chambre coucher de Louis XV Ver marbre Pich vente 1897 77 comme Ecole fran sailles 383 232mm Les deux estampes NOTES coupées intérieur du bord du cuivre ou sur aise du XVIIIe siècle exécuté par Roettiers 12 Paris A.N. 3451 Inventaire des meu la marque du cuivre pour le roi Louis XV Bibi Catalogue descrip bles du château de Versailles 1765 14 tif des dessins de décoration et ornement de Deux belles girandolles or cinq branches 32 Londres Victoria and Albert Muséum Il suffît de citer exemple du tableau Le maîtres anciens exposés au Musée des Arts déco chacune faites par Mr Germain dans des Printroom inv 17550 pressmark EO 109 grand Dauphin dans son cabinet conservé au ratifs en 1880 Paris 1880 no 168 comme de boetes de glace Dans la marge Le 430 261 mm découpée intérieur de la musée de Versailles Kimball cru démontrer est point chargé après Bapst les giran la main de Thomas Germain Bapst 1887 marque du cuivre collée en plein inscription il agissait du Grand Cabinet de Monsei fig 16 comme de la main de Thomas Ger doles sont décrites dans les inventaires des an gneur au château de Meudon peint vers 1700 la plume et encre noire Acheté en 1857 main Roger-Miles s.d. op cit. note 23) nées 1767 1769 1770 1779 1785 1787 er et non pas de la représentation du Cabinet de Mr Evans elle faisait partie un groupe im pl 200 d) vard 1894 op cit. note 7) 1789 Boulle exécuté vers 1682-1683 pour Aile du portant de gravures ornement la planche est 1095 fig 764 comme perite girandole en Midi du château de Versailles salle 50) puis décrite dans inventaire comme suit Cande 13 Paris A.N. 3342 Inventaire général or exécutée par Th Germain pour Louis XV transféré au rez de chaussée en 1684 ni du labra with amorini modem French des meubles de la Couronne s.d. mais 1775) vard Histoire de orfèvrerie fran aise Pa second Cabinet Versailles salle 49 Bibi -641 202 Deux très belles Giran ris 1896 434 ill. comme petite girandole 33 Il connaissait bien les dernières composi Pich André-Charles Boulle Lettre) doles. description identique celle du Jour- tions ornement fran ais voir ce sujet les en or exécutée par Th Germain pour Archives de Art Fran ais Documents IV nal du Garde-Meuble de 1747) notices par Michael Snodin dans Londres Vic Louis XV les Grands Orfèvres de Louis XIII 1855-1856 403-404 le grand Dauphin toria and Albert Museum Rococo Art and De 14 Paris A.N. 3354 Inventaire général Charles Paris 1965 103 après Bapst) dans son Cabinet vers 1700 Brière Le sign in England catalogue de des meubles de la famille royale s.d. mais comme dessin préparatoire pour les girandoles Château de Versailles Architecture et décoration exposition 1984 et aussi Jervis Thé Pen- 1782) 149 de la chambre coucher du or mais modifié exécution Gruber Paris s.d. XV flg 13 le grand Dau quin Dictionnary of Design and Designers Har- roi Deux belles Girandoles or. descrip Argenterie de Maison du XVIe au XIXe siècle phin dans son Cabinet vers 1685) R.-A Wei mondsworth 1984 301-302 tion identique celle du Journal du Garde- Fribourg 1983 fig 347 comme attribué gert Jean Berain dessinateur de la Chambre Meuble de 1747) avec son prix ajouté au Thomas Germain vers 1730 34 Collection Matthew Boulton 1728- et du Cabinet du 1640-1711) Paris 1936 crayon II 102 noce le Régent et Louis XV 1809) vente Londres 12 décembre 25 Catalogue descriptif... Paris 1880 op cit. 15 Idem note 14) 150 300 livres la 1986 lot 116 135 planches) Weinreb Kimball dans The Burlington Magazine note 24) 168 Verlet dit dans son aniele LXIX 1936 93 Kimball The creation pièce Architectural Books Ltd. Londres Sothe- de 1956 op cit. note 2) 104 que Bapst of the Rococo Portland 1943 64-65 trad ran Ltd. Londres Vente Londres avait publié un dessin qui sans fournir une 16 La chambre coucher est la nouvelle fr Paris 1949 73-74 Plus récemment 30 avril 1991 Pagan Ltd. Architecture image tout fait exacte des girandoles or se chambre du roi Kimball 1949 op cit. cat 11 Londres 1991 24 Dans le même de La Gorce suggéré une date nettement plus présente comme un projet si proche de la réa note 1) 188 fig 232 et sous le trumeau ardive encore car selon lui il agit du portrait volume se trouve une état eau-forte pure lisation que seuls de menus détails ne re de glaces fut placée en 1739 la fameuse de cette planche du Régent 1674-1723 avec son fils le duc trouvent pas commode exécutée par les Gaudreaus pour é- de Chartres 1703-1752) dans une chambre bénisterie et Caffieri pour les bronzes qui se 35 de Montalglon Procès-verbaux de 26 Collection Dr Ricardo do Espirito Santo de fantaisie Berain Dessinateur du Roi Soleil trouve hui dans la collection Wallace cadémie royale de peinture et de sculpture 1648- Silva Lisbonne Bibi Paris musée des Arts Paris 1986 41 ill en couleurs) Londres Verlet Les trois commodes de 1792 Paris 1886 VII 171-172 décoratifs Les trésors de orfèvrerie du Portugal la nouvelle chambre du roi Versailles Bulle Verlet La vaisselle or de Louis XV Courboin Estampe fran aise Graveurs et mar catalogue de exposition 1954 454 tin de la Société de Histoire de Art Fran ais Revue des Arts 1956 99-104 chands Bruxelles et Paris 1914 121-122 pl 142 maison commune Paris 1734-1735 ee 1937 58-65 F.J.B Watson Wallace Collec Inventaire du Fonds Fran ais 403 lacune) signature gravée Fait par F.T Germain Verlet Louis XV et les grands services tion Catalogues Furniture Londres 1956 F-86 cite le texte après les procès-verbaux mais Sculp rf Du Roy Aux Galleries Du Louvre orfèvrerie de son temps Pantheon XXXV pl 40 Pourtant tous les guides indiquent que Germain est identifié par erreur avec Pierre Paris 1757 Les Grands Orfèvres de 1977 131-142 notamment note 10) les girandoles furent placées sur une table de Louis XIII Charles Paris 1965 128 ar Paris A.N. 3314 Journal du Garde- marbre et non sur une commode est seule gent hauteur 372 cm comme coll particu 36 Paris A.N. 11008 plainte du avril Meuble de la Couronne fol 70 La description ment dans inventaire de 1789 on trouve lière Helft French Eighteenth century 1767 déposée devant J.-Fr Hugues conseiller fut déjà signalée par Bapst Etudes sur Or indication que les girandoles sont placées sur Silver Apollo janvier 1968 108-109 du roi et commissaire au Châtelet cité en par fèvrerie fran aise au siècle Les Germain une commode mais il ne agit plus de celle fig tie par Bapst 1887 173 note Orfèvres-Sculpteurs du Roy Paris 1887 66- des Gaudreaus mais de la commode livrée par 67 Verlet 1956 op cit noce 2) 101 27 Lisbonne musée Calouste Gulbenkian Le Riesener le 25 novembre 1775 Bapst 1887 37 Guiffrey Fran ois-Thomas Germain note 18 candélabre est reproduit par Bapst 1887 69-70 Verlet 1937 op cit. 64) dépossédé de son logement du Louvre en 57 et le tableau entre autres dans Les 1765 Archives de Art Fran ais 1851 Paris A.N. 3313 Journal du Garde- 17 Au mois de décembre 1777 Voisin est Grands Orfèvres de Louis XIII Charles Paris 252-256 Bapst 1887 164 lettre du Meuble de la Couronne fol - 38 105 payé 400 livres pour le raccommodage des 1965 110 Montreal The Montreal Mu 1765) puis 156 bilan de 1765) 140-140 164-165 puis 3314 fol 66- Cages des chandeliers or voir Comte de seum of Fine Arts Largilliere and the Eigh 67 en partie cité par Bapst 1887 68-69 Beauchamp Comptes de Louis XVI Paris 1909 38 Bapst 1887 154-155 teenth-Century Portrait catalogue de Verlet 1956 op cit. note 2) 103 60 exposition par M.N Rosenfeld 1982 fig IX 39 Voir la bibliographie citée dans la note 33 Septembre 1748 229-231 18 Beauchamp 1909 op cit. note 17) 255 fig détail) 226 avec biblio 40 Paris A.N. 3313 Journal du Garde- 63 avril 1778 Le 30 ai payé Voisin graphie 1751 III 283-289 Bapst 1887 Meuble de la Couronne fol 31 pesant une pour la cage de écuelle or 1.087 livres 66 vard Dictionnaire de ameuble 28 En Angleterre les figures de la tige ont marcs once deux autres marcs chacune sols ment et de la décoration depuis le XIIIe siècle été utilisées par Charles-Frederick Kandier en la quatrième marcs onces et deniers- nos jours Paris 1887) éd corr 19 Paris B.N. Escampes Yâ2 10 vol II 1738 dans une paire de candélabres Lewis Se 1894 1096-1097 41 Verlet 1956 op cit. noce 2) 99-104 451-452 cité par Bapst 1887 67 Kaye Ltd. The Antique Dealers Fair and Ex mention des girandoles or 101 103) et Archives de Art Fran ais IV 1853-1854 hibition Grosvenor House Londres 1949 20 Il ne agit pas une prédiction de Lem- Verlet 1977 op cit. note 3) 139 note 10 64 vente New York 3.XI.1989 Abecedario II) 298-299 écuelle re pereur comme affirme Bapst 1887 70 par Louis XV le 1er janvier 1736 avait un cou lot 363) le modèle en entier est repris par 42 part les études de Verlet voir aussi le mais une constatation car les girandoles ve vercle surmonté de deux branches de lys qui John Le Sage en 1744 vente Lon tableau reproduit dans article Thomas Ger naient être fondues peu avant 1795 recherchent la couronne qui termine et le dres 24.X.1990 247) par George Wickes main Connaissance des Arts juin 1953 16 21 Mercure de France septembre 1726 plateau de forme ovale chantourné était dé aussi en 1744 Barr George Wickes 1698- 32-37 et le catalogue de exposition ate 2072 1761 Royal Goldsmith Londres 1980 85- coré de quatre écrevisses et de plusieurs lé lier de Desportes Dessins et esquisses conservés 86) par Parker and Wakelin in 1770 et repris gumes de diverses couleurs or Paris A.N. 22 Bapst 1887 68 et fig 15-16 par 1ë Manufacture nationale de Sèvres Paris
59 du Louvre 1982 132-135 144- 47 élévation de la fa ade la coupe et le plan 14 planches numérotées 273-300 179- 54 Projet élaboré en 1697 par Francesco Ma Musée 146 ont été ajoutée par J.-Fr Blondel dans le troi 207 mm Selon Decloux il agit de projets de glia ou Maille) orfèvre et sculpteur fran ais
sième tome de son Architecture Fran oise pu Thomas Germain Le titre est une copie en peut-être sur un dessin initial de architecte 43 Décrir dans son inventaire après décès da bliée en 1752-1756 par Ch.-A Jombert Nous contre-partie de la planche A-4 de la suite Carlo Fontana et exécuté par six sculpteurs tant du 27 août 1748 Paris A.N. M.C. ne connaissons que la description une autre Nouveaux cartouches chinois de Peyrotte gravée dont Pierre Le Gros Voir notamment En- XXXVI 460 Bapst 1887 70 Ram- planche sans rapport avec orfèvrerie décrite par Huquier Guilmard 1880 192 I.F.F. gass The Altar-rail for St Ignariuss Chapel baud Documents du Minutter Central concer dans le catalogue de la collection de Paignon- 1658 lacune La suite est pas mention in thé Gesù di Roma The Burlington Maga nant Histoire de Art 1700-1750 Paris née dans Inventaire du Fonds Fran ais au nom Dijonval de 1810 7958 Intérieur un zine CXVI 1974 853 178-189 Sou- 1964 619-620) temple richement décoré très-petite estampe en Audran les cinq planches de lampes églises chal French Sculptors of the 17th and 18th
largeur gravée eau-forte par lui-même sont conservées sous le nom de Meissonnier centuries The reign of Louis XIV Sonates 1981 44 Publiées abord par la veuve de Ché- dans la collection du Muséum für angewandte vol II 276-277 reau au mois de mars 1734 puis par Huquier 48 Voir notre thèse de doctorat sur artiste Kunste Vienne Bibi Schestag Illustrirter dans uvre de Juste Aurele Meissonnier... Paris paraître 55 Ces estampes méritent une étude appro Katalog der Ornamentstichsammlung des K.K s.d. trois planches nos B-10 12 fondie qui dépasse le cadre de cet article Osten Museums für Kunst und Industrie 49 Première édition par Pierre Germain 45 Paris B.N. Estampes Hd 64 rés. in-fol. Vienne 1871 173 Meissonnier pis deuxième édition par la veuve de Fran ois II 56 Baron Ch.-H de Heinecken) Idée géné 42 pierre noire pinceau et encre grise lavis lampes églises copies) Chéreau entre 1755 et 1768 troisième édition rale une collection compiette estampes Avec gris et noir 680 440 mm de Cham- par Jacques-Fran ois Chéreau entre 1768-1794 une dissertation sur origine de la gravure dr sur 52 P- Jessen Katalog der Ornamentstich- peaux Portefeuille des Arts décoratifs Paris voir nos remarques dans le catalogue de La les premiers livres estampes Leipzig et Vienne Sammlung des Ktinstgewerbe-Museums Berlin 1888-1889 pi 63 Modèle de candélabre Sirène Ornements Architecture Paris 1990 1771 10-45 Duplessis Le Cabinet du 1894 690 10 planches) exécuté pour le roi Louis XV par René-Michel no 642) Roi collection estampes commandées par Slodtz Verlet 1977 op cit noce 3) fig 14 53 Katalog der Ornamentstich-Sammlung der Louis XIV le Bibliophile fran ais III 1869 Etude pour une girandole cinq branches aux 50 Bapst 1887 184 Staatlichen Kunstbibliothek Berlin Berlin 1939 87-105 Grivel Le commerce de es armes de France Dessin attribué aux Slodtz) 51 New-York Cooper-Hewitt Museum De- 1062 perdu depuis la Seconde Guerre tampe Paris au XVII siècle Genève 1986
46 Paris 1766 vol II 400 cloux prints 324 Titre 287 187mm et mondiale 181-190
60