Livre blanc - Paiement sponsorisé - version finale - 16_06_10

Livre blanc - Paiement sponsorisé - version finale - 16_06_10

-

Documents
11 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

15/06/10 5:00 PM
Juin
2010 




Solution de paiement sponsorisé – by Mediastay





LE
PAIEMENT
SPONSORISE:
un
nouveau
levier
de

croissance
pour
les
annonceurs
et
les
éditeurs









 
 


A l l 
 r i g h t s 
 r e s e r v e d 
 O f f e r M a t c h 

LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs









TABLE
DES
MATIERES 


Introduction ................................ ................................ ................................ ....................... 3

Comment
ça
marche 
? ........3

Le
potentiel
pour
l’économie
virtuelle ................ 5 

Le
potentiel
pour
l’économie
réelle ................................ ................................ .................... 6

Le
mobile 
:
nouveau
levier
de
croissance ............7 

Quels
défis
et
opportunités
pour
le
futur
? .........7 

Pourquoi
OfferMatch
? ................................ ................................ ................................ ......8

Conclusion ................................ ....................... 10

A
propos
de
Mediastay ....11 

16/06/10 2
LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs

Introduction

1Le paiement sponsorisé (également appelé lead sponsorisé ) est un moyen de paiement innovant,
qui permet à un internaute de se faire sponsoriser l’achat d’un bien ou d’un service par un
annonceur.

Lorsqu’un internaute est sur le point de procéder à ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 149
Langue Français
Signaler un problème
15/06/10 5:00 PM Juin
2010 

 
 
 Solution de paiement sponsorisé – by Mediastay 
 
 
 
 
 LE
PAIEMENT
SPONSORISE:
un
nouveau
levier
de
 croissance
pour
les
annonceurs
et
les
éditeurs

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 A l l 
 r i g h t s 
 r e s e r v e d 
 O f f e r M a t c h 
 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs 
 
 
 
 
 
 
 
 
 TABLE
DES
MATIERES 
 
 Introduction ................................ ................................ ................................ ....................... 3
 Comment
ça
marche 
? ........3
 Le
potentiel
pour
l’économie
virtuelle ................ 5 
 Le
potentiel
pour
l’économie
réelle ................................ ................................ .................... 6
 Le
mobile 
:
nouveau
levier
de
croissance ............7 
 Quels
défis
et
opportunités
pour
le
futur
? .........7 
 Pourquoi
OfferMatch
? ................................ ................................ ................................ ......8
 Conclusion ................................ ....................... 10
 A
propos
de
Mediastay ....11 
 16/06/10 2 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs Introduction
 1Le paiement sponsorisé (également appelé lead sponsorisé ) est un moyen de paiement innovant, qui permet à un internaute de se faire sponsoriser l’achat d’un bien ou d’un service par un annonceur. Lorsqu’un internaute est sur le point de procéder à l’achat d’un bien ou d’un service, plutôt que d’utiliser un moyen de paiement traditionnel, il va sélectionner et remplir l’offre d’un annonceur (inscription sur un site, demande de devis ou achat). L’annonceur va en échange sponsoriser l’achat du bien ou du service pour lequel l’internaute était initialement intéressé. Le fournisseur de la solution de paiement sponsorisé joue le rôle d’intermédiaire et de tiers de confiance entre sites, annonceurs et internautes. Ce processus est un excellent moyen pour l’annonceur d’acquérir de nouveaux clients ou prospects (leads). Le paiement sponsorisé a connu un véritable essor depuis l’ouverture de la plateforme Facebook aux développeurs en 2007 et le gain de popularité, plus général, des jeux sur réseaux sociaux. Alors que les micro-transactions et l’achat de monnaies virtuelles se sont rapidement imposés comme principales sources de monétisation pour les développeurs de jeux, il est apparu cependant une difficulté : convertir les internautes d’un mode gratuit vers un mode payant. Le paiement sponsorisé par la publicité s’est présenté comme un modèle gagnant-gagnant et une alternative efficace aux solutions de paiements classiques (carte bleue, porte-monnaie virtuel...), puisqu’il permet au joueur d’acquérir gratuitement de la monnaie virtuelle et aux développeurs de jeux d’accélérer la conversion gratuit-payant. 2De nombreux sites de jeux en ligne, que ce soit des jeux casual ou des jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs, ont depuis intégré le paiement sponsorisé dans leurs options d’achat de crédits. La solution ne se limite cependant pas qu’aux jeux en ligne. Les sites de e-commerce, de services ou de contenu (achat de magazines, souscription d’un abonnement...) utilisent désormais le paiement sponsorisé pour inciter leurs internautes à acheter un produit ou un service. Comment
ça
marche
?
 (1) Un internaute est intéressé par un service premium proposé par un site Internet (obtention de parties de jeux, abonnement, achat d’un produit...), mais réticent à utiliser une solution de paiement traditionnelle (CB, SMS surtaxé...) : problématique de prix ou de confiance vis-à-vis du site proposant le produit ou service ; (2) Le site éditeur lui propose alors de souscrire à une offre, proposée par un annonceur « sponsor », en échange de l’accès au service premium ; (3) L’internaute choisit une offre parmi une liste (demande de devis, abonnement, achat) ; (4) L’annonceur « sponsor » va prendre à sa charge le paiement du produit ou service pour le compte de l’internaute. La solution de paiement OfferMatch permet de gérer les flux entre le site, l’annonceur « sponsor » et l’internaute. 1 En anglais : Offer Based Payments, Virtual Currency Platform ou encore Incentive Offers. 2 ® ™. Jeux vidéo occasionnels, simples et rapides à jouer, tels que Tetris ou Zuma 16/06/10 3 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs Exemple avec la solution OfferMatch Un internaute est Le site éditeur lui L’internaute choisit intéressé par un service propose alors de une offre parmi premium proposé par souscrire à une liste (demande un site Internet mais offre, proposée par de devis, réticent à utiliser une un annonceur abonnement, solution de paiement « sponsor », en achat) traditionnelle (CB, SMS échange de l’accès surtaxé...) au service premium L’internaute reçoit L’annonceur sa monnaie rémunère le lead virtuelle généré Il existe un grand nombre de catégories d’offres : • les offres d’achat d’un ou plusieurs produits ; • les offres d’abonnement, par exemple à une newsletter ou à un journal ; • les offres qui permettent à l’internaute d’essayer gratuitement un produit ou un service pour une durée déterminée, avant qu’on lui propose de l’acheter ; et • les questionnaires pour les sociétés d’étude de marché. Le paiement sponsorisé offre à l’internaute la possibilité de collecter de la monnaie virtuelle. Pour l’annonceur « sponsor », il permet de recruter un nouveau prospect en créant une image de marque positive, tout en maîtrisant son coût d’acquisition. L’éditeur, quant à lui, peut offrir à ses internautes une nouvelle solution de paiement et ainsi accroître sa capacité à monétiser ses services premium. Pour sa part, le fournisseur de la solution de paiement sponsorisé prélève une commission pour la mise à disposition de la plateforme et de son service de tiers de confiance. Le potentiel de ce système innovant et gagnant-gagnant, tant pour l’économie réelle que virtuelle, est donc très important. 16/06/10 4 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs Le
potentiel
pour
l’économie
virtuelle
 Aujourd’hui, les solutions de paiements sponsorisés sont principalement déployées sur les sites qui proposent des biens virtuels. Selon Wikipédia, « une économie virtuelle (…) est une économie émergente, dans un monde virtuel persistant, habituellement dans le contexte d'un jeu multi-joueurs sur Internet. Ce type 3d'économie utilise souvent la solution des micro-paiements comme base économique . » Pour y effectuer des achats, l’internaute devra se procurer de la monnaie virtuelle via une solution de paiement. On peut classer les biens virtuels en trois catégories: les biens décoratifs, les biens fonctionnels et 4les biens comportementaux . • Les biens décoratifs sont les biens tournés vers l’auto-expression. Il s’agit d’habits, d’accessoires, de gadgets etc. dont le rôle est en quelque sorte de définir et d’affirmer une personnalité. • Les biens fonctionnels sont les biens qui permettent d’avancer dans le jeu ou le gameplay. Alors que beaucoup de sites de jeux sont en principe gratuits, l’achat de biens fonctionnels permet de franchir des étapes ou niveaux plus rapidement, ou confère au joueur un certain avantage par rapport aux autres, par exemple sous forme d’une arme plus puissante. • Les biens comportementaux sont des biens échangés entre les joueurs pour exprimer leur état de bien-être et pour créer des liens entre eux. 5Les pays asiatiques ont été les pionniers dans le domaine des biens virtuels et du free to play , puisque les mondes virtuels se sont développés déjà à la fin des années 1990. Ce n’est qu’à partir du milieu des années 2000 que les pays occidentaux ont commencé à adopter à grande échelle ce type de business modèle, d’abord dans les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs et ensuite, de manière exponentielle, dans les jeux sur réseaux sociaux et jeux casual sur Internet. Il est difficile d’estimer la taille du marché. Selon Lightspeed Ventures le marché total des biens virtuels dans le monde était valorisé à 2,2 milliards de dollars en 2009, et devrait atteindre 6,0 6 7milliards de dollars en 2013 . Mais selon Plus Eight Star , le marché asiatique à lui seul 8représentait déjà un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars en 2009. L’institue ThinkEquity évalue de son côté le marché mondial à 10 milliards de dollars en 2010. Lorsque l’on sait que le principal obstacle à la monétisation dans les économies virtuelles reste la conversion du gratuit vers le payant, on peut en déduire que le potentiel de croissance du paiement sponsorisé est colossal. La part des paiements sponsorisés par la publicité dans le total des achats de biens virtuels serait ainsi passée de 0 à 20% en trois ans. 3 Source : Wikipédia. 4 Catégorisation selon Susan Wu, fondatrice de la société Ohai, cité dans VirtualWorldsNews, décembre 2008. 5 Selon Wikipédia, « L’étiquette free to play appliquée à un jeu en ligne indique qu’un utilisateur peut utiliser le jeu gratuitement (à l'inverse du pay to play qui désigne les jeux à accès payant). Les jeux free to play utilisent souvent le principe des micro-paiements au sein d'une boutique virtuelle pour se rentabiliser et se viabiliser. 6 Selon l’étude de Piper Jaffray intitulée « Pay to Play : Paid Internet Services », citée par Lightspeed Venture Partners, 30 août 2009. 7 Source : Plus Eight Star, entreprise de conseil en stratégie. 8 Statistique citée dans le Journaldunet 16/06/10 5 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs Le
potentiel
pour
l’économie
réelle
 Au-delà de l’économie virtuelle, les solutions de paiements sponsorisés sont de plus en plus utilisées par les sites de e-commerce, de services ou de contenu (achat de magazines, souscription d’abonnements...). En effet, jusqu’à présent, près de 95% des visiteurs sont susceptibles de quitter un site vendant un produit ou un service sans rien acheter. Les solutions de paiements sponsorisés par la publicité peuvent contribuer à faire baisser ce pourcentage en offrant à l’internaute la possibilité de se faire sponsoriser l’acquisition du bien ou du service pour lequel il était réticent à payer. Au vu de la taille de ces marchés, le potentiel de déploiement des solutions de paiements sponsorisés par la publicité pour tout achat de biens ou de services (hors biens virtuels) est évident. En effet, les ventes en ligne en Europe ont généré un chiffre d’affaires de 151 milliards 9d’euros en 2009. Celui-ci pourrait atteindre 160 milliards d’euros en 2012 . Le marché aux Etats Unis quant à lui a été valorisé à 155 milliards de dollars en 2009, et devrait croître à 210 milliards 10de dollars en 2012 . En France, le chiffre d’affaires global des ventes sur Internet en 2009 a 11atteint 25 milliards d’euros en 2009, généré par 24,4 millions d’acheteurs en ligne et 64.000 sites marchands. Entre 2000 et 2009 celui-ci a été multiplié par 35. En 2010 il devrait dépasser les 30 milliards d’euros. Evolution du chiffre d’affaires des ventes sur Internet en France de 2005 à 2009 25 25 20 20 16 15 12 Chiffre d'affaires des 09 ventes sur Internet 10 5 0 2005 2006 2007 2008 2009 Source: FEVAD 9 Source Comscore, citée par le blog I-love-ecommerce, 24 mai 2010. 10 Source Forester Research, citée dans TechCrunch, 8 mars 2010. 11 Selon les derniers résultats de l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, cités dans le communiqué de presse publié par la FEVAD (voir ci dessous). 16/06/10 6 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs 
 Le
mobile
:
nouveau
levier
de
croissanc
e Dans les années à venir, le mobile représentera très probablement un nouveau levier de croissance, autant pour le marché des biens virtuels que réels. En effet, le marché mondial des jeux sur mobile, par exemple, devrait croître de 19 % en 2010, pour s’établir à 5,6 milliards de dollars. Il s’agit là d’une tendance pour les deux à trois années à venir puisqu’à l'horizon 2014, la valeur des jeux sur mobile pourrait atteindre 11,4 milliards de 12dollars . Le marché du mobile fait cependant face à de nombreux défis, à commencer par un nombre encore limité de smartphones, qui totalisent 18,8% des ventes mondiales de téléphones portables 13au Q1 2010 . Par ailleurs, l’utilisation de la publicité ainsi que des solutions de micro-paiement sur mobile reste encore marginale. Ce n’est donc pas surprenant de voir que plus de 70% des jeux 2téléchargés aujourd’hui sont gratuits et encore mal monétisés . L’acquisition d’AdMob par Google ou de Quattro Wireless par Apple cette année semblent toutes les deux indiquer que le marché de la publicité sur mobile est prêt à décoller. Ceci semble également être le cas en France avec le lancement de la solution de micro-paiement sur mobile MPME (Micro-Payment Mobile 14& Enablers) . Quels
défis
et
opportunités
pour
le
futur
?
 Le défi de la qualité des leads est un défi intrinsèque à ce type de solutions. En effet, les annonceurs cherchent et chercheront toujours, à optimiser leur marge, tandis que les internautes, sont à la recherche de « bonnes affaires ». Vers la fin de l’année dernière, un certain nombre d’abus ont ainsi pu être constatés du côté des 15annonceurs « sponsors ». Une série d’articles dénonçait l’usage frauduleux des paiements sponsorisés de la part des annonceurs, en toute complicité avec les fournisseurs de ce type de solutions ainsi que des éditeurs. Les plus grands noms de l’industrie ont été pointés du doigt pour avoir soumis leurs joueurs à des offres frauduleuses : test de Q.I. avec réponse par SMS pour récupérer le numéro de téléphone mobile de l’internaute, inscription déguisée à des services à abonnement.... Du côté des annonceurs, leurs offres peuvent attirer des visiteurs moins qualifiés, dont l’unique but serait d’acquérir des biens ou des services gratuitement, sans être vraiment intéressés par les offres présentées par le « sponsor ». Le risque pour l’annonceur « sponsor » est de voir baisser son taux de conversion. Comme pour toutes les offres rémunérées au lead, la meilleure réponse réside dans l’utilisation d’un ciblage fin pour faire « matcher » les profils des internautes avec des offres adéquates d’annonceurs « sponsors ». Proposer une grande diversité d’annonceurs « sponsors » est aussi un bon moyen de s’assurer que l’internaute va sélectionner une offre à laquelle il est vraiment intéressé. 12 Selon l’institut Gartner, cité par le JournalDuNet, 18 mai 2010 13 International Data Corporation (IDC) worldwide quarterly mobile phone tracker 14 Cellfish Media, Hi-media Payments, HighConnexion, Fktel, Echovox, mBlox et Mobile MediaCom ont déjà, ou vont déployer la solution, qui permet, en 2 clics, d’effectuer des achats jusqu’à 10€ 15 Notamment l’article dans TechCrunch Scamville: The Social Gaming Ecosystem Of Hell, 31 Octobre 2010 16/06/10 7 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs La qualité des offres dépend de la valeur ajoutée qu’elles apportent aux internautes. C’est ainsi que certains fournisseurs ont réagi pour faire face à ces risques, à l’image de TrialPay, un des 16acteurs majeurs du paiement sponsorisé, qui a publié un livre blanc sur les best practices . Celui-ci présente les 5 bonnes pratiques que devraient suivre les développeurs, les éditeurs et les annonceurs afin d’optimiser les taux de conversion et éviter des offres « douteuses » : 1. Les offres doivent être claires. Leur description ne doit pas contenir de fausses indications ou induire le consommateur en erreur. 2. Les instructions doivent être explicites. Il ne doit pas y avoir de confusion quant aux étapes à suivre pour compléter l’offre. 3. Les offres doivent afficher les règles de confidentialité. Toujours à portée de main, les règles de confidentialité doivent présenter les processus de collecte des données, leur utilisation et leurs éventuelles modalités de partage. 4. Les conditions de paiement doivent être explicites. Les détails de facturation, tels que le prix et les facturations récurrentes, doivent être visibles dès la page d’accueil de l’offre. 5. Les offres doivent être pertinentes et à valeur ajoutée. L’offre doit correspondre à un besoin réel du consommateur et devrait être fonction de la situation géographique de celui-ci. Pourquoi
OfferMatch
?
 Pour les annonceurs, OfferMatch permet d’optimiser les campagnes publicitaires VOLUME CIBLAGE PERFORMANCE Pour quel type d’offre? Audience Taux de conversion Des campagnes diffusées Des taux de conversion OFFERMATCH vous permet auprès de 20M d’utilisateurs atteignant les 50%! d’acquérir des nouveaux dans 12 pays européens et aux clients, des nouveaux Etats-Unis! Des taux de clics atteignant prospects ou encore des 30%! nouveaux abonnés à vos Partenariats avec les éditeurs newsletters de sites de jeux gratuits en ligne (Kingoloto, Possibilité de ciblage Nos modèles de rémunération Bananalotto...), de jeux casual (Yacado, BigPoint...) et de jeux Avec OFFERMATCH la publicité Vous ne paierez qu’à la sur réseaux sociaux (Paf le s’adapte à vos utilisateurs performance (au CPL ou CPA) chien...) Notre plateforme permet un ciblage socio-démographique, géographique et comportemental 16 « Best practices for ensuring consumer satisfaction with offer-based payments », 2009 16/06/10 8 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs Pour les éditeurs, OfferMatch peut être intégrée à tous les sites proposant micropaiement et/ou monnaie virtuelle. AVANTAGES CONFIANCE SIMPLICITÉ Augmentez vos revenus 2 étapes simples Affinité de manière significative! Vous travaillerez avec les plus OFFERMATCH peut être OFFERMATCH c’est une grands annonceurs français et implémentée à votre site très nouvelle source de revenu européens facilement: Jusqu’à 20% de revenu en plus! Près de 200 annonceurs et 600 1. Inscrivez-vous offres! 2. Copiez-collez le script dans votre code Nous nous engageons à vous Offrez un nouveau service fournir des offres transparentes interface à vos internautes et de qualité Plus de déperdition devant la Un accès à une interface Des campagnes ciblées en page de paiement, vos statistique pour suivre fonction de votre contenu internautes auront le choix de l’évolution de vos revenus en pour une meilleure relation la gratuité temps réel avec l’internaute et une meilleure transformation Un service client à votre disposition Avec OfferMatch, vous allez travailler avec les plus grands annonceurs et éditeurs français et européens Sélection de nos partenaires Sélection de nos partenaires service et e-commerce jeux et divertissement 16/06/10 9 LE PAIEMENT SPONSORISE : un nouveau levier de croissance pour les annonceurs et les éditeurs OfferMatch est une solution du groupe Mediastay, acteur majeur de l’Internet français EXPERIENCE 10 ans d’expérience dans la génération de contacts qualifiés ainsi que dans le secteur des jeux sur internet RESULTATS RESEAU Des taux de conversion, des Près de 200 annonceurs et taux de clics et des revenus éditeurs nous font déjà par utilisateur imbattables! confiance RENOMMEE Un acteur français et européen majeur dans la génération de leads qualifiés Conclusion
 Depuis peu, le paiement sponsorisé s’est imposé en Europe et aux Etats-Unis comme une alternative efficace aux moyens de paiement classiques, profitant aux internautes, aux annonceurs, aux développeurs et éditeurs de sites. La taille des marchés sur lesquels ces solutions sont déployées est très significative, ce qui permet d’envisager un potentiel de croissance énorme. En effet, en 2009, le marché mondial des biens virtuels a été valorisé à 2,2 milliards de dollars, tandis que celui des ventes en ligne était valorisé à 151 milliards d’euros en Europe et à 155 milliards de dollars aux Etats-Unis. A cela il faut ajouter le succès grandissant des smartphones, nouveau levier de croissance pour le marché des jeux et de l’e-commerce. Les récents scandales qui ont entouré certains acteurs peu scrupuleux et les problématiques de qualité des certaines offres, montrent bien que le paiement sponsorisé doit et devra faire face à de nombreux défis. Les fournisseurs du marché ont tout de même réussi à saisir cette opportunité pour consolider leurs partenariats avec les acteurs sérieux, à réguler leurs pratiques ainsi qu’à améliorer le ciblage pour mieux faire « matcher » les offres d’annonceurs « sponsors » avec les internautes. C’est dans ce contexte dynamique et prometteur que Mediastay lance sa solution de paiement sponsorisé par la publicité, OfferMatch. Forte de son expérience dans le domaine du marketing à la performance, de son réseau de partenaires et de sa renommée, Mediastay offrira aux annonceurs un outil efficace pour optimiser leurs campagnes publicitaires, un revenu certain et élevé pour les éditeurs de sites et des offres à forte valeur ajoutée pour les internautes. 16/06/10 10