Audit clinique bases méthodologiques de l'EPP - Audit clinique : bases méthodologiques Guide 1999

icon

27

pages

icon

Français

icon

Documents

1999

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

27

pages

icon

Français

icon

Ebook

1999

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Mis en ligne le 15 déc. 2008 Ce document propose une méthode d'évaluation qui permet à l'aide de critères déterminés de comparer les pratiques de soins à des références admises, en vue de mesurer la qualité de ces pratiques et des résultats de soins avec l'objectif de les améliorer. Des outils pratiques sont proposés en annexes. Une méthode est l’ensemble des démarches raisonnées, à suivre pour parvenir à un but. L'audit clinique distingue 6 étapes.Choix du thèmeChoix des critèresChoix de la méthode de mesure.Recueil des données.Analyse des résultats.Plan d'actions d'amélioration et réévaluation.Le cadre opérationnel guide le développement de chaque étape :l'intitulé de l'étape fixe les contours du champ à traiter ;l'exploration de ce champ nécessite la définition d'un ou plusieurs objectifs opérationnels, clairs, précis, traduisant le résultat attendu ;la réalisation de l'objectif fixé impose la mise en place d'actions concrètes ;le résultat obtenu en fin d'étape doit être en conformité avec l'objectif fixé.La sélection des critères à mesurer dans la réalité doit se limiter aux éléments représentatifs de la qualité afin que l'évaluation des pratiques s'insère dans l'activité des services sans la perturber.L'analyse des écarts observés identifie les différentes causes qui peuvent être de nature :professionnelle (ex : manque de connaissances) ;institutionnelle (ex : manque de méthode et/ou matériels inadéquats) ;organisationnelle (ex : manque de coordination dans la prise en charge du patient) ;personnelle (ex : manque de conviction et de motivation).Le plan d’amélioration identifie :les mesures correctives dont la priorité est définie en fonction de la gravité des écarts et de la nature des actions à mettre en oeuvre ;le calendrier prévisionnel ;le responsable de chaque action.Une réévaluation, habituellement un an après la première étude, permet de mesurer l'impact des actions correctives. Si la sécurité du patient est en cause, des actions d'amélioration s'imposent de façon urgente et la réévaluation a lieu rapidement. Une méthode est l’ensemble des démarches raisonnées, à suivre pour parvenir à un but. L'audit clinique distingue 6 étapes.Choix du thèmeChoix des critèresChoix de la méthode de mesure.Recueil des données.Analyse des résultats.Plan d'actions d'amélioration et réévaluation.Le cadre opérationnel guide le développement de chaque étape :l'intitulé de l'étape fixe les contours du champ à traiter ;l'exploration de ce champ nécessite la définition d'un ou plusieurs objectifs opérationnels, clairs, précis, traduisant le résultat attendu ;la réalisation de l'objectif fixé impose la mise en place d'actions concrètes ;le résultat obtenu en fin d'étape doit être en conformité avec l'objectif fixé.La sélection des critères à mesurer dans la réalité doit se limiter aux éléments représentatifs de la qualité afin que l'évaluation des pratiques s'insère dans l'activité des services sans la perturber.L'analyse des écarts observés identifie les différentes causes qui peuvent être de nature :professionnelle (ex : manque de connaissances) ;institutionnelle (ex : manque de méthode et/ou matériels inadéquats) ;organisationnelle (ex : manque de coordination dans la prise en charge du patient) ;personnelle (ex : manque de conviction et de motivation).Le plan d’amélioration identifie :les mesures correctives dont la priorité est définie en fonction de la gravité des écarts et de la nature des actions à mettre en oeuvre ;le calendrier prévisionnel ;le responsable de chaque action.Une réévaluation, habituellement un an après la première étude, permet de mesurer l'impact des actions correctives. Si la sécurité du patient est en cause, des actions d'amélioration s'imposent de façon urgente et la réévaluation a lieu rapidement. Mis en ligne le 15 déc. 2008
Voir Alternate Text

Publié le

01 avril 1999

Nombre de lectures

266

Licence :

En savoir +

Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

L'AUDIT CLINIQUE
BASES METHODOLOGIQUES DE
L’EVALUATION DES PRATIQUES
PROFESSIONNELLES
Avril 1999
Évaluation en établissements de santéme rCe document a été réalisé par M Monique DUPUY sous la coordination du D Hervé
r MAISONNEUVE, directeur de l'évaluation, du P Jean-Louis TERRA, responsable du service
d'évaluation en établissements de santé et avec la participation :
des équipes du service hospitalier et des recommandations professionnelles :
r rD Jean-François DÜRR D Gérard LAIRY
me meM Marie ERBAULT M Marie-José RAVINEAU
r meD Jacques GLIKMAN M Anne-Françoise PAUCHET-TRAVERSAT
des correspondants régionaux de l'évaluation en établissements de santé :
me meM Catherine BERTEVAS, CHU Brest ; M LETELLIER-KWOCZ, CHU Tours ;
me rM Anne-Marie BERTHOU, CH le Havre ; D Patrick MIGET, Hôpital Local de Pompey ;
r rD Marie-Jeanne BISMUTH, CHU Dijon ; D Yves PASSADORI, CH Mulhouse ;
r meD Dominique BOURDERONT, CH Mulhouse ; M Françoise PEREZ, Clinique Champeau,
meM Marie-José BUFFOLI, CHU Nice ; Béziers ;
me rM Christine COZON, CH Bron ; D Marie-Pascale POMEY, CHU Brest ;
r rD Marie-José D'ALCHE-GAUTIER, CHU Caen ; D Christiane PRIVAT-PAIN, Centre Laënnec,
meM Michèle DESQUINS, CHU Grenoble ; Malakoff ;
me meM Marie-Christine Du BOULET, Clinique M Madeleine PULTIER, AP-Hôpitaux de
Champeau, Béziers ; Marseille ;
r rD Erwann Du ROUCHET, CH d'Orléans ; D Jean-François QUARANTA, CHU Nice ;
r rP Patrice FRANÇOIS, CHU de Grenoble ; D Catherine SARTOR, AP-Hôpitaux de Marseille
rD Michel GREHANT, Clinique Font Redonde, ;
rFigeac ; D Claude SOUTIF, CH Avignon ;
r rD Jean-François LEFORT, CH Meaux ; D Anne VIVIEN, AP-Hôpitaux de Paris.
rD Alain LEPAPE, CHU Lyon ;
Nous remercions :
me meM Patricia BURGAIN M Danièle MARANDE
rM. Yves DERENNE D Vincent MOUNIC
rM. le Dr Philippe DUPRAT D Lionel PAZART
me rM Claudine DROUIN D Jean PETIT
rD Frédéric FLEURETTE M. Loïc RICOUR
me rM Marie-Agnès GUERAUD D Frédéric SANGUIGNOL
M. Pierre HUIN
de leur contribution efficace à la promotion de la méthode de l'audit clinique pour améliorer les
pratiques professionnelles.
ANAES / Service Évaluation en Établissements de Santé
2

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text