Les sciences médicales au temps des califes omeyyades de Cordoue : Al-Zahrâwî et Ibn Wâfid : savants-pharmacologues andalous traduits en Occident chrétien - article ; n°317 ; vol.86, pg 29-40

-

Documents
13 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 1998 - Volume 86 - Numéro 317 - Pages 29-40
Les traductions latines des grands textes arabes ont largement contribué à l'épanouissement des sciences médicales dans l'Occident chrétien médiéval. Pour les pharmacologues andalous traduits, notamment par Gérard de Crémone, Al-Zahrâwî (Albucasis) et Ibn Wâfid font référence. Al-Zahrâwî a traité de pharmaceutique dans plusieurs livres de son encyclopédie en trente volumes : al-tasrif , tandis qu'Ibn Wâfid a laissé au monde médical deux œuvres : un véritable formulaire, kitâb al-wisâd fi-l-tibb (le livre de l'oreiller) ainsi qu'un livre sur les médicaments simples, kitâb fi al-adwiya al-mufrada.
Medical sciences in the ommeyyade's time in Cordoue.
The Latin translations of major Arabian texts have largely contributed to the rise of medical sciences in christian Western during the middle age. Among the pharmacologist Andalusian erudites who have been translated into Latin language, for example by Gerard de Crémone, Al-Zahrâwî (Albucasis) and Ibn Wâfid are references. Al-Zahrâwî has written about materia medica in several books included in his thirty volume's encyclopaedia : al-tasrif. Ibn Wâfid has given to the medical world two remarkable treatises : a really formuler kitâb al-wisâd fi-l-tibb though a book of the simple drugs, kitâb fi al-adwiya al-mufrada.
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1998
Nombre de visites sur la page 67
Langue Français
Signaler un problème
Joëlle Ricordel
Les sciences médicales au temps des califes omeyyades de
Cordoue : Al-Zahrâwî et Ibn Wâfid : savants-pharmacologues
andalous traduits en Occident chrétien
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 86e année, N. 317, 1998. pp. 29-40.
Résumé
Les traductions latines des grands textes arabes ont largement contribué à l'épanouissement des sciences médicales dans
l'Occident chrétien médiéval. Pour les pharmacologues andalous traduits, notamment par Gérard de Crémone, Al-Zahrâwî
(Albucasis) et Ibn Wâfid font référence. Al-Zahrâwî a traité de pharmaceutique dans plusieurs livres de son encyclopédie en
trente volumes : al-tasrif , tandis qu'Ibn Wâfid a laissé au monde médical deux œuvres : un véritable formulaire, kitâb al-wisâd fi-l-
tibb (le livre de l'oreiller) ainsi qu'un livre sur les médicaments simples, kitâb fi al-adwiya al-mufrada.
Abstract
Medical sciences in the ommeyyade's time in Cordoue.
The Latin translations of major Arabian texts have largely contributed to the rise of medical sciences in christian Western during
the middle age. Among the pharmacologist Andalusian erudites who have been translated into Latin language, for example by
Gerard de Crémone, Al-Zahrâwî (Albucasis) and Ibn Wâfid are references. Al-Zahrâwî has written about materia medica in
several books included in his thirty volume's encyclopaedia : al-tasrif. Ibn Wâfid has given to the medical world two remarkable
treatises : a really formuler kitâb al-wisâd fi-l-tibb though a book of the simple drugs, kitâb fi al-adwiya al-mufrada.
Citer ce document / Cite this document :
Ricordel Joëlle. Les sciences médicales au temps des califes omeyyades de Cordoue : Al-Zahrâwî et Ibn Wâfid : savants-
pharmacologues andalous traduits en Occident chrétien. In: Revue d'histoire de la pharmacie, 86e année, N. 317, 1998. pp. 29-
40.
doi : 10.3406/pharm.1998.4583
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_1998_num_86_317_4583