Outils associés au document Elaboration et mise en oeuvre d'un dispositif d'annonce et d'accompagnement du malade et de l'aidant à toutes les phases de la maladie - Préparation à l'admission

icon

2

pages

icon

Français

icon

Documents

2012

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

2

pages

icon

Français

icon

Ebook

2012

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Mis en ligne le 02 mai 2012 Liste des documents associés à la reco2clics Mis en ligne le 02 mai 2012
Voir Alternate Text

Publié par

Publié le

02 mai 2012

Nombre de lectures

7

Licence :

En savoir +

Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique

Langue

Français

Lapréparationà l’admission1  
 
 
 
 
 
 
 
1. L’accueil en Ehpad
Le premier accueil contribue à éclairerlechoix delapersonneetpermet d’établirun lienavec le médecin traitantetle cas échéant, les services d’aideetde soins àdomicile. Acette phase,ilest plus aisé d’expliqueret d’obtenirleconsentement delapersonne, del’inviterà désigner une personne de confianceet uned’être dans anticipation  constructive. Il :est recommandé  d’offrir la avec lapossibilité d’une prise progressive de contactstructure (participations desponctuelles à activités, eut p ce qui essai….), successives,des repas, visitesmreprtteed’observerlapersonne quand elle est seuleeten interaction les autres résidents pour renseigner l’évaluation avec de globalesasituation préalable à l’entrée en établissement ;  de proposer une visite delastructureet un la personneentretien avecetsesprochespour présenterle fonctionnement l’établissement,ses objectifs pourlaprise en chargeetl’accompagnement,etd’échanger surdes aspects particuliers liés à l’accueildespersonnes atteintesdemaladie d’Alzheimerouapparentée : libertédedéplacement ; place des proches ;limites de la prise en charge et itésbiliopss de réorientation etc. ;    certaines procédures avec la personne etd’évoquer le de choix (parses prochesexemple, choix de sesle libre vêtements, même si l’habillement peut parfoissurprendre,matelasàterre pourlimiterle risque de chute,…) ;  de rappeler, si  occasionbesoin à cette en que l’entrée de Ehpad a un objectif sécuritéetde bien-être pour la personne et son entourage ;   d’effectuer, avant l’entrée dans l’établissement,uneévaluationmultidimensionnelle,comprenant une analyse complèteet besoinsapprofondie desetpotentialités (étatdesanté physique, capacités cognitiveset sensorielles, autonomie…)etdes attentes delapersonne, voire des aidants. Cette évaluation comprend uneévaluationgériatriqueréalisée dansl’établissement (médecin coordonnateur)ouen externe (consultation mémoire, hôpital de jour…) ;  deprocéder àcetteévaluation multidimensionnelle d’unepartdanslecadred’unedémarche diagnostique,etd’autrepart en vue de programmerlaprise en charge delapersonneetles capacités de la structure à yrépondre. Toutefois, l’ensemble de cette procédure qui tend à évaluer l’adéquation entre lesattentes etles besoinsde la personneet deses proches,et le projetd’établissement,peut leurapparaîtretrop complexe. Ces étapes peuvent se réaliser avec la souplesse nécessaire et defaçonéchelonnée. L’entréeen établissementseiset nécl’accord de lapersonneet l’avis du médecincoortaueodnnr. 
En fonctionde lavolontéde lapersonneetdes évaluations,ledirecteurde lastructuredécide de l’admission en tenant compte de l’avis du médecincoordonnateur. 
Il est rappelé que l’entrée en établissement ne constitue pas unmotifd’arrêt destraitementsspécifiques de la maladie.  
2. L’accueil en unité dédiée : unité spécifique, PASA, UHR
Cet accueil peut se directement faire s’inscrire dans une ouréorientation.Ilest recommandé : que   dédiée,préalablement à l’admission dans une unité le diagnostic demaladie d’Alzheimerou apparentéeaitété poséetque l’existenceetla sévérité des troubles psychologiquesetcomportementaux aient étéévaluées. Ce diagnostic aura été annoncé à la personne ainsi qu’à ses proches, au regard delarecommandation«it ciaDosgn et prise en chargede lamaladie d’Alzheimeretdes maladies apparentées »,Haute autorité de santé,mars 2008 ;  Ilimporte ensuite de préciser la cohérence de la situation de la personne avec leprojet de lastructure au regard des critères d’admission prédéfinis : niveaudedépendance, capacitésdecommunication, natureet  intensitédes troubles psychologiquesetcomportementaux, lourdeur ; requis…des soins médicaux  cette orientationseréalise en recherchant systématiquement l’accord de la personneetl’adhésionde lafamille. En casde altéranttroubles cognitifs sévères capacités lesde la personne, on rechercheracompréhension de un assentimentdont témoigneraient dessignes marquantun climat deconfiance, dansun travail en                                                1  des L’accompagnement « sur§ 2.1 extrait des recommandations de bonne pratique personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou ap parentée en établissement médico-social » publiées par l’ANESM en février 2009 
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text