POUR ACCÉLÉRER LA RECHERCHE SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER À L’ÉCHELLE  INTERNATIONALE LE FRSQ,

POUR ACCÉLÉRER LA RECHERCHE SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER À L’ÉCHELLE INTERNATIONALE LE FRSQ,

-

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

COMMUNIQUÉ POUR ACCÉLÉRER LA RECHERCHE SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER À L’ÉCHELLE INTERNATIONALE LE FRSQ, L’INSERM ET LES IRSC SIGNENT UNE ENTENTE DE PARTENARIAT FRANCE-QUÉBEC-CANADA EN RECHERCHE SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER Paris, le 7 juillet 2008 – Les organismes de financement de la recherche en santé du Québec (le Fonds de la recherche en santé du Québec, FRSQ), de la France (l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, Inserm) et du Canada (l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies et l’Institut du vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada, IRSC) ont signé aujourd’hui une entente de collaboration en recherche sur la maladie d’Alzheimer. L’annonce a été faite aujourd’hui à l’Institut national de recherche scientifique (INRS-Santé), à Laval, en présence du premier ministre de la France, M. François Fillon, du premier ministre du Québec, M. Jean Charest. Ont également participé à l'événement, pour le Québec, Mme Michelle Courchesne, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille, et M. Raymond Bachand, ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et ministre du Tourisme, et, pour la France, M. Alain Joyandet, secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie, et Mme Anne-Marie Idrac, secrétaire d’État chargée du ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 79
Langue Français
Signaler un problème
 COMMUNIQUÉ POUR ACCÉLÉRER LA RECHERCHE SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER À L’ÉCHELLE INTERNATIONALE LE FRSQ, L’INSERM ET LES IRSC SIGNENT UNE ENTENTE DE PARTENARIAT FRANCEQUÉBECCANADA EN RECHERCHE SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER Paris, le 7 juillet 2008 – Les organismes de financement de la recherche en santé du Québec (le Fonds de la recherche en santé du Québec, FRSQ), de la France (l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, Inserm) et du Canada (l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies et l’Institut du vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada, IRSC) ont signé aujourd’hui une entente de collaboration en recherche sur la maladie d’Alzheimer. L’annonce a été faite aujourd’hui à l’Institut national de recherche scientifique (INRSSanté), à Laval, en présence du premier ministre de la France, M. François Fillon, du premier ministre du Québec, M. Jean Charest. Ont également participé à l'événement, pour le Québec, Mme Michelle Courchesne, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille, et M. Raymond Bachand, ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et ministre du Tourisme, et, pour la France, M. AlainJoyandet, secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie, et Mme AnneMarie Idrac, secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur. L’entente prévoit le financement de projets de recherche répondant à des objectifs spécifiques, directement liés au diagnostic, au traitement ou à la prise en charge des malades atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées. Les projets devront être de grande envergure, associant des spécialistes de différentes disciplines et de différents établissements universitaires et hospitaliers regroupés dans le cadre de consortiums multidisciplinaires. Ces consortiums devront être structurés de façon à apporter une valeur ajoutée originale que chaque pays ne pourrait atteindre seul. Les partenaires du FRSQ dans cette entente sont le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et le ministère de la Santé et des Services sociaux.
Le contexte Du côté de la France, cette initiative découle de l’ambitieux plan de lutte contre er la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées lancé le 1février 2008 par le Président Nicolas Sarkozy. Ce plan prévoit la création d’une Fondation de coopération scientifique dans laquelle partenaires académiques et privés travaillent de pair. Du côté québécois, le projet s’inscrit dans le mandat confié par le Ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard, au comité d’experts chargé d’élaborer un plan d’action national sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées dans ses dimensions soins, services et qualité de vie, plan d’action qui doit être déposé à l’automne 2008. «Ce projet s’inscrit tout naturellement dans le cadre des collaborations scientifiques étroites qu’entretiennent depuis de nombreuses années le Québec et la France, a déclaré la PDG intérimaire du FRSQ, Madame Marielle GasconBarré.Ces collaborations se sont avérées particulièrement fructueuses dans le domaine des neurosciences et l’idée d’amorcer un programme commun d’envergure sur la maladie d’Alzheimer s’imposait d’emblée. » André Syrota, Directeur Général de l’Inserm, se réjouit que cette coopération scientifique entre l’Inserm et le FRSQ, quifête cette année ses 40 ans, se renforce aujourd’hui sur des maladies devenues dans nos deux pays des priorités de recherche incontournables. «Les Instituts de recherche en santé du Canada sont heureux de s’associer à cette initiative, qui s’inscrit dans les priorités du gouvernement du Canada et qui répond à un problème de santé majeur à l’échelle nationale, a déclaré le Dr Alain Beaudet, président des IRSC.Nous comptons que cette initiative franco québécoise serve de cristallisoir à un programme de collaboration plus large, qui s’étende à l’ensemble du pays et mobilise les forces indéniables du Canada dans ce domaine.» À propos du Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ) Relevant du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre du Tourisme, le Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ) a pour mission de soutenir la recherche en santé en vue de favoriser le mieuxêtre de la population québécoise. Il a pour mandat la promotion et l’aide financière de ces recherches, la diffusion des connaissances et la formation des chercheurs, ainsi que l’établissement de partenariats nécessaires au développement du système québécois de la recherche et de l’innovation, et le rayonnement de la recherche sur le plan international. www.frsq.gouv.qc.ca
À propos de l’Inserm L’Inserm est le seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine. Ses chercheurs ont pour vocation l’étude de toutes les maladies des plus fréquentes aux plus rares, à travers leurs travaux de recherches biologiques, médicales et en santé des populations. Créé en 1964, l’Inserm est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle duministère de la Santé et du ministère de la Recherche. L'Inserm soutient quelque 300 laboratoires répartis sur le territoire français. L’ensemble des équipes regroupe quelque 8 000 personnes (chercheurs, ingénieurs, techniciens, gestionnaires…). www.inserm.frÀ propos des IRSC Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l’organisme de financement de la recherche en santé du gouvernement du Canada. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d’améliorer la santé, d’offrir de meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 11 000 chercheurs et stagiaires en santé danstout le Canada. www.irsccihr.gc.caRENSEIGNEMENTS : Michelle DubucPriscille Rivière FRSQ Inserm 5148732114 x 235+ 33 1 44 23 60 98 mdubuc@frsq.gouv.qc.capresse@inserm.frDavid Coulombe IRSC 6139414563 relationsaveclesmedias@irsc.gc.ca