Prescription des antibiotiques en pratique bucco:dentaire : Recommandations 20/09/2011

Prescription des antibiotiques en pratique bucco:dentaire : Recommandations 20/09/2011

-

Documents
20 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Prescription des antibiotiques en odontologie et stomatologieCes recommandations abordent l’antibiothérapie curative systémique et l’antibiothérapie prophylactique, de même que les traitements adjuvants notamment en termes d’antibiothérapie locale, en odontologie et stomatologie.Antibiotiques - Odonto - Stomatologie
20/09/2011

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 septembre 2011
Nombre de visites sur la page 137
Langue Français
Signaler un problème
1
Sommaire
INTRODUCTION
Notion de patient à risque d’infection
Information et éducation du patient
4
6
ANTIBIOTÉRAPIE PAR VOIE LOCALE 
ANTIBIOTÉRAPIE PROPLACTIQUE 
A Actes non invasifs
 Actes invasifs
ANTIBIOTÉRAPIE CURATIVE
odalités de prescription en ambulatoire
Prise en chare hospitalière
CAS PARTICULIERS

6


IMPRIMER
Recommandaon ju 11 illet 20
Prescription des antibiotiques en pratique bucco-dentaire
Messages clés IL CONVIENT DE RÉSERVER LA PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES AUX SITUATIONS POUR LESQUELLES ILS SONT NÉCESSAIRES.
  En médecine bucco-dentaire, les antibiotiques sont réservés à des situations peu fréquentes.
  L’utilisation d’antibiotique ne peut ni pallier l’insuffisance d’hygiène orale, ni se substituer au règles universelles d’hygiène et d’asepsie inhérentes à toutes pratiques de soins.
 L’hygiène orale revêt un caractère fondamental dans la prévention des  infections en médecine bucco-dentaire. Les patients doivent recevoir une information adaptée en ce sens.
  l convient de distinguer les patients  de la population générale, de loin les plus nombreu absence -d’immunodépression ou de cardiopathie à haut risque d’endocardite infectieuse, - immunodéprimés après évaluation soigneuse avec les médecins concernés, - à haut risque d’endocardite infectieuse prothèse valvulaire, antécédent d’endocardite infectieuse, cardiopathie congénitale cyanogène. orénavant, che les patients présentant une cardiopathie à risque modérée autres valvulopathies, autres cardiopathies congénitales, prolapsus de la valve mitrale… et les patients porteurs d’une prothèse articulaire, l’antibiothérapie prophylactique n’est plus indiquée lorsqu’un geste bucco-dentaire est réalisé.
  Antibiothérapie prophylactique - est recommandée selon le risque infectieu du patient et l’acte invasif pratiqué  - est instaurée pour limiter un risque d’endocardite infectieuse ou pour limiter un risque d’infection locale et son etension éventuelle  - son champ d’indication et sa durée de prescription ont été fortement réduits depuis les précédentes recommandations  - estrecommandée, che le patient à haut risque d’endocardite infectieuse, pour tout acte dentaire impliquant une manipulation de la gencive par e. le détartrage ou de la région périapicale de la dent et en cas d’effraction de la muqueuse orale eceptée l’anesthésie locale ou locorégionale  - consiste enune re unuedans l’heure qui précède l’acte   amoicilline   g che l’adulte,  mgg che l’enfant sans dépasser la dose adulte   en cas d’allergie ou d’intolérance auβ-lactamines, clindamycine   mg che l’adulte,  mg.g-che l’enfant à partir de  ans sans dépasser la dose adulte.
 Antibiothérapie curative  - est subordonnée à la mise en évidence d’un foyer infectieu    - ne doit ni différer, ni se substituer au traitement étiologique non médicamenteu, en particulier chirurgical, du foyer infectieu  - en présence d’une infection accompagnée de fièvre, trismus, adénopathie ou œdème persistant ou progressif, l’antibiothérapie curative sera touours indiquée en complément du traitement local adéquat.
Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Introduction
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
as particuliers
’Assaps actualise ses recommandations sur la prescription des antiiotiues en Odontoloie et en Stomatoloie initialement élaorées en 2001 en raison d’une part de l’éolution préoccupante de la résistance au antiiotiues ui doit conduire à réserer la prescription d’antiiotiues au situations pour lesuelles ils sont nécessaires et d’autre part de noueau aruments scientiiues en particulier dans les domaines de la proplaie des endocardites inectieuses et de l’antiiotérapie proplactiue des porteurs de protèse articulaire De plus l’apport des antiiotiues dans certaines situations aujourd’ui paraitement identiiées traitement des parodontites aulsion des dents de saesse mandiulaires incluses est désormais mieu documenté
Ces recommandations ien ue portant sur la prescription des antiiotiues dans un domaine spéciiue la médecine uccodentaire s’adressent à tous les proessionnels de santé un lossaire est anneé à l’arumentaire pour éclairer le sens de certains termes spéciiues a cirurie mailloaciale et la cirurie OR ont été eclues de ce document
’antiiotiue peut être prescrit à des ins curaties antiiotérapie curatie ou à des ins préenties antiiotérapie proplactiue
En médecne uccodenare e anoue on réeré à de uaon eu réuene. Le raemen éooue d’un oer neceu e e u ouen non médcameneu.
L’ène orae reê un caracère ondamena dan a réenon de necon en médecne uccodenare.Dès lors une éducation sstématiue et répétée doit être délirée au patient En aucun cas l’utilisation d’antiiotiues ne peut ni pallier l’insuisance d’iène orale du patient ni se sustituer au rèles unierselles d’iène et d’asepsie inérentes à toute pratiue de soins
’utilisation d’antiiotiues comporte des risues indiiduels et collectis  il conient de les prescrire de manière parcimonieuse et rationnelle donc dans des situations cliniues pour lesuelles l’étioloie actérienne est ortement suspectée et l’eicacité des antiiotiues démontrée ou ortement présumée a notion de alance énéicerisue a été retenue en considérant ue le énéice se situe à l’écelon indiiduel préenir ou traiter une inection tandis ue le risue se situe à l’écelon indiiduel et collecti préenir ou minimiser le déeloppement de souces actériennes résistantes au antiiotiues
IMPRIMER
Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
as particuliers
Ces recommandations ont été majoritairement étalies sur la ase d’ais d’eperts compte tenu de la ailesse du nomre d’études aant un nieau de preue selon les standards actuels de l’éaluation scientiiue soulinant ainsi la nécessité de déelopper la recerce cliniue dans le domaine de la prescription des antiiotiues en médecine uccodentaire Elles sont principalement ondées sur la lore actérienne des sites inectés sur des paramètres parmacocinétiuesparmacodnamiues des antiiotiues et sur l’epérience cliniue
Ainsi il est possile ue certains antiiotiues aant une Autorisation de Mise sur le Marcé dans le traitement des inections enisaées ici ne soient pas recommandés dans ce tete et inersement etou ue des scémas d’administration dièrent des mentions léales actuellement en iueur
Dans la mesure où l’inormation contenue dans les Autorisations de Mise sur le Marcé des spécialités recommandées est susceptile d’éoluer il conient de s’assurer au moment de la prescription de l’antiiotiue notamment du respect des contreindications mises en arde et précautions d’emploi en aant un reard sur les interactions médicamenteuses es recommandations et l’inormation en iueur relaties à la sécurité d’emploi de ces spécialités sont disponiles sur les sites Internet de    assapsr l’Aence rançaise de sécurité sanitaire des produits de santé Assaps l’Aence européenne des médicaments EMA  emaeuropaeu
e coi des antiiotiues pour le traitement des inections uccodentaires doit être ait en tenant compte des actéries aituellement impliuées au cours d’une patoloie donnée du spectre d’actiité antiactérienne et des paramètres parmacocinétiues et parmacodnamiues des molécules Il doit aussi tenir compte du critère de raité de la patoloie et des antécédents du patient en particulier de nature alleriuene on a ué en raue couraneLe réèemen mcroooue en raison du peu d’intérêt u’ils présentent
Dans tous les cas ces recommandations sont énérales et ne pourraient se sustituer au juement cliniue du praticien ace au situations indiiduelles
IMPRIMER
4
Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Noon de aen à rue d’necon
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
as particuliers
a prescription antiiotiue doit être décidée en onction du risue présumé du patient de déelopper une inection Caue patient présente un nieau de risue inectieu ui lui est propre Selon la littérature et les ais d’eperts des roupes à risue ont été déterminés en onction du patient des actes uccodentaires et du risue de surenue de actériémies
Compte tenu de ces éléments il a été décidé de distinuer trois tpes de patients   la population énérale de loin la catéorie enloant le plus rand nomre de patients les patients immunodéprimés à risue d’inection locale et de son etension éentuelle après éaluation soineuse aec les médecins
concernés  les patients à aut risue d’endocardite inectieuse
Pouaon énérae
Ce roupe comprend tous les patients ui ne présentent aucun des acteurs de risue décrits dans les deu catéories suiantes en tenant compte du ait u’aucun patient n’est totalement eempt du risue de déelopper une inection
Dorénaant ce les patients présentant une cardiopatie à risue modérée autres alulopaties autres cardiopaties conénitales prolapsus de la ale mitrale… l’antiiotérapie proplactiue n’est plus indiuée lorsu’un este uccodentaire est réalisé
es données issues de la littérature scientiiue ne permettent plus de retenir les patients porteurs d’une protèse articulaire dans un roupe susceptile de déelopper une inection au nieau de la protèse lorsu’un este uccodentaire est réalisé En conséuence pour les patients porteurs d’une protèse ortopédiue aucune indication à l’antiiotérapie proplactiue des actes uccodentaires n’a été retenue rade C Pour autant cela ne remet pas en uestion la nécessité de réaliser un eamen uccodentaire complet ce les patients candidats à la pose d’une protèse articulaire ain d’éliminer les oers inectieu locau
IMPRIMER
Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Paen mmunodérmé
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
as particuliers
Dans ce roupe le risue inectieu est considéré comme lié à tout acteur responsale d’une immunodépression u’elle soit conénitale ou acuise En l’asence de critères ojectis ioloiues ou cliniues permettant de l’éaluer la décision d’inclure un patient dans cette catéorie de risue doit être prise en onne intellience entre d’une part le ciruriendentiste ou le stomatoloue et d’autre part les médecins concernés
Paen à au rue d’endocarde neceue
Ce roupe réunit uniuement les patients présentant une cardiopatie déinie comme étant à aut risue d’endocardite inectieuse En conséuence ce risue d’inection eclu les patients présentant une cardiopatie déinie comme étant à risue aile ou modéré d’endocardite inectieuse par eemple l’insuisance mitrale
Cardoae à au rue d’endocarde neceue Protèse alulaire mécaniue ou ioprotèse ou matériel étraner pour une cirurie alulaire conseratrice anneau protétiue… Antécédent d’endocardite inectieuse Cardiopatie conénitale canoène   non opérée ou dériation ciruricale pulmonairesstémiue  opérée mais présentant un sunt résiduel  opérée aec mise en place d’un matériel protétiue par oie ciruricale ou transcutanée sans uite résiduelle seulement dans les  mois suiant la mise en place  opérée aec mise en place d’un matériel protétiue par oie ciruricale ou transcutanée aec sunt résiduel
IMPRIMER
6
Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
Rae de ace conrendué ce e aen à au rue d’endocarde neceue   séti ei senantmereairantali traitement endodontiue des dents à pulpe non iante  compris la reprise de traitement canalaire  à pulpe iante en plusieurs séances ou sans camp opératoire diuetraitement endodontiue des dents   amputation radiculaire  transplantation  réimplantation  cirurie périapicale  cirurie parodontale  cirurie implantaire et des périimplantites  mise en place de matériau de comlement  cirurie préortodontiue des dents incluses ou enclaées
as particuliers
es soins endodontiues ce les patients du roupe à aut risue d’endocardite inectieuse doient être eceptionnels Ils ne peuent être réalisés u’après ériication de la italité de la dent par les tests adéuats sous diue en une seule séance en étant sûr ue la totalité de la lumière canalaire est accessile Ce traitement doit donc être réseré au dents monoradiculées et à la riueur à la première prémolaire si les deu canau sont accessiles a séparation des racines est un acte à éiter autant ue possile et n’est autorisée u’en l’asence de toute atteinte parodontale es pulpopaties les parodontopaties et les traumatismes nécessitent l’etraction
Inormaon e éducaon du aen
e patient doit sstématiuement être inormé u’une consultation ce son médecin est nécessaire en cas d’apparition de smptômes inectieu énérau à la suite d’un acte inasi ue celuici ait ait l’ojet ou non d’une antiiotérapie proplactiue
Par ailleurs toute prescription antiiotiue doit être clairement epliuée au patient posoloie et durée de traitement En eet la stratéie de prescription repose sur la complète compréension du patient
IMPRIMER
Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Antibiothérapie prophylactique
Antibiothérapie par voie locale
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
as particuliers
’antiiotérapie par oie locale à liération immédiate ou contrôlée n’est pas indiuée en odontoloie et en stomatoloie en raison de la ailesse du nieau de preue en termes de énéice térapeutiue et d’une sécurité d’emploi prolématiue par risue de sélection de mutants résistants Accord proessionnel
Antibiothérapie prophylactique
’antiiotérapie proplactiue antiioproplaie consiste en l’administration d’un antiiotiue dans l’ojecti de préenir le déeloppement d’une inection locale énérale ou à distance Elle s’utilise donc en l’asence de tout oer inectieu et consiste en l’administration par oie sstémiue d’une doe unued’antiiotiue dans l’eure ui précède l’acte inasi Il importe de réserer une telle prescription au situations pour lesuelles elle est recommandée
A. Ace non na
uel ue soit le nieau de risue inectieu du patient l’antiiotérapie proplactiuen’e a nduée our a réaaon d’ace non na en particulier pour les actes listés cidessous  rade C pour le patient à aut risue d’endocardite inectieuse sinon Accord proessionnel  actes de préention non sanlants  soins conserateurs  soins protétiues non sanlants  dépose postopératoire de sutures 
pose de protèses amoiles  pose ou ajustement d’appareils ortodontiues  prise de radiorapies dentaires
IMPRIMER
Introduction
B. Ace na
Antibiothérapie par voie locale
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
Est considéré comme inasi un acte susceptile d’induire une inection locale à distance ou énérale
as particuliers
Pour la population énérale la plupart des actes inasis ne nécessite pas d’antiiotérapie proplactiue  Accord proessionnel
Ce le patient immunodéprimé l’antiiotérapie proplactiue dépendra des situations cliniues  Accord proessionnel
Ce le patient à aut risue d’endocardite inectieuse l’antiiotérapie proplactiue estrecommandée   rade  pour tout acte dentaire impliuant une manipulation de la encie par eemple le détartrae ou de la réion périapicale de la dent  en cas d’eraction de la muueuse orale eceptée l’anestésie locale ou locoréionale
Taeau   Recommandaon de recron d’une anoérae roacue en endodone
Ace uccodenare na
ouaon énérae
Me en ace d’une dueSon endodonue  Traitement des dents à pulpe itale  Traitement des dents à pulpe nécrosée  Reprise de traitementCrure éracae  Sans comlement à l’aide d’un sustitut osseu A Aec comlement à l’aide d’un sustitut osseu    prescription non recommandée R  prescription recommandée En indice  rade de la recommandation Si celuici n’est pas indiué comprendre « Accord proessionnel » †  aec ou sans lésion inlammatoire périradiculaire d’oriine endodontiue IPOE
IMPRIMER
Paen
mmunodérmé
R R R
R R
à au rue d’endocarde neceue R
Racte contreindiué acte contreindiué
acte contreindiué acte contreindiué
Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
Taeau   Recommandaon de recron d’une anoérae roacue en arodonooe
Ace uccodenare na
Ace e on arodonau  Détartrae aec et sans suraçae radiculaire Sondae parodontal Crure arodonae  Allonement de couronne cliniue
Chirurgie de la poche : ameau d’accès Comlement et rees osseuses Memrane de réénération parodontale Protéines dériées de la matrice amélaire Chirurgie plastique parodontale : ameau déplacé ree iniale
ouaon énérae
 C   
Paen
mmunodérmé
  prescription non recommandée R  prescription recommandée En indice  rade de la recommandation Si celuici n’est pas indiué comprendre « Accord proessionnel  »  Ce le patient immunodéprimé le rapport entre énéice de l’interention et risue inectieu dera être pris en compte
IMPRIMER
R R
R
R R R R
R R
as particuliers
à au rue d’endocarde neceue
RR
acte contreindiué
acte contreindiué acte contreindiué acte contreindiué acte contreindiué
acte contreindiué acte contreindiué

Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
as particuliers
Taeau   Recommandaon de recron d’une anoérae roacue our e auon denare e rananaon
Ace uccodenare na
ouaon énérae
Paen
mmunodérmé
Auon denare  Dent sur arcade aléolectomie séparation de racines  Amputation radiculaire  Dent de saesse mandiulaire incluse RA Dent incluse ors dent de saesse mandiulaire dent en désinclusion ermectomie R Cirurie préortodontiue des dents incluses ou enclaées R AuorananaonR   prescription non recommandée R  prescription recommandée En indice  rade de la recommandation Si celuici n’est pas indiué comprendre « Accord proessionnel »  Ce le patient immunodéprimé le rapport entre énéice de l’interention et risue inectieu dera être pris en compte
R
R R
R
R  R
à au rue d’endocarde neceue
Racte contreindiué R
R
acte contreindiué acte contreindiué
Taeau   Recommandaon de recron d’une anoérae roacue our e crure de u dur e de u mou
Ace uccodenare na
ouaon énérae
Paen mmunodérmé
Corrusracteeosdee uce Rirurie mailloaciale et OR R  dEe éar èmeu duee uuemeuucrc aee eudoumeur énne   R renecome RBoe de ande aare acceore R  prescription non recommandée R  prescription recommandée En indice  rade de la recommandation Si celuici n’est pas indiué comprendre « Accord proessionnel » ‡  Ce le patient immunodéprimé l’intérêt de l’antiiotérapie proplactiue doit être déterminé en onction du risue inectieu
IMPRIMER
à au rue d’endocarde neceue
R
RRR

Introduction
Antibiothérapie par voie locale
Antibiothérapie prophylactique
Prescription des antiiotiues en pratiue uccodentaire
Antibiothérapie curative
as particuliers
Taeau   Recommandaon de recron d’une anoérae roacue our e ace crurcau en manooe
Ace uccodenare na
Crure rémanare  Éléation du plancer sinusien aec ou sans matériau de comlement ree osseuse en onla Memrane de réénération osseuse ou matériau de comlement Crure manare  Pose de l’implant Déaement de l’implant Crure de érmane  ameau d’accès comlement ree osseuse memrane
ouaon énérae
R
RC
R
Paen
mmunodérmé
  prescription non recommandée R  prescription recommandée En indice  rade de la recommandation Si celuici n’est pas indiué comprendre « Accord proessionnel »  Ce le patient immunodéprimé le rapport entre énéice de l’interention et risue inectieu dera être pris en compte
IMPRIMER
R
R
R
R R
R
à au rue d’endocarde neceue
acte contreindiué
acte contreindiué
acte contreindiué
acte contreindiué acte contreindiué
acte contreindiué