Présentation de G. Bollini

icon

13

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

13

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Commission risque Gérard BOLLINI Chef de service d’Orthopédie Pédiatrique Marseille Président de la commission risque d’Orthorisq ELABORATION DE RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES A l’initialisation du dispositif d’accréditation, les recommandations générales seront uniquement : des rappels de recommandations professionnelles publiées ou des rappels de la réglementation Leur mise en œuvre effective par les médecins doit contribuer à l’atteinte des objectifs de réduction des risques définis dans le plan de management des risques de la spécialité 2 ANALYSE PRÉLIMINAIRE DES RISQUES Très probable à Intolérance certain cutanée broches (5) poignet Probable Phlébite post (4) chirurgie membre inférieur Peu probable Contrôle radio Ischémie post- Infection du site Déficit neuro- (3) per-opératoire op. membres opératoire sensoriel après non réalisable chirurgie rachidienne Très peu Ré intervention Erreur de site Syndrome de Décès sur table à probable pour compresse opératoire Volkmann la cimentation (2) oubliée (membre sup.
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

21

Licence :

En savoir +

Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

Commission risque
Gérard BOLLINI
Chef de service d’Orthopédie Pédiatrique
Marseille
Président de la commission risque d’OrthorisqELABORATION DE RECOMMANDATIONS
GÉNÉRALES
A l’initialisation du dispositif d’accréditation,
les recommandations générales seront uniquement :
des rappels de recommandations
professionnelles publiées
ou
des rappels de la réglementation
Leur mise en œuvre effective par les médecins doit
contribuer à l’atteinte des objectifs de réduction des
risques définis dans le plan de management des risques
de la spécialité
2ANALYSE PRÉLIMINAIRE
DES RISQUES
Très probable à Intolérance
certain cutanée broches
(5) poignet
Probable Phlébite post
(4) chirurgie
membre inférieur
Peu probable Contrôle radio Ischémie post- Infection du site Déficit neuro-
(3) per-opératoire op. membres opératoire sensoriel après
non réalisable chirurgie
rachidienne
Très peu Ré intervention Erreur de site Syndrome de Décès sur table à
probable pour compresse opératoire Volkmann la cimentation
(2) oubliée (membre sup.) fémorale
Impossible à Intervention Résection Décès péri-op
improbable modifiée faute définitive après par embolie
(1) de matériel PTH ou PTG pulmonaire
infectée
Insignifiante Mineure Modérée Majeure Catastrophique
(1) (2) (3) (4) (5)
3ANALYSE DES RISQUES D’UNE SPÉCIALITÉ
Objectif : Identifier les situations à risques de la spécialité et
élaborer des recommandations permettant de les réduire
Analyse des Identification des Élaboration des
Ans ItioÉlan d
EPR/EIG situations à risques recommandations
E si à recoatio
Veille scientifique / Étude de risques scue des
Processus suivi par chaque spécialité et en inter-spécialités
41 - L’ANALYSE EN CONTINU
DE LA BASE REX
Activités en continu
– Classer les EPR et les EIG en ensembles cohérents de
situations à risque quant à leur nature et aux domaines
concernés et en particulier mettre en évidence les
éventuelles relations entre les EPR et les EIG enregistrés
– Détecter les précurseurs, c’est-à-dire les événements qui
peuvent conduire à l’accident avec une probabilité
importante
– Mettre en évidence les causes récurrentes et les dérives
– Cibler les champs d’activités de la spécialité nécessitant
une étude de risques
L’OA-Accréditation doit s’organiser pour assurer
ces activités en continu
52 - IDENTIFIER DES SITUATIONS À RISQUES
Une situation à risque dans la base REX est définie par :
– un intitulé
– un champ d’application
– la description du scénario de l'événement redouté
– une estimation de la probabilité d’occurrence : échelle sur 5 niveaux
– une estimation de la gravité des conséquences : échelle
sur 5 niveaux
– la description éventuelle de l’enseignement tiré de l’analyse des EPR
et /ou EIG à l’origine de la situation à risque
– éventuellement un message de mise en garde
62 - IDENTIFIER DES SITUATIONS À RISQUES
Les situations à risques sont :
– proposées par les experts
– validées par la commission risques spécialité
• permet l’élaboration d’une recommandation pour réduire
cette situation à risque
• permet l’intégration de cette situation à risque dans le
programme de la spécialité (EPR « ciblé »)
73 - ELABORATION DE RECOMMANDATIONS
GÉNÉRALES
Une recommandation est une action de prévention ou de réduction
des risques médicaux
– Il existe plusieurs types de recommandations :
• des rappels de recommandations ou référentiels professionnels existants et
publiés ;
• des rappels de la réglementation concernant la spécialité ;
• des Recommandations de Réduction des Risques (3R) :
mesures visant à éliminer ou réduire des risques identifiés
sur les pratiques médicales.
– Une recommandation ayant par nature vocation à réduire des risques
identifiés, elle est toujours associée à une situation
à risque :
• une et une seule situation à risque
• sur laquelle la recommandation permet de réduire le risque
Une recommandation n’est jamais orpheline !
La HAS va préparer et diffuser un guide méthodologique d’élaboration des
recommandations de réduction des risques (3R) en 2008
83 – ELABORATION DE RECOMMANDATIONS
GÉNÉRALES
Les étapes
par un groupe de travail organisé
Elaboration
par l’OA-Accréditation de la
spécialités concernée
Validation
par la commission par la HAS
et
risques concernée
Mesures du risque après mise en
Evaluation du
œuvre de la recommandation
bénéfice réel
93 - ELABORATION DE RECOMMANDATIONS
GÉNÉRALES
Les recommandations proposées peuvent correspondre à :
– Une nouvelle recommandation générale
• Implique la création d’une nouvelle recommandation dans le SI
– La modification d’une recommandation générale existante
• Implique la création d’une nouvelle recommandation et l’abrogation de
la recommandation modifiée dans le SI
Une recommandation peut être abrogée sans être remplacée
Attention : les spécialités doivent veiller à la cohérence de l’ensemble
des recommandations
10

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text