Présentation de J. Gautier

icon

16

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

16

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Jean GAUTIER Vice président association ASALEE j.gautier@medsyn.fr http://www.asalee.fr ASALEE Action de santé libérale en équipe Une expérimentation de coopération interprofessionnelle Médecins Généralistes – Infirmières déléguées à la santé publique ASALEE : ACTION DE SANTÉ LIBÉRALE EN ÉQUIPE Mise en œuvre dans les Deux-Sèvres, à l’initiative de l’URML de Poitou- Charentes, et portée par les professionnels participants, constitués en association (ASALEE). – 2004 : 3 cabinets, 12 MG et 3 IDSP – 2007 : 20 cabinets, 40 MG et 7 IDSP Les infirmières sont salariées de l’association ASALEE et interviennent dans deux ou trois cabinets adhérents de l’association. L’objectif de l’expérimentation est l’amélioration de la qualité des soins par la délégation aux infirmières des consultations d’éducation à la santé concernant le diabète, l’hypertension artérielle, des consultations de dépistage des troubles cognitifs après 75 ans. • Les facteurs de risques cardio vasculaires • Les infirmières assistent également le médecin Pour le dépistage de certains cancers (sein col colon) Pour le dépistage des troubles cognitifs 3 ASALEE : PROTOCOLES Ces activités sont entièrement protocolisées et donnent lieu au renseignement – d’une base de données utilisée pour l’évaluation – du dossier du patient (disposition d’alarmes).
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

75

Licence :

En savoir +

Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

Jean GAUTIER

Vice président association ASALEE
j.gautier@medsyn.fr
http://www.asalee.fr

ASALEEAction de santé libérale en équipe

Une expérimentation de coopération
interprofessionnelle Médecins
Généralistes  Infirmières déléguées
à la santé publique

ASALEE:ACTION DE SANTÉ LIBÉRALE EN
ÉQUIPE

Mise en uvre dans les Deux-Sèvres, à l’initiative de l’URML de Poitou-
Charentes, et portée par les professionnels participants, constitués en
association (ASALEE).
 2004 : 3 cabinets, 12 MG et 3 IDSP
 2007 : 20 cabinets, 40 MG et 7 IDSP
Les infirmières sont salariées de l’association ASALEE et interviennent
dans deux ou trois cabinets adhérents de l’association.

L’objectif de l’expérimentation est l’amélioration de la qualité des soins
par la délégation aux infirmières des consultations d’éducation à la
santé concernant
le diabète,
l’hypertension artérielle,
des consultations de dépistage des troubles cognitifs après 75 ans.
 Les facteurs de risques cardio vasculaires
 Les infirmières assistent également le médecin
Pour le dépistage de certains cancers (sein col colon)
Pour le dépistage des troubles cognitifs

3

ASALEE : PROTOCOLES

Ces activités sont entièrement protocolisées et donnent lieu au
renseignement
d’une base de données utilisée pour l’évaluation
du dossier du patient (disposition d’alarmes)
.

Les MG et les infirmières repèrent dans les dossiers du cabinet
les patients éligibles à telle ou telle intervention; par ex
diabétiques de type 2, hypertendus, patientes de 50-75 ans etc.

Le médecin traitant adresse les patients à l’infirmière avec un
objectif éducationnel personnalisé

4

ASALEE : L’ÉVALUATION

Des travaux initiaux (thèses, entretiens patients, médecins
et infirmières, publication Wonca)
 Une enquête de satisfaction des patients
 Une évaluation des pratiques (EPP) des 40 médecins

Contexte des expérimentations Berland
 Évaluation Socio organisationnelle par le département
d’ergonomie de la Faculté de Bordeaux (juillet 2007)
 Évaluation Médico-économique, par l’IRDES
 Publication décembre 2007

5

ASALEE : SATISFACTION
PATIENTS
Utile
Il faut
Confianceque cela dure

Accord

Motiver

Réponses

Compren

Prendre
conscience

Accue

Satisfactio

Bonne
initiativeR
Prend le temps

Sécurisé

Contact

Se met à la portée

il
Intéressant

Enrichissant

ésultat

Dialogue

Compléter

Conseil

Soutien

Suppléer

Convaincre

6

ASALEE : ÉVALUATION DES PRATIQUES
-
EPP

      
    

     

   
        
      

  
      
        

7

ASALEE : UNE ALLIANCE ORIGINALE
DU MONDE DU TRAITEMENT
ET DE CELUI DU SOIN

Les protocoles de dépistageappartiennent typique
au monde du traitement : Les infirmières permettent a
de gérer les aspects biomédicaux au plus près des connaissances
contenues dans les protocoles, elles soutiennent sa mémoire (alertes)
et sa pratique du traitement.
-Les consultations infirmièresne constituent pas essentiellement
un prolongement du traitement : elles s’inscrivent dans le monde
du soin, avec une forte prise en compte des spécificités du patient.
- Pour pouvoir aborder les questions précises de la pathologie et de
ses causes, l’infirmière considère le patient comme un être
multidimensionnel. Elle prend le temps de le laisser parler, qu’il se
sente en confiance et finalement, elle s’attache ainsi à lui faire
comprendre que son problème est certainement en lien avec
d’autres éléments, comme le contexte familial par exemple.

Cette manière de considérer la consultation et le mode
d’échange ouvre des possibles au patient pour devenir acteur
de sa propre santé.

8

ASALEE : L’ALLIANCE DU MONDE
DU TRAITEMENT ET DE CELUI DU SOIN

Le succès d’ASALEE provient de cette alliance :
 ASALEE satisfait et tech
dnp’roiémmopbcorcreutuapxna tcimeoé nàds le’dcé’icanous t,us rttoeeous ut itm eenéntd leeecnsi tnraasp npqtr uoei cna htéteacsch ho eanvt nebicqe laeusc oup
uAnSi tArLavEaEil pseurr mdeots asiuexr si,n fdir’emxièerrcees,r avué riptraixb lde’mune nmt il-eteurm mpsé ticeorn dsea créà
nant
somges en consultatiéocno, udtea,n sa bdseesn ccoe ndd’iaticotness tpeacrthicniuqliuèeres sd :e
ttreaitepsm deinst,p ocnoinbslter upcotiuor nl’ dans la durée, pathologies permettant un
bon pronostic (sauf troubles cognitifs).

pCoess scibolnedsi tniio nàsl ’dh’ôepxietarlc inci ee dn el ilba éfroanl. ction soignante ne sont

Les patients a leaux : ils voient
que leurs ex aAmSeAnLs EsEo ng lt egp rnmoeégndrt eascmiunrm .l éIelsss rddéiegsuuxloi tèarebment etl ’lienufirr mière
traitement réajusté par
leur sanpté. gratuitpsent avec
d’un es ace d’écoute et de soutien à la construction de

9

ASALEE : EVALUATION MÉDICO
ÉCONOMIQUE SCHÉMA ET MÉTHODE

Un schéma d’étude içi/ailleurs et avant/après a été effectué
rétrospectivemententre mai et novembre 2007 limité au suivi du
diabète de type 2 (1/3 de l’activité des IDSP)

Ici est représenté par un échantillon ASALEE et Ailleurs par un
échantillon apparié des caisses d’assurance maladie 79 et un
échantillon de l’OMG (Observatoire de la Médecine Générale)

Avant est nommé période 1 () et après période 2 ()

Diff

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text