Sondage ifop bcg les echos conférences « les comportements des

icon

2

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

2

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Publié par

Nombre de lectures

337

Langue

Français

Communiqué de presseParis, mercredi 14 novembre 2007 Sondage IfopBCGLes Echos Conférences : « Les comportements des Français en matière de santé » Le XIIIe Forum International Economie Santé, organisé par les Echos Conférences et le Quotidien du Médecin sur le thème « Financement, croissance, accès aux soins, comment sortir de l’impasse ? », s’est ouvert ce matin. Il donne lieu, durant deux jours, à de nombreux débats sur les solutions à mettre en œuvre pour assurer un financement pérenne et améliorer la maîtrise des dépenses de santé. Les résultats d’une étude exclusive réalisée par l’Ifop pour le Boston Consulting Group et Les Echos Conférences sur « Les comportements des Français en matière de santé » sont rendus publics à cette occasion. Des Français satisfaits de leur état de santé général 75% des Français estiment être en bonne santé, voire très bonne pour 39% d’entre eux. Six personnes sur dix (61%) déclarent n’avoir développé au cours de l’année passée aucune maladie (24%) ou alors bénigne (37%). Seuls 6% des personnes interrogées déclarent souffrir d’une maladie lourde  essentiellement parmi les plus âgées et les classes sociales les moins élevées. La consommation de médicaments reste néanmoins élevée Malgré une bonne appréciation de leur état de santé, près de la moitié des Français (45%) consomme au moins un médicament avec ordonnance par semaine, voire tous les jours ou presque pour 4 Français sur 10. Cette « surconsommation » concerne surtout les femmes, les classes sociales les plus modestes et les personnes les plus âgées. En moyenne, les Français déclarent consulter leur médecin plus de cinq fois par an et quasiment 1 personne interrogée sur deux estime y aller au moins une fois par trimestre. Une perception pour soi distincte de la perception collective Si les Français critiquent souvent le coût des soins de santé, le prix des médicaments, la sur prescription des médecins, la surconsommation de leurs concitoyens… ils considèrent à 84% qu’ils ne consomment, quant à eux, pas trop de médicaments. Ils sont également une minorité (34%) à estimer que se soigner leur coûte trop cher. Une bonne observance des prescriptions médicales Dans une très large majorité, les Français (84%) font ce que leur dit leur médecin, sans remettre en question son avis ou ses prescriptions. 50% jugent toutefois que c’est à eux à décider en dernier ressort de la meilleure option thérapeutique et 51% se soignent et prennent des médicaments sans consulter leur médecin. Si près de 2 Français sur 3 (65%) déclarent suivre à la lettre les prescriptions de leur médecin, 35% toutefois admettent une mauvaise observance, citant, au même niveau,trois raisons principales : l’oubli (25%), les effets secondaires ou indésirables (24%) et le sentiment de s’être soigné (22%).
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text