Sur la formation des pharmaciens aux États-Unis d'Amérique - article ; n°329 ; vol.89, pg 7-12

-

Documents
7 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 2001 - Volume 89 - Numéro 329 - Pages 7-12
On the formation of the pharmacists in the United States of America.
From the independance of the United States, the formation of pharmacists, which was initially only made in the apothecaries, came up in some special schools. The first College of pharmacy was created in 1821 at Philadelphy ; at the end of the XIXth century, there were at least 55 colleges. But not any harmony was present in the pharmaceutical education and in the nature of the degrees. The necessity of a standard course in pharmacy was the origin, in 1900, of the American Conference of Pharmaceutical Studies, which became in 1921 the American Association of Colleges of Pharmacy. Although an increasing number of Colleges took part in the works of this Association, the discussions were not entirely achieved at the beginning of the XXIth century.
One of the more constructive aspects was the development of the clinical pharmacy and the pharmaceutical care from 1964.
Sur la formation des pharmaciens aux États-Unis.
À partir de l'indépendance des États-Unis, la formation des pharmaciens, qui était au début purement professionnelle, fit peu à peu intervenir des Écoles. La première fut créée à Philadelphie en 1821 et il en existait environ 55 à la fin du XIXe siècle. Mais aucune harmonie n'existait dans les enseignements et les diplômes délivrés. La nécessité d'uniformiser les formations conduisit en 1900 à la création de l'American Conference of Pharmaceutical Studies, devenue en 1925 l'American Association of Colleges of Pharmacy. Si un nombre croissant de collèges participèrent aux travaux de cette association et de ses divers comités, les discussions concernant l'enseignement se poursuivirent encore tout le XXe siècle, et ne semblent pas achevées à l'orée du XXIe siècle. L'un des aspects les plus positifs fut le développement de la. pharmacie clinique à partir de 1964.
6 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2001
Nombre de visites sur la page 60
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Jean Flahaut
Sur la formation des pharmaciens aux États-Unis d'Amérique
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 89e année, N. 329, 2001. pp. 7-12.
Abstract
On the formation of the pharmacists in the United States of America.
From the independance of the United States, the formation of pharmacists, which was initially only made in the apothecaries,
came up in some special schools. The first College of pharmacy was created in 1821 at Philadelphy ; at the end of the XIXth
century, there were at least 55 colleges. But not any harmony was present in the pharmaceutical education and in the nature of
t
h
e
d
e
g
r
e
e
s
.
T
h
e
n
e
c
e
s
s
i
t
y
o
f
a
s
t
a
n
d
a
r
d
c
o
u
r
s
e
i
n
p
h
a
r
m
a
c
y
w
a
s
t
h
e
o
r
i
g
i
n
,
i
n
1
9
0
0
,
o
f
t
h
e
A
m
e
r
i
c
a
n
C
o
n
f
e
r
e
n
c
e
o
f
Pharmaceutical Studies, which became in 1921 the American Association of Colleges of Pharmacy. Although an increasing
number of Colleges took part in the works of this Association, the discussions were not entirely achieved at the beginning of the
XXIth century.
One of the more constructive aspects was the development of the clinical pharmacy and the pharmaceutical care from 1964.
Résumé
Sur la formation des pharmaciens aux États-Unis.
À partir de l'indépendance des États-Unis, la formation des pharmaciens, qui était au début purement professionnelle, fit peu à
peu intervenir des Écoles. La première fut créée à Philadelphie en 1821 et il en existait environ 55 à la fin du XIXe siècle. Mais
aucune harmonie n'existait dans les enseignements et les diplômes délivrés. La nécessité d'uniformiser les formations conduisit
en 1900 à la création de l'American Conference of Pharmaceutical Studies, devenue en 1925 l'American Association of Colleges
of Pharmacy. Si un nombre croissant de collèges participèrent aux travaux de cette association et de ses divers comités, les
discussions concernant l'enseignement se poursuivirent encore tout le XXe siècle, et ne semblent pas achevées à l'orée du XXIe
siècle. L'un des aspects les plus positifs fut le développement de la. pharmacie clinique à partir de 1964.
Citer ce document / Cite this document :
Flahaut Jean. Sur la formation des pharmaciens aux États-Unis d'Amérique. In: Revue d'histoire de la pharmacie, 89e année, N.
329, 2001. pp. 7-12.
doi : 10.3406/pharm.2001.5178
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_2001_num_89_329_5178