# 4  dons dorgane & incinération
Introduction Croque mort Vous nimaginez pas tout ce que notre missionnaire à Madrid, a fait! Parmi les nombreuses activités dans lesquelles il sest distingué, il y a le travail de croque mort. On ne les appelle plus comme cela, mais cest lui qui soccupait daccueillir les familles dans un centre funéraire, de les conseiller et de les accompagner dans ce moment douloureux de leur vie.
Alors quil conseillait des parents dont ladolescent venait de décéder, un responsable médical les interrompait pour demander aux parents lautorisation de prélever la cornée pour quun autre adolescent aveugle puisse voir. Au début, les parents étaient opposés. Mais cest la petite sœur qui a emporté la décision, en disant à ses parents: ‘ce serait bien que sa mort serve à quelque chose, quune personne voie grâce à lui. Je lai souvent entendu parler de cette histoire. Parfois, nous avons présidé des cérémonies de funérailles ensemble, et il parlait de cette histoire pour évoquer la mort de Jésus Christ: quelquun était mort pour quon puisse vivre.
Que faire de notre corps? Que faire lorsquil meurt?
Autant les messages précédents avaient comme principes et comme applications des zones claires, autant pour le message de ce matin, il faudra que des convictions naissent progressivement. Je ne pense pas que ce soit si tranché quavec les autres messages. Une chose est certaine, je ne sais pas si cétait utile de faire cette série, mais jai hâte de revenir à lexposé de la Bible. Cest trop du bonheur!
Fondements bibliques La ‘composition humaine Regardons en Genèse 2.7: l'Éternel Dieu forma lhomme de la poussière du sol; il insuffla dans ses narines un souffle vital, et lhomme devint un être vivant.» Lhomme, créé à limage de Dieu, partage deux origines: Celle de la poussière de la terre. Il se compose déléments matériels, tirés de la terre. Ce sont des molécules terrestres qui entrent dans sa composition. Lhomme possède un corps terrestre. On pourrait dire aussi, lhomme est un corps terrestre. Celle du souffle divin. Mais il ny a pas que le matériel. La matière humaine est insuffisante pour créer un homme. Il y a un souffle divin, vital provenant de Dieu. Il est aussi soufflé, ou esprit, ou spirituel. Lhomme possède une entité spirituelle. On pourrait dire aussi que lhomme est une entité spirituelle.
Peut-on aller plus loin? Perspectives en débat chez ceux qui respectent les données de la Bible: Les trichotomistes. A son image,» et Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers ; que tout votre être, lesprit, lâme et le corps, soit conservé sans reproche à lavènement de notre Seigneur Jésus-Christ!» (1 Thess. 5:23.) Parfois 1 Cor 2.14-3.4 est utilisé, pour classer les hommes en gens de lEsprit, de la chair ou de lâme. Les dichotomistes. Disent que les passages précédents décrivent plus des fonctions que des éléments distincts (comme le fait daimer Dieu de tout son cœur, de toutes ses pensées, etc.) Luc 1.46-47 où lon voit linterchangeabilité dâme et desprit (nombreux passages parallèles.) Etienne rend son âme» (Actes 15.26) quand Jésus rend son esprit» (Matt 16.26)
bioethique.doc
© F.V. & E.E.F. - Etude diffusée par Un poisson dans le net» à www.unpoissondansle.net
11/06/04  Page 37