La bourse d’étude de la Maison Française pour le mois de mai 2008 a
3 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

La bourse d’étude de la Maison Française pour le mois de mai 2008 a

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
3 pages
Français

Description

Rapport d’activités : bourse d’étude de la Maison Française d’Oxford pour le mois de mai 2008 Sujet de thèse : Les évolutions de la liturgie sous le règne d’Henri VIII (1534-1547) Rapport des recherches menées à bien à Oxford en mai 2008. La bourse d’étude de la Maison Française pour le mois de mai 2008 m’a offert la possibilité de travailler activement à compléter l’étude du corpus de livres liturgiques que j’ai établi. Ce n’est, en effet, qu’après l’étude d’un nombre significatif de missels, manuels et de processionnaux qu’il sera possible d’envisager une approche systématique et quantitative des changements liturgiques induits par le schisme de 1534. L’essentiel de mes efforts s’est donc porté sur l’analyse de sources primaires détenues dans les bibliothèques d’Oxford. Lors de précédents séjours à Oxford (2005-2006 et juillet 2007) j’avais étudié les quarante-six Missale ad usum Sarum détenus par la Bodleian Library. Mon séjour du mois de mai 2008 m’a donc permis de traiter la trentaine de livres manuscrits (appartenant aux collections Rawlinson, Laud, Don, Hatton et Barlow) qui m’intéressaient. Cet ajout à mon corpus m’a donc permis de vérifier que les conclusions obtenues par l’étude des missels imprimés ne se trouvaient pas invalidées par l’analyse de manuscrits. J’ai également pu étudier tous les manuels et les processionaux imprimés ainsi que quelques graduels, livres d’heures et bréviaires conservés dans les fonds Gough, Douce et ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 162
Langue Français

Exrait

Rapport d’activités
:
bourse d’étude de la Maison Française d’Oxford pour le mois de mai 2008
Sujet de thèse
:
Les évolutions de la liturgie sous le règne d’Henri VIII (1534
-1547
)
Rapport des recherches menées à bien à Oxford en mai 2008
.
La bourse d’étude de la Maison Française pour le mois de mai 2008 m’a offert la
possibilité de travailler activement à compléter l’étude du corpus de livres liturgiques que j’ai
établi. Ce n’est, en effet, qu’après l’étude d’un nombre significatif de missels, manuels
et de
processionnaux qu’il sera possible d’envisager une approche systématique et quantitative des
changements liturgiques induits par le schisme de 1534. L’essentiel de mes efforts s’est donc
porté sur l’analyse de sources primaires détenues dans les bibliothèques d’Oxford.
Lors de précédents séjours à Oxford (2005-
2006 et juillet 2007) j’avais étudié les quarante
-
six
Missale ad usum Sarum
détenus par la Bodleian Library.
Mon séjour du mois de mai 2008 m’a donc permis de traiter la trentaine de livres
manuscrits
(appartenant aux collections Rawlinson, Laud, Don, Hatton et Barlow) qui m’intéressaient. Cet
ajout à mon corpus m’a donc permis de vérifier que les conclusions obtenues par l’étude des
missels imprimés ne se trouvaient pas invalidées par l’analyse de manuscrits. J’ai également pu
étudier tous les manuels et les processionaux imprimés ainsi que quelques graduels, livres
d’heures et bréviaires conservés dans les fonds Gough, Douce et Selden de la Bodleian. J’ai
également obtenu la permission, suite à un entretien très fructueux avec Monsieur Alan Coates,
conservateur des incunables et rédacteur de l’excellent catalogue de ces derniers, de consulter les
missels dont l’accès est fort restreint (Arch d. 57
; Arch B c. 5
; et Broxb 32.10) mais dont l’
étude
fut d’autant plus intéressante que leur provenance était connue (familles Cantrell et Fane). J’ai
aussi été mise en contact avec Madame Christina Dondi qui travaille sur les altérations portées
aux livres d’heures.
Le Professeur Alexis Tadié a eu
la gentillesse d’écrire pour moi des lettres de
recommandation aux bibliothécaires de Keble College, Brasenose College et de Christ-Church
College. J’ai ainsi pu ajouter à mon étude les livres liturgiques détenus par ces collèges. Profitant
d’une relative proximité avec l’Université de Cambridge et des lettres d’introduction du directeur
de
la
Maison
Française,
j’ai
également
pu
traiter
l’ensemble
des
missels,
manuels
et
processionnaux imprimés détenus par la bibliothèque universitaire puis de l’ensemble de
s livres
hiératiques de St John’s College. Les rencontres avec les conservateurs de ces différentes
institutions ont toujours été fort fructueuses et enrichissantes, en particulier à Keble College,
Oxford et St John’s College, Cambridge où j’ai bénéficié d
es conseils avisés de Messieurs Robert
Petre et Jonathan Harrison. Ces deux collèges m’ont également permis de prendre des
photographies digitales des missels, ce qui me permet d’illustrer mon propos lors de
communications à des colloques.
Ensuite, mon
séjour oxonien m’a permis de pour poursuivre mon enquête sur la paroisse
de Witney et particulier sur la chapelle de la famille Wenman-Fermor (dite «
Wenman aisle
) dont le
missel est conservé à la Bodleain et s’avère particulièrement instructif quant aux é
volution
liturgiques des années 1530 et 1540 ( Gough Missals 25). Malheureusement il n’y avait que peu
d’informations pour cette période dans les archives de la paroisse, j’ai cependant pu étudier le
testament de Richard Wenman, décédé en 1534 (l’époux de
Anne Wenman qui avait offert le
missel à la chapelle familiale) afin de tenter d’établir si l’on pouvait discerner ses sympathies
religieuses.
Enfin, j’ai beaucoup profité des ressources électroniques de l’Université d’Oxford et de
l’immense fonds de la
Bodleian, consultant bien des livres ou articles indisponibles en France (par
exemple, les éditions de comptes de marguilliers de certaines paroisses d’Angleterre et les
publications d’histoire locale).
Mon séjour à Oxford pendant le troisième trimestre
d’enseignement m’a également
donné l’occasiod de participer davantage à la vie universitaire que lors de mon séjour estival
précédent, notamment d’assister aux séminaires
Religion in the British Isles 1400-1700
, organisés par
le Professeur MacCulloch, Monsieur Christopher Haigh et Mesdames Felicity Heal et Judith
Maltby à Corpus Christi College. J’ai aussi profité de longues discussions avec Anne Simonin qui
m’a prodigué des conseils fort avisés sur ma méthodologie.
Je souhaite adresser mes remerciements les plus sincères à la Direction de la Maison
Française d’Oxford pour cette bourse d’étude, grâce à laquelle mon travail de recherche et de
dépouillage des sources primaires a pu avancer considérablement. Je remercie en particulier le
Professeur Alexis
Tadié pour ses recommandations qui m’ont grandement facilité l’accès aux
bibliothèques des collèges d’Oxford. L’atmosphère de travail et d’émulation est unique à la MFO
et permet bien souvent des rencontres et des discussions fructueuses. Je réalise parfaitement que
cette ambiance ne peut être créée que par le travail dévoué de nombreuses personnes qui ont
donc toute ma gratitude : Mesdames Meriem Tahiri-Alaoui, Claire Stevenson, Anna Rosenchild-
Paulin et Lucia Sa ainsi que Mademoiselle Cindy Willemart et Monsieur Damiao Sa.
Aude de Mézerac-Zanetti (Paris III /Durham University)
audedemezerac
at
hotmail.fr
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents