16 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

La mort du philosophe

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
16 pages
Français

Informations

Publié par
Nombre de lectures 178
Langue Français

Exrait

LA MORT DU PHILOSOPHE Séminaire d’élèves à l’E.N.S. 2002-2003      
  2 ème Séance  introductive  le 21/11/2002,   par Christophe Litwin
    SOMMAIRE  I.  BILAN DE LA SEANCE PRECEDENTE. 2  a)  Ambiguïté de l’expression : la « mort du philosophe ». 2  b)  But de la première séance. 2  c)  3 conceptions ont ainsi été évoquées. 2  (1)  Celle de la mort comme une catastrophe (modèle darwinien). 2  (2)  Celle de la mort comme, comme parfaite extériorité à la réalité de la vie (modèle épicurien). 3  (3) Celle de la mort comme horizon immanent à la temporalité même de la vie (modèle phénoménologique). 3   II.  LE RAPPORT DE L’ACTIVITE PHILOSOPHIQUE A LA MORT ELLE -MEME. 5  A.  Mortalité du particulier et visée universelle dans la lutte à mort. 5  1.  Lutte à mort et déliaison philosophique de l’âme et du corps 6  2.  Parallèle entre la philosophie comme reconnaissance universelle de soi-même et la lutte à mort pour la reconnaissance. 6  
 
1