Le baptême de Jésus et Jésus tenté au désert : Marc 1,9-13 Donner ...

-

Documents
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le baptême de Jésus et Jésus tenté au désert : Marc 1,9-13 Donner ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 406
Langue Français
Signaler un problème
Le baptême de Jésus et Jésus tenté au désert : Marc 1,9-13
Donner à voir, donner à croire l’Invisible, l’Indicible
Introduction
« Art et religion », je vous propose de lire Mc 1,9-13, d’être attentif aux images qu’emploie
Marc-
images qui susciteront de nombreuses oeuvres d’art, Baptême et tentation-
Regardons ce texte qui donne beaucoup à voir avec des images qui encadrent une parole ou
un silence.
Une manière d’ouvrir au Mystère, cette réalité d’amour inépuisable qui déborde tous les
langages et a pourtant besoin d’eux.
En conclusion, nous évoquerons l’art de la pastorale, à la suite de Marc et de Jésus.
Lecture du texte
Contexte
-
1
er
chapitre de St Marc, les verset 1à 13 : une ouverture de l’ Evangile
« Commencement de l’Evangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu »
-
Nous sommes au bord du Jourdain puis au désert( visée géographique) avant un
ministère en Galilée, puis la montée à Jérusalem
-
La voix céleste appelle Jésus « Mon Fils bien aimé »( visée de la mise en scène
d’un drame : Qui est cet homme ? secret messianique)
-
Présentation de Jésus en relation à Jean Baptiste( visée considérant les rapports
entre les personnes : disciples, foule, adversaires)
-
Un tableau inaugural : présentation de qui, de quoi il va être question.
Lecture des images évoquées par Marc
Langage imagé, langage symbolique : quelque chose qui se voit mais renvoie à une
réalité invisible
-
se fit baptiser
:Un mouvement d’immersion puis de sortie, dans des eaux, symbole
de danger et de vie, de purification :
* dans quelles réalités Jésus s’immerge ? avec la perspective de quelle
sortie, quelle libération, quelle purification, quelle naissance ? quelle
pâque ?
-
Il vit les cieux se déchirer :
en écho au prophète Isaïe 63, 19 « Ah, si tu déchirais les
cieux et si tu descendais.. »
*voilà l’ouverture, la communication attendue entre le ciel et la terre, le
fini et l’infini, l’humain et le divin…
*que va-t-il se passer ? quelle communication ? qui est celui-ci ?
-
et l’Esprit, comme une colombe, descendre sur lui :
L’image de la colombe pour
évoquer l’Esprit, nous renvoie à Gn 1,2
« Le souffle de Dieu planait sur les eaux » Ce
serait l’évocation de la création nouvelle, ou au Cantique des cantiques, 2,14 « Ma
colombe, fais moi voir ton visage », celle de la Présence aimée et aimante.
« Un rameau sortira de la souche de Jessé..sur lui reposera l’Esprit du Seigneur » Is
11,2
« Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu..j’ai mis mon Esprit sur lui » Is 42,1