Plan de gestion Les valeurs identitaires du Val de Loire ...

-

Français
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Plan de gestion Les valeurs identitaires du Val de Loire ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 80
Langue Français
Signaler un problème
PREFECTURE DE LA REGION CENTRE Directions régionales de l’environnement Orléans, le 25 juin 2008 CENTRE – PAYS DE LA LOIRE Directions régionales des affaires culturelles CENTRE – PAYS DE LA LOIRE Plan de gestion Les valeurs identitaires du Val de Loire, Patrimoine mondial Les paysages du Val de Loire sont inscrits sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des grands paysages culturels évolutifs depuis le30 novembre 2000. C’est le plus vaste des sites inscrits français: long de 280 km, il couvre une superficie d’environ 800 km2 sur laquelle vivent 1,2 millions d’habitants répartis entre deux régions et quatre départements. Le Val de Loire est classé sur la Liste du Patrimoine mondial dans la catégorie des « paysagesculturels »,cette sorte de paysage qui est la résultante «des œuvres combinées de la nature et de l’homme. Il répond aux critères suivants de la Convention du Patrimoine mondial : Critère I : « le site présente un chef d’œuvre du génie créateur humain.Le Val de Loire est remarquable, non pour un seul chef d’œuvre, comme le château de Chambord ou l’abbaye de Fontevraud,mais pour une chaîne exceptionnelle de monuments remarquables dans un environnement préservé, ponctuée des grands ensembles architecturaux que sont les villes d’Angers, Saumur, Chinon, Tours, Blois ou Orléans. Critère II: «le site témoigne des échanges d’influences considérables, pendantune période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l’architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification de la ville ou de la création de paysage ». Le Val de Loire répond à tous les termes de ce critère d’authenticitéon se car ème trouve là au cœur du développement en France, et sur une période allant du 12au ème 19 siècle,aussi bien de technologies de gestion du fleuve et de l’espace agricole que d’une architecture nouvelle et d’une gestion de l’espace qui allait se propager dans toute l’Europe occidentale. Critère IV : « le site offre un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une des périodes significatives de l’histoire humaine ».