UN ECLAIRAGE BIBLIQUE SUR LES VIES, LES CIVILISATIONS ET LES MONDES SUPRATERRESTRES
701 pages

UN ECLAIRAGE BIBLIQUE SUR LES VIES, LES CIVILISATIONS ET LES MONDES SUPRATERRESTRES

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Titre UN ECLAIRAGE BIBLIQUE SUR LES VIES, LES CIVILISATIONS ET LES MONDES SUPRATERRESTRES Sous Titre1 : LA CIVILISATION DES GEANTS Par : SIMEN NZIMBA RONALD Collection : ǡ ǯ LIVRE I :LA CIVILISATION DES GEANTS Livre 1 sur 4 Titre Original: Un éclairage biblique sur les Vies, les Civilisations et les Mondes Supraterrestres 1© 2017 By SIMEN NZIMBA RONALDDouala (CAMEROUN) Droits Tous droits réservés en toute langue pour tous pays. Cependant,la reproduction de toute partie de cet ouvrage en appui à des écrits propres est naturellement autoriséeà la triple condition duHWUHVSHFW GH O¶LQWpJULWp GX WH[WH GH VD UHSURGXFWLRQ LQWpJUDOH DYDQW WRXW FRPPHQWDLUH GH O¶LQGLFDWLRQ GHV PR\HQV GH MRLQGUH O¶DXWHXU 7él et email). La traduction de tout ouSDUWLH GH O¶RXYUDJH HVW Sermisepour usage personnel ou pour toutediffusion dans un FHUFOH UHVWUHLQW j OD IDPLOOH DX[ pWXGHV HQ JURXSH DX[ DPLV HW DX[ UHODWLRQV SURFKHV GH O¶LQVWLJDWHXU GH OD WUDGXFWLRQ Tout travail de traduction engagé aux fins de diffusion restera pour sa publication hors du cercle restreint indiqué cidessousVRXPLV j O¶DXWRULVDWLRQ SUpDODEOHmanuscrite datée et signée de la main deO¶DXWHXUou de celle ses ayants droits.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 janvier 2018
Nombre de lectures 5
Poids de l'ouvrage 2 Mo
Titre
UN ECLAIRAGE BIBLIQUE
SUR LES VIES, LES CIVILISATIONS
ET LES MONDES SUPRATERRESTRES
Sous Titre1 : LA CIVILISATION DES GEANTS
Par : SIMEN NZIMBA RONALD
Collection :Vies, Civilisation et Mondes d’AilleursLIVRE I :LA CIVILISATION DES GEANTS Tome 1 sur 4
Titre Original:Un éclairage biblique sur les Vies, les Civilisations et les Mondes Supraterrestres1©2017 By SIMEN
NZIMBA RONALD Douala (CAMEROUN)
Droits
Tous droits réservés en toute langue pour tous pays.
Cependant,la reproduction de toute partie de cet ouvrage en appui à des écrits propres est naturellement autoriséeà la triple condition durespect de l’intégrité du texte, de sa reproduction intégrale avant tout commentaire et de l’indication des moyensde joindre l’auteur (Tél et email).La traduction de tout oupartie de l’ouvrage est permisediffusion dans unpour usage personnel ou pour toute cercle restreint à la famille, aux études en groupe, aux amis et aux relations proches de l’instigateur de la traduction. Tout travail de traduction engagé aux fins de diffusion restera pour sa publication hors du cercle restreint indiqué ci-dessoussoumis à l’autorisation préalablemanuscrite datée et signée de la main del’auteurou de celle ses ayants droits. Cette autorisation devra être mentionnée parmi les éléments de la section du copyright et sa copie scannée devra être publiée entièrementsur la page suivante dans sa forme originale afin que les numéros de série d’autorisation puissent être facilementvérifiés par tous les lecteurs sur les pages web personnelles de l’auteur (à venir).La diffusion de tout ou partie de cet ouvrage par tout moyen dans le cadre des enseignements publics est permanemment autorisée à la double conditionde la reproduction exacte et intégrale de la portion du texte retenu ou que l’on voudrait commenter et de l’indication des moyens de contacter l’auteur (Tél et Email). Tout autre procédé d’exploitation du présent ouvrage autre que ceux cités plus haut ainsi que toute diffusion à des fins commerciales sont interdits.
Primo édition
Simen Nzimba Ronald, BP 12 144 Douala (Cameroun), Tél: +237 666175567/ + 237695199037.Email :simen.nronald@netcourrier.com
UN ECLAIRAGE BIBLIQUESUR LES VIES,LES CIVILISATIONS,ET LES MONDES SUPRATERRESTRESLIVRE1 :LA CIVILISATION DES GEANTSTOME1
Page3sur 701
Ce livre est une œuvre originale et non la réédition d’un ancien grand succès de la littérature
chrétienne tombé dans le domaine Public.
«LES CIRCONCIS CEST NOUS,QUI RENDONS A DIEU NOTRE CULTE PAR LESPRIT D E DIEU,QUI NOUS GLORIFIONS EN JESUS CHRIST,ET QUI NE METTONS POINT NOTRE CONFIANCE EN LA CHAI R. CARNOUS NCE CONTRE LA VERITEAVONS PAS DE PUISSAN , NOUS NEN AVONS QUE POUR LA VERITEPHILIPPIENS3 :3 2CORINTHIENS13 :8 (LOUISSEGOND VERSION REVUE DE1975) Page5sur 701
Tous les passages cités dans cet ouvrage sont tirés dela Traduction œcuménique de la Bible (T.O.B.) version de 2004. Tous les cas d’exception seront précisés.
AVANT-PROPOS
« ...Nous sommes sans pouvoir contre la vérité, nous n’enavons que pour la vérité. » 2Cor 13 :8 (TOB 2004) Car les circoncis, c’est nous, qui rendons notre culte par l’Esprit de CHRIST, qui ne  nous confions pas en nous-mêmes »(T0B 2004)Phil 3 : 3
Je rends grâces profondémentet sincèrement à DIEUpour le fait que je nǯai pas étudié la théologie, ni la psychologie faisant ainsi que mon langage, mon approche et mes conclusions soient facilement accessibles au plus grand nombre et que, pour
une fois, ce nesoit pas au travers de la science que lǯon arrive à établir ce qui doit être la norme ou ce qui doit être accepté dans lǯunivers de la foi, domaine par excellence et par nature des manifestations de la puissance de Lǯ)ncréé ȋD)EUȌ.
Titulaire dǯune Maîtrise en Droit des Carrières Judiciaires après un parcours secondaire sanctionné par un Baccalauréat scientifique spécialité : Mathématiques, Sciences naturelles et Chimie, jǯai beaucoup exercé professionnellement dans lǯunivers de la Logistique à des postesde très haute responsabilité(Chef du service
du Contrôle Trafic, Chef de département Logistique et Transport avec rang de directeur, Directeur Général adjoint chef des opérations et de l’ensemble des services techniques).
Revenu à CHRISTdurant mes dernières années universitaires (Août 2005), après avoir été baptisé bébé et confirmé à ͳ͹ans soit un an avant mon entrée à lǯuniversité
o‘ lǯéloignement du cadre familial avait été fatal à mes premiers engagements dans la foi chrétienne durant 04ans et demi au point où même mes résultats académiques en avaient été ébranlés ;ma passion pour lesSaintes Ecrituresmǯa conduit à en mémoriser plus de 1 384(Mille trois cent quatre vingt quatre) de ses
Page7sur 701
versets de 2005à ʹͲͳͶ dont le contenu dans lǯordre des Livres dǯEphésiens, Philippiens, Colossiens, 1 Thessaloniciens et 2 Thessaloniciens. Nǯétant paspasteur un , ni nǯambitionnant aucunement de porter ou dǯavoir une charge pastorale carje suis un haut Magistrat de vocation encore dans le
processus de sa formation en vue de cette seule fin; je remercie une fois de plus encore D)EU de cet état de choses parce quǯainsi, jǯai ainsi par la force des choses à la fois un large accès à tous par la nature du sujet et le public le plus large possible du fait de mon statut de simple croyant membre de lǯéglise évangélique du Cameroun.
ous ne sommes plus à lǯère du« Mon peuple périt faute de connaissance » augmNentera »rendue par certaines versions par la belle formule«la de Osée 4 :6 mais bel et bien en plein dans celle deDaniel 12 : 4b relative àmultitude sera perplexe mais la connaissance« la connaissance du plus grand nombre augmentera ».La vérité est que la question de la vie supraterrestre ainsi que celle des mondes et civilisations de ce type a été exposée pour la première fois dans la Bible dans ses 02 premiers versets. Tout ou si
vous voulez lǯessentiel a été résumé dans la formule: «Au commencement DIEU créa le ciel et la terre. La terre était vide et informe ; il y avait les ténèbres à la surface del’abîme et l’Esprit
de DIEU flottait au-dessus des eaux. »Genèse 1 : 1-2
Ce passage a toutes les informations sur : Les mondes habitées qui existent ; Les différents cieux ;
La limite en termes de borne inférieure où commence le ciel et le point à partir duquel débute la « Terre » ou «ce qui nǯest pas le ciel».
Mais le vrai grand plusdǯaprès moi, que je sois venu vous donner est relatif à la portée de ces réalités ; car ces mondes sont aussi la symbolique à la fois des : ¬Réalités physiques existantes (Mondes physiques) ; ¬Etats de conscience ; ¬Chemins de vie à traverser par tous croyants ou non ; Et des ¬Zones dǯinfluence mystiquedes dominations spirituelles.
Il va sans dire que nous irons étape par étapepour la simple raison que cǯest comme
cela quǯ)L a voulu les choses car, quoique jǯai en lǯesprit en ce moment même lǯesprit de tous ces ouvrages, certains détails et beaucoup de précisions sur les contenus définitifs ne sont pas « entre mes mains» et ne me seront rendus accessibles quǯàla
minute même de la saisie ou comme ce fut le cas ici, à quelques jours de celle-ci, histoire de me permettre de me familiariser à ceux-ci et aussi de pouvoir les « digérer ». Je tiens à préciser que ces données, je ne les reçois ni dǯun ange, ni dǯune
entité galactique, ni dǯun stylo « magique »: je sens juste que cǯest quelque chose que je semblais connaître « depuis longtemps » et sur laquelle mon intelligence consciente se penche uniquement maintenant avec intensité pour en vérifier lǯadéquation avecintuitions » de les Saintes Ecritures. En un mot, ce sont des « connaissance dont curieusement je sais quǯelles sont vraiment en moi et aussi en même temps au-dessus et au-delàde moi. Jǯespère ne pas avoir été trop philosophique car je nǯencourage que lapratique et rationnelle appuyée réflexion sur des données fixes et fermes vérifiables par tous. Le temps de lǯapesanteur intellectuelle et de lǯextrême flottaison qui a fragilisé la chrétienté doit être regardé comme révolu ; désormais, chacun devra mettre son intelligence et son bon sens à contribution intensément. Cette petite mise au point faite,cǯest sans honte du faitque je nǯai pas « toutes les cartes » en mains -en ce sens que vérifiant tout ce savoir intuitif à chaque fois et devant également trier en esprit quoi direet prendre sur l’ensemble des connaissances disponibles dans ère mon esprit -je suis heureux de vous apprendre que toute la 1 collection sera que consacrée à lǯélucidationla fois des notions de base et à celles avancées sur les à vies, civilisations et mondes supraterrestres du Grand Univers.
Page9sur 701
Jǯai bien conscience de ce que lǯapproche générale que jǯutilise nǯest pas à proprement parler conventionnellenous en; mais, jǯai bien peur quǯau stade o‘ sommes de renouvellement de toutes choses, beaucoup dǯanciens pré requis devront être renversés et changés par des nouveaux modèles. Aussi, je vous invite à lire en premier et à analyser ensuite car, cǯest à cette seule condition que vous saisirez la valeur et lǯimportance des élémentsinhabituels insérés dans cet avant-
propos. Le présent avant-propos sera structuré comme suit : I.Tout ce qu’il vous faut savoir sur les livres de la collection 1 ; II.Un mot sur les autres collections ; III.Pourquoi cet exposé ?
I-TOUT CE QU’)LLA COLLECTION 1VOUS FAUT SAVOIR SUR
Je vous donne ici les grandes lignes de lǯesprit général et de la problématique propre
à chacun des livres à venir appartenant à cette collection intitulée : Vies, civilisations et mondes dǯAilleurs. Dans cet ordre dǯidées seront épluchées les questions relatives à :
La civilisation des géants, objet du présent livre 1La plus proche de nous car elle est plus supra-humaine que supra-terrestre. Sa
supra-humanité sǯexprime tant par leur physiologie, que leursmœurs etle lieu de
ère leur principale habitation ou localisation. Apparus une 1 fois avant le déluge qui
avait fini par les exterminer tous eux aussi ; ils ont de nouveau occupé la surface de
ème la terre une 2 fois, sǯy épanouissant de façon si spectaculaire que dans divers endroits de la Bible, il est dit quǯils formèrent un «peuple nombreux de grade taille ». Dès lors,la question du lieu de leur provenance ou vraie « habitation » se posecar les choses semblent se présenter comme si, à chaque fois quǯils tentaient dǯapparaître à la surface du sol, ils se faisaient systématiquement exterminer. La
première fois, ce fut par le déluge, la deuxième fois, ce fut par les guerres avec les hommes « ordinaires ».Ce qui fait aussi se demander :
Pourquoi ceux-ci n’avaient pas pu le faEtire avant le déluge ? Pourquoi après celui-ci, LE SE)GNEUR n’est-IL plus intervenu comme avant ?
Comment expliquer que des objectivement plus grands forts et puissants puissent non seulement être défaits par des tout petits qui se voyaient comme des « sauterelles» au point o‘ il nǯy ait pas eu le moindre rescapé?
Si avant le déluge, on nǯavait pas grand-chose sur eux à lǯexception dǯune petite phrase dansGenèse 6 : 4,après celui-ci où théoriquement ils sont sensés tous avoir péri et réellement ça été le cas, non seulement on a eu le nom de leur ancêtre le plus charismatique en la personne de « Anaq », mais ils ont été les premiers habitants de
bien des contrées dont la terre promise !Ce qui fait s’interroger surles «similitudes » entre leur milieu habituel etle nôtrepour quǯil nǯait en rien été « hostile » à leur développement.
Le livre sǯachèvera pasune analyse des lois pouvant expliquer l’acharnement avec lequel leur apparition en surface avait été combattueet sur ème les enjeux spécifiques du 2 monde dans lequel nous vivons actuellement car la différence entre celui-ci et le premier monde est abyssale. Il serait bon de se rappeler que Noé et les siens furent les premiers habitants
ème du 2 Monde dans lequel nous vivons actuellement et dont la destruction se fera non plus par le déluge mais le feu; tandis que le premier monde celui quǯavait habité au Commencement Adam, Eveet leurs enfants jusquǯà lǯarrivée des géants et des êtres célestes qui ont fortement contribué à altérer celui-ci avait été entièrement détruit par le déluge. Voilà pour ce qui est de ce que nous verrons sur la civilisation des Géants.
Page11sur 701