journal du mois de décembre

icon

4

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

4

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

journal du mois de décembre
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

176

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

BONNE ET SAINTE ANNEE 2007 ET QUE LA PAIX REGNE DANS VOS CŒURS… 1966 - 2006 « 40 ANS !» Vous trouverez ci-dessous l’homélie prononcée par le Père Joseph lors de la messe du 19 novembre. Cette messe, concélébrée avec le Père Pascal Borniche, était animée par José et quelques instruments qui l’accompagnés. Elle a marqué les 40 ans du Camp Dominique Savio. En regardant les 40 ans écoulés au Camp Dominique Savio, on constate, si l’on est un peu lucide et bienveillant, que les 2 axes qui ont motivé notre action au milieu des enfants, des jeunes et des adultes, sont bien :Missionet Contemplation, précédés, il est vrai, par ladeviseune halte: «Camp, sculptée au fronton de la chapelle du conviviale et spirituelle sur le chemin de la Grotte » ! Face à cette devise, nous prenons conscience qu’on ne va pas à JULOS pour s’y installer dans la durée. On y fait une halte dans une brève interruption de nos occupations. Et cette halte est marquée par la convivialité et la spiritualité. Ce sont les cœurs de Jésus et de Marie, de Dominique Savio et de Bernadette Soubirous qui nous accueillent. C’est eux qui créent ce climat d’amour tellement nécessaire au cœur de nos familles et de nos rassemblements. Cet amour anime, régénère l’équipe d’accueil comme le groupe des accueillis et prépare ainsi le dialogue, l’écoute, le partage, la confidence, la célébration des sacrements ; c’est cet amour qui crée la paix et la joie dans les repas, les rencontres, les activités… Le Christ Ressuscité y est présent et la Vierge Marie sait comment nous prendre et par quel chemin nous conduire pour nous amener à Lui, son Fils Bien Aimé ! Revenons à ces 2 axes qui ont motivé notre travail au Camp depuis l’origine. Quand on crée un Centre pour y accueillir des enfants et des jeunes, venus de tous milieux, et qu’on est séminariste ou prêtre, c’est bien en vue de lamissionau cœur de l’Église, surtout quand il se situe dans la proximité et la mouvance de la Grotte ! Ce qui m’amène à préciser avec force et conviction que cettemissionne peut rayonner et être lumière pour les autres que nourrie et vivifiée dansetparla contemplation. Et dans cette contemplation vraie et profonde, nous sommes toujours renvoyés du cœur de Jésus vers les cœurs qui ont soif de vérité et d’amour. Nous avons là, la clé de notre mission à JULOS, la clé de toute mission apostolique. Avec l’accueil, l’écoute, le partage, la convivialité, l’invitation discrète à une avancée spirituelle, nous avons le charisme du Camp, qui était dans le cœur des premiers animateurs ; il l’est, sans doute autrement, maisil l’est toujours dans le cœur des animateurs d’aujourd’hui. C’est le signe de l’Amour reçu du Christ et partagé en communauté d’Église. er -Alors, 1risque !Ne regardons pas en arrière pour s’auto féliciter du travail accompli.C’est l’œuvre de Dieu. À travers l’appel initial, à travers de multiples signes, le Père nous a fait comprendre que c’était Lui qui menait l’affaire et qu’il nous suffisait de mettre nos pas dans les siens et de rester d’humbles serviteurs ! Ce qui nous a amenés à savoir quitter nos projets pour accueillir les siens. En vivant ainsi, nous sommes, j’en suis persuadé, des témoins de l’Espérance. ème -risque :Un 2 Nouscomplaire dans les habitudes et les expériences du passé, sous prétexte qu’elles ont porté des fruits. Mais les temps ont changé. Les enfants et les jeunes qui vont à JULOS ne sont plus les mêmes qu’en 1966 ou 1980. Leurs motivations, leurs recherches, leurs attentes pour construire leur personnalité sont différentes. Mais il y a toujours des choix à opérer, des priorités à favoriser, des valeurs humaines et chrétiennes à vivre, un combat spirituel à mener dans la confiance et l’amour. Notre regard missionnaire doit donc se remettre constamment à niveau par un discernement sage et clairvoyant. Et cela ne peut se vivre que dans la contemplation duVisage du Christ Ressuscité. Nous touchons là la vocation du Camp Dominique Savio : « Être un lieu permettant, par ses activités spirituelles, d’éveiller à la foi », proposer des chemins de formation chrétienne, des chemins lumineux qui éclairent notre cœur et lui font prendre conscience de ses propres limites et aussi de la miséricorde du Père. En résumé, la contemplation rejetée souvent par notre monde, et mal vécue par beaucoup, nous ramène à l’essentiel dans la vie du baptisé : « rester en pleine communion avec le Christ qui se révèle à chacun de nous comme Source de Vie et de tout Amour ». 1966 – 2006– 40 ans –c’est un temps biblique : Pour le Peuple Juif, en le préparant à l’entrée en Terre Promise pour accueillir le Messie, le Christ Sauveur. Pour Jésus, ses 40 jours au désert l’ont préparé à sa mission. Et pour nous à JULOS ? Comment continuer cette œuvre ?  Uneseule réponse ! Dans la confiance…Dans l’espérance…Dans l’amour…Dans l’obéissance à l’Église… Je voudrais terminer en disant un grand Merci à tous : -à ceux qui collaborent à la vie de JULOS… jeunes et adultes : dans l’animation ou dans les travaux et l’entretien des locaux, -à ceux qui nous aident financièrement dansune fidélité à toute épreuve, -à ceux qui nous portent dans la prière. 40 ans ! une page se tourne, une autre s’ouvre… écrivons-la ensemble ! Bonne Route ! Père Joseph.
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text