Pourquoi l

Pourquoi l'air chaud monte-t-il?

-

Documents
4 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le champ de charge encore

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 16 février 2014
Nombre de lectures 20
Langue Français
Signaler un problème
Pourquoi l’air chaud monte-t-il? Le champ de charge encore
parMiles Mathis
Voici encore une autre question dont une réponse est apportée par la science d’aujourd’hui, mais une réponse très incomplète. Nous pouvons le voir en allant sur un forum de physique, où nous trouvons une encapsulation presque parfaite 1 de la discussion courante. Étant donné que ce forum est numéro 1 dans une recherche web, nous pouvons assumer que ce forum est plutôt influent. Il est à la fois représentatif et bien placé. La première réponse est donnée par un certain « chroot »:
L’air chaud est moins dense et ressent une force flottante, juste comme une bulle d’air dans l’eau.
Un membre nommé «quartodeciman »répond :
1.thlmcos.arm/ivchine/.xed/php23-t.133http://ww.whpsycifsromu
POURQUOI LAIR CHAUD MONTE-T-IL?
Pourquoi l’air plus chaud, qui est moins dense, ne se diffuse-t-il pas dans l’air plus froid et plus dense à travers la couche frontière donnée? Pourquoi le système ne devient-il pas lentement thermiquement uniforme sans échange matériel?
Un membre, « krab» , approfondit un peu la réponse :
En vertu de la mécanique des fluides, des objets moins denses flottent au-dessus des objets plus denses, et donc l’air chaud flotte.
Quartodeciman répond alors :
Pourquoi les molécules d’air froid ne tombent-elles pas à travers l’espace entre les molécules d’air chaud et ne se mélangent-elles pas simplement avec les autres?
Le membre « franznietsche» répond :
Simplement, la dynamique des fluides ne marche pas comme ça...pourquoi...eh bien, quelqu’un?
Le membre « JohnDubYa» approfondit encore la réponse :
Les molécules se mouvant plus lentement vont migrer vers le bas, parce qu’elles ne possèdent pas assez d’énergie cinétique pour maintenir leur élévation. D’un autre côté, les molécules plus rapides vont migrer vers le haut, parce que celles qui ont une énergie cinétique suffisante pour atteindre le haut de la couche sont libres de voyager plus loin vers le haut maintenant que la couche a été enlevée. Elles restent tout en haut parce qu’elles sont relancées vers le haut lorsqu’elles entrent en collision élastique avec les molécules voisines.
Vous pouvez constater que personne n’a donné une réponse satisfaisante même si on nous a présenté beaucoup de variations du modèle standard. Quartodeciman semble être le seul à ressentir fortement que tout ceci est insatisfaisant. Les autres sont tout à fait sûrs que la réponse est connue, même s’ils sont incapables de l’exprimer clairement et complètement.
Notez que JohnDubYa ne répond pas aux questions de quartodeciman. Si nous appliquons sa réponse à l’atmosphère, sa première phrase n’est pas applicable. Si les molécules se mouvant plus lentement ne possèdent pas suffisamment d’énergie pour maintenir leur élévation, pourquoi sont-elles à cette hauteur, pour commen-cer ?Sa réponse ne peut s’appliquer au gaz plus chaud non plus, que ce soit dans une boîte ou dans l’atmosphère, parce que la pression du gaz se fait sentir dans toutes les directions. Les molécules vont migrer à la fois vers le haut et vers le bas
2
POURQUOI LAIR CHAUD MONTE-T-IL?
et vers toutes les directions. La chaleur n’a pas de préférence pour le haut, pas plus que la pression.
La réponse de chroot est fausse également, on le voit directement, comme quartodeciman le montre. Un gaz plus chaud devrait se répandre plus rapidement dans toutes les directions, augmentant son volume. Cela diminuerait sa densité, oui, mais ne le ferait pas s’élever, du moins pas sans une théorie idoine. De même, l’air froid dans les mêmes conditions serait plus dense. Mais selon la théorie cou-rante de la gravitation, le champ ne peut pas reconnaître la densité. Des choses plus denses ne pèsent pas plus lourd : des choses plusmassivespèsent plus lourd. Le poids est une fonction de la masse, pas de la densité; et l’élévation et la chute sont causés par le poids, pas la densité. Il ne devrait pas être question de savoir combien de mètres cubes le gaz couvre, mais seulement de combien il pèse. Un gaz en expansion pèse la même chose quand il est compris dans un petit volume que quand il est compris dans un grand volume, il ne doit donc ni s’élever ni tomber. Cette question ne peut pas être résolue en ignorant des faits très perti-nents et les fondements de la théorie de la gravitation. Si nous voulons expliquer une élévation, nous devons avoir un mécanisme et pas juste une description des évènements. Nous ne demandons pas une description mais une raison physique.
Le membre « Loren Booda » nous dit :
Selon la mécanique statistique, lorsque l’air a une plus grande énergie cinétique, il a une plus grande probabilité d’occuper un potentiel gravitationnel plus haut que l’air moins énergétique. C’est-à-dire que le système tend vers une entropie maximale.
Mais c’est encore une autre description. Les statistiques sont basées sur l’observa-tion, et expliquer la gravitation avec de l’entropie est une échappatoire. Nous ne voulons pas une mécanique statistique désinvolte, nous voulons une bonne vieille mécanique qui serait capable de nous montrer un mécanisme physique.
Une fois de plus, la question ne peut être résolue par la théorie courante, et c’est pourquoi l’internet et les livres sont remplis de mauvaises réponses. Nous avons besoin du champ de charge pour y répondre. Le champ de charge est un champ d’émission de photons réels et leur direction (sommée) pointe directement vers le haut à partir de la surface de la Terre, radialement hors du centre. Cela explique l’élévation de la chaleur très rapidement et simplement parce que nous avons maintenant un moyen d’amener la densité dans les équations de gravité, avec un mécanisme simple. Un gaz en expansion couvrira une plus grande surface et rencontrera une section plus importante du champ de charge. Il rencontrera donc une force vers le haut plus importante et s’élèvera. C’est aussi simple que cela. Une masse égale dans un plus grand volume s’élèvera parce qu’elle est frappée par plus de photons. Ce fait sous-tend toutes les explications partielles ci-dessus, sur l’internet et dans les livres.
3
POURQUOI LAIR CHAUD MONTE-T-IL?
Ce n’est pas non plus une réponse électrique ou magnétique, puisque le champ de charge peut exister sans aucune expression de champ électrique ou magnétique. Si des ions sont présents, le champ de charge va bien sûr induire de l’électroma-gnétisme, mais le champ de charge est toujours là quand aucun ion n’est présent. Ce n’est donc pas un argument valable contre moi que de dire que le champ de charge n’a pas été mesuré. Personne n’aessayéde le mesurer, indépendamment du champ électromagnétique. Les expérimentateurs ont jusqu’ici assumé que mesu-rer le champ électrique ou magnétique, c’est mesurer le champ de charge, mais ce n’est pas le cas. Si le champ E/M est présent, alors le champ de charge l’est aussi. Mais l’absence de champ E/M n’est pas une preuve d’absence de champ de charge. C’est seulement une preuve d’une absence d’ions.
Ce mécanisme simple explique aussi un autre mystère. On n’a jamais compris comment un gaz maintient son énergie, malgré un nombre colossal de collisions. Dans un gaz réel, contrairement à un gaz idéal, les collisions ne peuvent être com-plètement élastiques. L’énergie doit se perdre à la longue à cause des collisions. Mais les gaz ont un moyen de maintenir leur énergie, comme s’ils possédaient une source propulsive constante. Ils ne perdent ni leur énergie ni leur vitesse, du moins pas autant que prévu. Eh bien, il se fait qu’ils possèdent une source propulsive, et cette source est le champ de charge de la Terre. Le champ de charge non seulement garde l’atmosphère en altitude, par un simple bombardement, il annule aussi en grande partie la tendance du gaz à perdre son énergie à cause des collisions. Le champ de charge possède une composante de spin aussi bien qu’une composante linéaire, et cette composante de spin permet au gaz de se mouvoir dans toutes les directions.
❖ ❖ ❖
Si cet article vous a été utile d’une quelconque façon, veuillez considérer le don d’un dollar (ou plus) à laSAVE THE ARTISTS FOUNDATION. Cela me permettra de continuer à écrire des choses « impubliables ». Ne soyez pas étonné de payer à Melisa Smith — c’est juste un de mes nombreux noms de plume. Si vous êtes un utilisateur de Paypal, le service est gratuit ; il serait donc intéressant pour vous d’être membre, sans quoi ils vous voleront 33 cents à chaque transaction.
4
POUR FAIRE UN DON, CLIQUEZICI