//img.uscri.be/pth/be2e93a9b46f5d0ca2d7f833765e5d52f2b6cb20
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Étude psychotechnique de quelques tests d'aptitude - article ; n°1 ; vol.23, pg 144-175

De
33 pages
L'année psychologique - Année 1922 - Volume 23 - Numéro 1 - Pages 144-175
32 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

Henri Piéron
V. Étude psychotechnique de quelques tests d'aptitude
In: L'année psychologique. 1922 vol. 23. pp. 144-175.
Citer ce document / Cite this document :
Piéron Henri. V. Étude psychotechnique de quelques tests d'aptitude. In: L'année psychologique. 1922 vol. 23. pp. 144-175.
doi : 10.3406/psy.1922.29785
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1922_num_23_1_29785PSYCHOTECHNIQUE DE QUELQUES TESTS ETUDE
D'APTITUDE
(Analyse, étalonnage, corrélations réciproques, etc.)
Par Mme Henri Piéron.
INTRODUCTION
Au cours d'une étude entreprise avec le Dr Laugier sur les
rapports d'une épreuve par tests collectifs d'aptitude avec le
certificat d'études dans des écoles de Paris et de la Seine, et
dont nous rendrons compte ultérieurement, des données ont
naturellement été obtenues sur les tests utilisés. De ces don
nées, nous dégagerons ici l'essentiel.
Six tests, considérés comme tests d'aptitude, ont été expéri
mentés sur 117 enfants. Nous n'avons fait aucun choix des
enfants fondé sur l'âge. Nous avons pris dans trois écoles tous
les qui cinq jours après devaient être présentés à l'ex
amen du certificat d'études. C'est donc à une sélection par ni
veau, et non par âge, que nous nous sommes adressés.
Les écoles primaires communales de Paris et de Boulogne-
sur-Seine recevaient des enfants de milieux comparabl -s,
presque tous fils d'ouvriers, de petits commerçants, de con
cierges, etc.
Le premier groupe comprenait 45 élèves, dont l'âge moyen,
était de 12 ans et 1 mois ; le deuxième groupe, 40 élèves, d'un
âge moyen de 12 ans 9 mois 1 /3 et le troisième groupe, 32 élèves
ayant un âge moyen de 12 ans 8 mois 1 /3 ; ce qui nous donnait
uni moyenne générale d'âge de 12 ans 6 mois avec, comme
âges extrêmes, 11 ans 6 mois et 15 ans. Mrae ÉTUDE PSYCHOTECHNIQUE DE QUELQUES TESTS 145 H. PIÉRON.
Ages des sujets
O Mt Agos extrêmes n ? am ■ _ Ages moyens ii^ii o es -©
jeunes vieux
Groupe Floc. . . . 45 11 ans 7 mois 15 ans 12 ans 1 mois
» 6 » » 9 » 1/3 Clign.. . . 40 11 14 1 mois 12 Boul.. . . 32 11 » 6 » 14 » 9 » 12 » 8 »
Moyenne génér1' 12 ans 11 ans 6 mois 15 ans 6 mois HT
Voici les six tests qui nous ont paru répondre aux âges des
enfants examinés, et au but de différenciation de certaines
aptitudes :
1° Le test des permutations de Claparède que nous appe
lons test 1 ; •
2° Le test de mémoire des quinze mots, d'après la technique
également de Glaparède (test 2) ;
3° Le test des phrases absurdes avec certaines phrases de
Binet (test 3) ;
4° Le test américain de formation de mots avec des lettres
données, dont le type est dans Whipple (test 4) ;
5° Le test des analogies d'après la méthode de Woodworth
et Wells (test 5) ;
6° Le test de remarques de changements simples de Rybakoff
{test 6).
Les résultats, pour chacun de ces tests, ont servi : 1° à clas
ser les sujets pour chaque test ; 2° à faire un classement unique
d'après la moyenne obtenue pour l'ensemble des tests ; 3° à
étalonner les tests, en particulier en fixant les chiffres corre
spondant à la moyenne arithmétique, au médian et au mode.
Ayant donc ainsi obtenu pour chaque enfant, d'une part
un classement pour chaque test ; d'autre part, un classement
pour l'ensemble de ces tests, nous avons pu, par la méthode de
Spearman, applicable aux rangs :
= 1 — n{n2 —
établir la corrélation entre chaque test et l'ensemble des tests
et aussi entre chaque test et les autres tests employés pris
individuellement.
Dans cette formule a et b représentent le rang obtenu par
l'année psychologique, xxiii. 10 14 6 MÉMOIRES ORIGINAUX
chaque sujet pour chacun des deux tests, entre lesquels on veut
établir la corrélation.
n représente le nombre de sujets.
Nous avons aussi calculé pour chaque corrélation la valeur
de son erreur probable en appliquant la formule :
e.p. = 0,7063 ^/
vn
n = nombre de sujets.
C?ci nous permettra une aralyse plus facile de chaque test.
Mais exposerons d'abord la technique d'emploi de
chaque test et les résultats bruts obtenus.
Première partie
MONOGRAPHIE DES TESTS
1° Test de permutations de Claparède (Test 1)
Voici en quoi il consiste :
On dit au sujet : « On vous donnera quatre lettres. Vous allez
les ranger de toutes les façons possibles, de telle sorte que
chaque lettre figure dans chaque arrangement de quatre lettres,
mais n'y figure qu'une fois.
« II ne faut pas répéter deux fois le même arrangement.
Vous ferez le plus d'arrangements qu'il vous sera possible et
vous vous arrêterez juste au signal, même si vous êtes au mi
lieu d'une combinaison.
« Je vajis vous donner un exemple :
« Supposez que les quatre lettres que vous avez à arranger
soient : r — s — t — u.
« Vous pourrez mettre, par exemple : t — u — r — s, our —
t — s — uous — t — u — r, etc.
« Vous avez bien compris.
« Je vais vous donner quatre autres lettres que vous devrez
combiner entre elles et au signal «partez», vous commencerez
vite à écrire et vous cesserez aussitôt que je dirai « stop ».
« Ces quatre lettres sont : a — b — c — d.
« Partez !
« Au bout d'une minute on donne le signal « stop ».
Le nombre de permutations possibles est de 24 et l'on donne 1
point par permutation juste (et un seul point pour 1 1 même
permutation, même si elle est répétée plusieurs fois) ; mais ,
1
i
,
i
i
,
1
Mme H. PIÉROÏN. ÉTUDE PSYCHOTECHMQUE DE QUELQUES TESTS 147
l'on ne doit pas compter l'arrangement abcd qui est donné à
l'enfant et, par suite, le maximum n'est que de 23.
Les résultats globaux nous donnent :
Moyenne arithmétique 6,1
Médian 5,96
Mode (valeur la plus fréquente) 7.
Si l'on établit le centilage 1, les résultats sont en concordance
avec ceux établis par Claparède.
Age moyen rès G lapa rède D'ap \ 2 ans 6 mois
— i. Centiles r i ans six mois (de
11 ans à 15 ans) 12 ans 13 ans 14 ans 15 ans
100 13 17 13 13 14 14
75 7 7 7 7 8 8
6 50 ô 6 6 7 8
25 4 4 5 4 6
~T 0 0 0 2 1 1
Les résultats de ce test donnent une courbe de distribution
régulière. -
25, — — — 1 — r
23 H 21
19
\ 17
15 il.
13
II -f — -f\ 4- -}V -)— 9
HT -f- 7
5 *> —
3 -s
1
0 I 2 3 * S 6 7 B 3 10 II 12 13 I*
Fig. i. — Courbe de distribution du test 1 ; en abcisse le nombre de permut
ations ; en ordonnée, le nombre de sujets.
1. Si l'on range par ordre de grandeur les 100 sujets et que l'on divise
par groupe de 25, on aura avec le sujet ayant obtenu la plus mauvaise note
la valeur représentative de 1, avec le 25e sujet la valeur du premier quartile,
avec le 50e la valeur du 2e quartile, avec le 75e sujet la valeur du 3e quartile
et avec le 100e sujet, c'est-à-dire celui qui aurait obtenu la meilleure note,
le 4e quartile. Lorsque le nombre de sujets représente un grand nombre de
centaines, on peut établir de même une valeur moyenne pour chaque cen
tième et on a ainsi le centilage. 148 MEMOIRES ORIGINAUX
Ce test, qui est bien un test d'aptitude adapté à l'âge moyen
de nos sujets, n'est cependant pas un très bon test parce qu'il
est trop dense. D'ailleurs, Claparède en avait fait lui-même
l'observation. Il faudrait, peur lui donner plus de souplesse et
par cela même, en faire un meilleur instrument de classement,
augmenter à la fois le nombre de lettres (cinq au lieu de quatre,
par exemple), et quadrupler le temps (4 minutes au lieu de 1).
Nous obtiendrions ainsi plus de différenciation entre les
résultats de nos quartiles, le maximum des combinaisons étant
de 120 au lieu de 24.
Si nous considérons le rôle de ce test dans l'ensemble, nous
verrons qu'il donne comme corrélation avec l'ensemble des
tests :
4-0,58
avec une erreur probable de :
± 0,043.
Si nous l'envisageons par rapport aux divers autres tests,
nous obtenons les résultats suivants :
Test avec lequel est établie Valeur de la corrélation et de
la corrélation l'erreur probable
-f 0,169 T3 Phases absurdes. ± 0,089
+ 0,094 Tä Les analogies. ± 0.080
+ 0,007 T6 Changements simples. ± 0,091
+ 0,02 T2 Les 15 mots. ± 0,064
+ 0,32 T4 Mots avec 8 lettres. d= 0,083
Si nous établissons un profil de corrélation autour d'une
médiane représentant la corrélation O, et si, d'autre part, nous
admettons comme corrélation significative seulement -f 0,30 |
I
i
I
Mme ÉTUDE PSYCHOTECHNIQUE DE QUELQUES TESTS 14 9 H. PIÉRON.
ou _ 0,30 que nous représentons aussi sur notre profil, nous
aurons le tracé suivant :
Vers - 1 - . ^ Vers + 1
Corrélations positives Corrélations négatives
0.5 0> 0.3 0.2 O.l O.l 0,2 0.3 0> 05 O.6
Test 3
r / absurdes Phrases
Test 5
Les analogies
~r_ Test 6
Cnanoenrents simples
Test 2
L de Les Claparède 15 mots
Test 4- S 1 r 1
8°lettres 1
Fig. 2. — Corrélations du test 1.
Notre test n'est donc en opposition ave z aucun autre test,
mais il n'a d'analogie marquée qu'avec le t'est 4 (+ 0,32) et
une faible analogie avec le test 3 (+ 0,169).
Nous reviendrons dans un chapitre spécial sur le j indi a-
tions que l'on peut essayer de déduire de ces corrélations entre
tests.
* * *
2° Test de mémoire. Les 15 mots de Claparède (Test 2)
Voici quelle est sa technique :
« Lire au sujet à haute voix lentement (un mot par 2 se
condes, donc 30 secondes au total) et faire répéter après un
intervalle de 10 secondes, après la lecture du dernier mot.
On dit au sujet :
« Je vais vous lire quinze mots, tâchez d'en retenir le plus
possible dans votre mémoire.
« Quand je vous le dirai, mais pas avant, vous écrirez tous
cj.ux que vous aurez retenus, sans vous inquiète? de l'ordre. »
On laisse 10 secondes entre la fin de la lecture du dernier mot
et le signal : « Partez », afin d'éviter que le résultat ne concerne
que la mémoire immédiate, l'appréhension du sujet.
On laisse également une minute d'intervalle entre la fin de
la répétition dé la première série et le commencement de la
lecture du premier mot de la seconde série. 150 MEMOIRES ORIGINAUX
Nous n'avons fait que deux séries, les séries A et B de Cla-
parède. Voici quelles sont ces séries avec leur numérotage com
mun :
Nos des mots Série A Série B
1 Tambour Pupitre
Rideau 2 Berger
3 Moineau Ceinture
4 Café Soulier
Ecole 5 Fourneau
6 Parent Montagne
Soleil 7 Lunette
8 Jardin Eponge
Casquette 9 Nuage
10 Baleau Paysan
Moustache 11 Mouton
Dindon 12 Fusil
Couleur 13 Crayon
Maison 14 Eglise
15 Rivière Poisson
Notons tout d'abord que nous ne croyons pas ces séries de
difficultés équivalentes. Ayant expérimenté d'abord sur le
groupe d'enfants de Boul... (32 élèves), les résultats ont été
assez notablement différents pour les deux séries :
Série A faite la première : 255 mots retenus B la seconde : 188
Nous nous sommes posé la question de savoir si ce n'était
pas la fatigue, ou la perturbation apportée par la première série
retenue qui était cause de cette différence.
Or, nous avons interverti le lendemain l'ordre de nos séries
pour les deux autres groupes et nous avons encore trouvé une
différence de même sens :
— Série B 395. Groupe Cli I Série A 434
- Série B 387. Groupe FIo I Série A 402
La série A faite la première donne 225 mots retenus sur
480 mots présentés (15 mots x 32 élèves) et faite la seconde,
elle donne 836 mots sur 1.680 présentés.
La série B faite la première ne donne que 782 mots retenus
sur 1.680 présentés et faite la seconde elle donne 188 mots
retenus sur 480 mots présentés. Si nous réunissons les résultats
de nos trois groupes, nous obtenons :
Série A, 1.091 mots retenus : moyenne, 9,34. B, 970 mots : 8,29. 1
1
.
Mme H. P1ER0N.— ETÜDE PSYCHOTECHNIQUE DE QUELQUES TESTS 1 51
II y a donc inégalité de difficulté et ces deux séries ne sont
pas interchangeables. Nos sujets donnent pour ce test :
Moyenne arithmétique. 17,70 sur 30
Médian 18,25 * »
Mode.. 18,00 » »
Si nous examinons l'homogénéité des résultats da ce test,
nous voyons qu'elle est assez satisfaisante, d'après la courbe
de distribution.
■Si
5 Ei6 h
i?"°|L 8 I,«
1 j \ \ 1 °IO
« g 8
EE6 1
/ 1 \ ( j
1? f / u " 0 2 A- 6 Nombre 8 10 de 12 mots I* 16 retenus 16 20 22 II r 2k- \ J 26 s, 28 30
Fig. 3. — Courbe de distribution du test 2.
Si nous établissons le quartilage de nos résultats et que nous
le comparions aux données de Claparède, nous aurons le
tableau ci-dessous :
D'après Claparède (sur 15 mots) Sur 30 mots
Centiles Age moyen 12 ans 6 mois
de 11 ans 6 mois à 15 ans 11 ans 12 ans 13 ans 14 ans 15 ans
13 12 12 11 12 100 29
21 9 9 9 9 9 75
7 7 8 8 50 18 7
6 6 7 16 6 6 25
3 2 1 3 3 1 4
Nos résultats sont nettement supérieurs à ceux de Clapa
rède ; d'autant que le centilage de Claparède porte sur la série A
seule et que cette série A nous ayant donné des résultats con
stamment meilleurs, nous aurions eu avec elle un décalage plutôt
plus grand.
Si nous voulons comparer plus minutieusement nos deux
séries, il nous faut les envisager par éléments.
Nos mots sont numérotés dans chaque série de 1 à 15 en
suivant l'ordre de présentation. i
152 MEMOIRES ORIGINAUX
Regardons comment se comportent les numéros correspon
dants de chaque série et notons le nombre de fois que chacun
d'eux a été retenu :
Nombre de fois que chaque mot a èU retenu ;
Série A .... 116 87 84 82 80 55 62 44 76 73 44 87 94 48 69
51 Série B.... 69 84 69 30 55 40 40 22 48 62 58 51 84 80
N°du mot.. 1 3 4 5 6 8 10 15 2 7 9 11 12 13 14
Faisons la représentation graphique de ces résultats et nous
obtenons les courbes suivantes (figure 4).
124-
120 i ^érie A 116
wrbe moyenne 112 t 108 1 "érie B 104 \ IOO \ 96 \ 92
\\ 88 N 84-
80 i i f \ \ \S / 76 s-' \ /] 72 \ t ; \ '\ \ i / 68 ^ S \ \ \ \ u i i V~ /// '// •h 64- i \ \ 60 \ V I — \ 1_ f- V h 56 Ih -i — 52 -i ! » \ 4-8 f V4- \ / • 1 I \ M) f \ 36
i 32 \ 1 f
28
24-
20
I 2 3 4 5 6 7 8 9 10 II 12 13 14- 15
Numéros représentatifs des mots dans les séries
«g 4.- i
Si nous faisons pour chaque place de présentation la moyenne
arithmétique dés mots retenus dans les deux séries, nous avons
alors la courbe intermédiaire répondant aux valeurs suivante? :
Mots .. 1 2 4 3 5 6 7 8 9 10 12 13 14 15 H
Valeurs... 92,5 85,5 76,5 55 55 51 66,5 42 49 46 74,5 76 49,5 76,5 76,5