Le couturier et sa griffe : contribution à une théorie de la magie - article ; n°1 ; vol.1, pg 7-36

icon

31

pages

icon

Français

icon

Documents

1975

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

31

pages

icon

Français

icon

Ebook

1975

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Actes de la recherche en sciences sociales - Année 1975 - Volume 1 - Numéro 1 - Pages 7-36
The couturier and his signature : contribution to a theory of magic The field of luxury goods production in which high fashion has its place is structured around the opposition between orthodoxy and heterodoxy between consecrated art and avant-garde art Because of this opposition high fashion presents functional similarity to the structure of fractions (and secondarily age groups) of the dominating class which predisposes it to keep ahead of the expectations of its clientele the young, inexpensive, modern, franck, intellectual style is in contrast with the luxurious, traditional, conservative, bourgeois style The succession of couturier poses problems permitting analysis of the sort of social alchemy realized by the couturier when he imposes his signature which can radically modify the social quality of product without changing its physical nature. The field of fashion betrays with particular transparency certain of the mechanisms characteristic of what can be called an economy of symbolic exchanges. What is described as the crisis of haute couture could be only one sign among others of restructuring of this mechanism linked to the apparition of new tokens of distinction (and of new fractions) less naively ostentatious and less insolently luxurious than those couturiers traditionally offered.
30 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir Alternate Text

Publié le

01 janvier 1975

Nombre de lectures

909

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

3 Mo

Pierre Bourdieu
Madame Yvette Delsaut
Le couturier et sa griffe : contribution à une théorie de la magie
In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 1, n°1, janvier 1975. pp. 7-36.
Abstract
The "couturier" and his "signature" : contribution to a theory of magic
The field of luxury goods production in which high fashion has its place, is structured around the opposition between orthodoxy
and heterodoxy, between consecrated art and avant-garde art. Because of this opposition, high fashion presents a functional
similarity to the structure of fractions (and secondarily, age groups) of the dominating class which predisposes it to keep ahead of
the expectations of its clientele : the "young", "inexpensive", "modern", "franck", "intellectual" style is in contrast with the
"luxurious", "traditional", "conservative", "bourgeois" style. The succession of a couturier poses problems permitting analysis of
the sort of social alchemy realized by the couturier when he imposes his "signature", which can radically modify the social quality
of a product without changing its physical nature. The field of fashion betrays with particular transparency certain of the
mechanisms characteristic of what can be called an economy of symbolic exchanges. What is described as the crisis of haute
couture could be only one sign among others of a restructuring of this mechanism, linked to the apparition of new tokens of
distinction (and of new fractions), less naively ostentatious and less insolently luxurious than those couturiers traditionally offered.
Citer ce document / Cite this document :
Bourdieu Pierre, Delsaut Yvette. Le couturier et sa griffe : contribution à une théorie de la magie. In: Actes de la recherche en
sciences sociales. Vol. 1, n°1, janvier 1975. pp. 7-36.
doi : 10.3406/arss.1975.2447
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arss_0335-5322_1975_num_1_1_2447Le champ de la haute couture doit sa structure à la
distribution inégale entre les différentes "maisons" de
l'espèce particulière de capital qui est à la fois l'en
jeu de la concurrence dans ce champ et la condition
de l'entrée dans cette compétition. Les caractéristiques
BOURDIEU PIERRE distinctives des différentes institutions de production et
de diffusion et les stratégies qu'elles mettent en oeuvre avec
dans la lutte qui les oppose dépendent de la position
YVETTE DELSAUT qu'elles occupent dans cette structure.
La "droite" et la "gauche"
C'est ainsi que les institutions qui occupent des posile couturier tions polaires dans le champ, soit d'un côté les en
treprises dominantes à un moment du temps, comme
aujourd'hui Dior ou Balmain, et de l'autre les entreet sa griffe:
prises plus récemment entrées dans la compétition,
comme Paco Rabanne ou Ungaro, s'opposent à peu
près sous tous les rapports que la logique spécifique contribution à
du champ désigne comme pertinents (1). D'un côté,
les murs blancs et la moquette grise, les monogramune théorie mes, les vendeuses "d'un certain âge" des vieilles
maisons de prestige et de tradition, situées en ces
hauts lieux de la rive droite que sont la rue Frande la magie çois 1er et l'avenue Montaigne. De l'autre, le métal
blanc et or, les "formes" et les "volumes" implaca
blement modernes et les vendeurs audacieusement
saintropéziens des "boutiques" d'avant-garde, implan
tées dans la partie "chic" de la rive gauche, rue
Bonaparte et rue du Cherche-Midi (2). A un pôle,
l'austérité dans le luxe et l'élégance sobre, la "gran
de classe", qui conviennent au "capitaliste de vieille
roche", comme dit Marx, et plus précisément aux
femmes d'âge canonique des fractions les plus hautes
et les plus anciennement établies de la grande bour
geoisie. A l'autre pôle, les audaces un peu agressi
ves, un peu tapageuses, d'un art dit "de recherche"
que la loi de la concurrence, c'est-à-dire la dialec
tique de la distinction, peut porter à proclamer la
"haine de la perfection" et la "nécessité du mauvais
goût", par une de ces exagérations "artistes" qui
conviennent à cette position. D'un côté, le souci de
conserver et d'exploiter une clientèle restreinte et
ancienne qui ne se conquiert qu'à l'ancienneté, de
(1) Une opposition analogue se retrouve, dans le champ de la
se nous faire religion, semblables l la "Si 'étendue magie sont religion. nous paraissent serons voir produites, a pouvons de nous comment à le amenés celles Il la même aurons magie, se ne montrer malgré tenir à caractère nous ces qui l démontré 'idée forces régnent restera agissent que, les l'isolement que magiciens, collectif collectives dans des par plus ces dans forces toute là indiqu'à où que la et haute coiffure, entre Carita et Alexandre, à l'élégance un peu
eévère, et Jean-Louis David qui entend offrir "sans distinc
tion de classe" ses coiffures "audacieuses".
(2) Ici, comme en matière de théâtres, de galeries ou de
cinémas, la rive gauche n'a pas toujours un sens géographividus n 'ont fait que s 'approprier des for que : ainsi, Saint-Laurent a trois boutiques "rive gauche" à ces collectives. " (Marcel Mauss, Esquisse Paris, l'une rue de Tournon (6°), la seconde avenue Victor d'une théorie générale de la. magie )■ Hugo (16°) et la troisième rue du Faubourg Saint-Honoré (8°).
Il reste que par opposition aux maisons traditionnelles, éta
blies dans les hauts lieux de la rive droite, la plupart des
couturiers d'avant-garde et la totalité des "stylistes" ou
"modélistes" ont leur maison-mère ou leurs "boutiques" sur
la rive gauche. ;
.
:
.
:
Pierre Bourdieu
l'autre, l'espoir de convertir des clients nouveaux, comme moderne s'oppose à traditionnel ou comme "ou
par un art qui se veut "à la portée des masses" vert", "à la page" politiquement s'oppose à conservateur
-c'est-à-dire, nul ne peut s'y tromper en ce cas, et traditionaliste et enfin, dans le domaine du goût et
à la nortee des fractions nouvelles de la bourgeoisie de la culture, comme "intellectuel" s'oppose à "bour
ou, ce qui revient à peu près au même, culturelle - geois". Ainsi, les grandes maisons de couture ou de ment et économiquement accessible aux jeunes des coiffure, les fourreurs même ont à peu près toujours
fractions anciennes. Le fait que l'idéologie populiste une boutique pour les jeunes qui se distingue par des
de l'ouverture aux "masses "puisse se rencontrer dans prix plus bas, "plus jeunes" comme on dit parfois dans
un champ où il est plus difficile qu'ailleurs d'oublier ce milieu. La logique du champ fait voir en toute clarté les conditions d'accès aux biens offerts, tend à suggé le principe de toutes les équivalences, l'identification
rer qu'elle doit toujours être comprise comme une entre l'âge et l'argent. En effet, une boutique destinée
stratégie dans les conflits internes à un champ les aux jeunes d'une maison située au pôle dominant préoccupants d'une position dominée dans un spé sente à peu près toutes les caractéristiques des boucialisé peuvent avoir intérêt, dans certaines conjonc tiques situées au pôle dominé de ce champ : glaces,
tures, à jouer de l'homologie structurale entre les op aluminium, vendeuses souvent en short, tout chez positions internes à un champ et l'opposition dernière Miss Dior, comme chez Ted Lapidus ou Paco Rabanne, entre les classes pour présenter la recherche d'une tend à montrer que l'on peut être "traditionnelle et
clientèle, au sens économique ou au sens politique moderne à la fois, en somme bourgeoise et à la page",
du terme, (ici, celle des fractions dominées du sous- comme le dit sans ironie un panégyriste (3)
champ dirigeant de la classe dominante, nouvelle
bourgeoisie et jeunes de l'ancienne), sous les dehors Selon cette logique, un "bourgeois" pauvre, c'est-à-dire un hautement démocratiques de l'ouverture "aux masses", "intellectuel" est, quel que soit son âge biologique, l'équidésignation euphémistique et vague des classes dominées. valent d'un jeune "bourgeois" : ils ont d'ailleurs beaucoup de
choses en commun, les audaces vestimentaires, aujourd'hui
Entre le pôle dominan

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text