Une génération d'autodidactes - article ; n°1 ; vol.134, pg 76-83

-

Documents
11 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Actes de la recherche en sciences sociales - Année 2000 - Volume 134 - Numéro 1 - Pages 76-83
Una generación de autodidactas La microinformática constituye un instrumento de racionalización laboral para el personal superior y, de modo más general, para quienes pueden manejar las múltiples posiciones que forman parte de su identidad profesional. Por el contrario, en la vivencia de los asalariados más dominados, la microinformática se convierte en un instrumento ambivalente : según los casos, puede contribuir a hacer reconocer competencias no reconocidas o a que surjan comportamientos de autoexplotación, sumamente tentadores en la medida en que condicionan sustanciales ascensos profesionales. En cuando a los usuarios que ocupan un empleo subalterno y disponen de poca autonomía, la informática representa efectivamente « algo más », pues les permite valorizar aquellas características biográficas relacionadas con sus estudios, su historia, familiar y sus experiencias profesionales. Tornados como un todo, estos aspectos son desde luego únicos, aunque tienen un punto en común: permiten establecer una distinción con respecto a las características de aquellas personas que ocupan puestos equivalentes, características estas que corresponden exactamente a las calificaciones requeridas para ocupar tales empleos. La generalización de la informática, principalmente a través del mundo del trabajo, se presenta como una coyuntura cuyas propiedades, hasta entonces invisibles o consideradas como inútiles, se tornan pertinentes y, por ello mismo, pueden transformarse en virtudes profesionales. La informática ha dado la posibilidad de cristalizar una competencia real, que no había logrado plasmarse o que hubiera podido pasar inadvertida, a toda una generación confrontada con su aprendizaje en la edad adulta.
Eine Generation von Autodidakten Als ein Instrument der Arbeitsrationahsierung fur leitende Angestellte und, allgemeiner, für alle diejenigen, die mit der Mehrfachpositionalität ihrer beruflichen Identität spielen können, hat die elektronische Datenverarbeitung bei den am meisten unterworfenen Beschäftigten umgekehrt als ein ambivalentes Instrument wahrgenommen werden können,das, je nach Fall, entweder zur Anerkennung bisherunbeachtet gebliebener Kompetenzen beigetragen hat, oder zu um so mehr erwunschten Verhaltensweisen der Selbst-Ausbeutung, als sie die Bedingungeiner bedeutenden beruflichen Aufwertung beinhalten. Benutzern in untergeordneten Stellungen, die über wenig Autonomie verfugen, erscheint die EDV in der Tat als eine ihnen ermöglichende Gelegenheit,die mit dem schulischen Werdegang, der Familiengeschichte und der Berufserfahrungen verknupften biographischen Kenndaten, d.h. eine Gesamtheit von Kennzeichen, die zwar sehr wohl spezifisch sind, aber die Gemeinsamkeit haben, im Verhältnis zu den Eigenschaften derjeniger, die vergleichbare Posteninnehaben, abgrenzend zu wirken und im Prinzipverwendbare Kenntnisse darstellen, zur Geltung zubringen. Ihre vorrangig im Rahmen des Berufslebens erfolgte Ausbreitung wird wie eine gimstige Bedingungskonstellation wahrgenommen, dank derer diese bislang unsichtbar gebliebenen oder fur nutzlos erachteten Eigenschaften an Bedeutung gewonnenhaben, und sich so in berufliche Qualitäten verwandeln. Fur diese Generation, die ihr Erlernen erst im Erwachsenenalter in Angriff genommen hatte, war sie Gelegenheit der Kristallisation reeller Fähigkeiten, die keine Anwendung hatten finden können oder ganz und gar unentdeckt geblieben waren.
Une génération d'autodidactes Outil de rationalisation du travail pour les cadres et, plus généralement, pour tous ceux qui peuvent jouer avec la multipositionnalité de leur identité professionnelle, la micro-informatique a pu être perçue au contraire par les salariés les plus dominés comme un instrument ambivalent pouvant selon les cas contri- buer à la reconnaissance de compétences non consacrées ou à des conduites d'auto-exploitation d'autant plus tentantes qu'elles étaient la condition de reclassements professionnels importants. Pour les utilisateurs qui occupent un emploi subalterne, jouissant de peu d'autonomie, l'informatique représente en effet un « plus » qui leur permet de mettre en valeur des caractéristiques biographiques liées à un parcours scolaire, une histoire familiale, des expériences professionnelles, ensemble de caractéristiques certes singulières mais ayant en commun d'être distinctives par rapport aux propriétés de ceux qui occupent des postes équivalents, et qui sont au principe de qualifications utilisables. Sa diffusion principalement par l'intermédiaire du monde du travail apparaît comme une conjoncture dans laquelle ces propriétés, jusque-là invisibles ou considérées comme inutiles, deviennent pertinentes et peuvent de ce fait se transformer en qualités professionnelles. Pour cette génération confrontée à son apprentissage à l'âge adulte, elle a été l'occasion de la cristallisation d'une compétence réelle qui n'avait pas trouvé à s'employer ou qui avait pu passer totalement inaperçue.
8 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2000
Nombre de visites sur la page 14
Langue Français
Signaler un problème
Monsieur François Bonvin
Monsieur Jean-Pierre Faguer
Une génération d'autodidactes
In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 134, septembre 2000. pp. 76-83.
Citer ce document / Cite this document :
Bonvin François, Faguer Jean-Pierre. Une génération d'autodidactes. In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 134,
septembre 2000. pp. 76-83.
doi : 10.3406/arss.2000.2694
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arss_0335-5322_2000_num_134_1_2694