Mariage, dot scolaire et position sociale - article ; n°1 ; vol.142, pg 7-20

icon

16

pages

icon

Français

icon

Documents

1982

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

16

pages

icon

Français

icon

Ebook

1982

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Economie et statistique - Année 1982 - Volume 142 - Numéro 1 - Pages 7-20
L'histoire professionnelle d'un individu n'est pas indépendante de son histoire matrimoniale. Avec des données nationales portant sur les personnes de 34 à 52 ans (c'est-à-dire ayant dépassé l'âge au mariage « normal »), on étudie d'une part la variation de la position sociale selon le sexe et l'état matrimonial, d'autre part la variation du rendement professionnel du diplôme selon le sexe et l'état matrimonial. L'accès à la position de cadre supérieur est plus important pour les hommes mariés (9,8 %) et les femmes célibataires (7,5%) que pour les hommes célibataires (3,0%) et les femmes mariées (2,8%). Cet accès inégal se retrouve à niveau scolaire équivalent. Parmi les actifs occupés ayant fait des études supérieures courtes, les hommes mariés ont une fois et demie plus de chances que les hommes célibataires, les femmes célibataires trois fois plus de chances que les femmes mariées de devenir cadres supérieurs. Les avantages pour les hommes et les handicaps pour les femmes, associés à la vie domestique, apparaissent d'autant plus grands que le niveau de diplôme est plus faible.
Marriage, Educational Background, and Social Position - The professional standing of an individual is not indépendant of his or her marital status. Using national data bearing on persons aged from 34 to 52 (that is, over the « normal » marriage age), the article studies, on the one hand, the variation of social position according to sex and marital status, and, on the other hand, the variation of educational background and professional position attained in terms of sex and marital status. Access to the position of executive is more frequent for married men (9.8 %) and single women (7.5 %) than for single men (3.0 %) and married women (2.8 %). This unequal access is found even among individuals of equivalent educational background. Among that portion of the working population having received a university education, married men's chance of becoming an executive is one and a half times that of single men, while single women's chance of becoming executives is 3 times that of married women. The advantages of men and the disadvantages of women — stemming from the demands of .home life — appear all the greater as the level of education is lower.
Matrimomo, dote escolar y posición social - La historia profesional de un individuo no es independiente de su historia matrimonial. Con datos nacronales que estriban en personas de 34 a 52 anos (es decir las que superan la edad « normal » para contraer matrimonio) se estudia, por un lado, la variación de la posición social según sexo y estado matrimonial y, por el otro, la variation del rendimiento profesional del diploma según sexo y estado matrimonial. El acceso a la posición de cuadro superior es más importante para los hombres casados (un 9,8 %) y las mujeres solteras (un 7,5 %) que para los solteros (un 3 %) y las casadas (un 2,8 %). Este acceso desigual se situa a nivel escolar équivalente. Entre, los activos ocupados que cursaron estudios superiores cortos, los hombres casados tienen una vez y media más oportunidades que los solteros y las solteras très veces más oportunidades que las casadas de llegar a cuadros superiores. Las ventajas para los varones y las desventajas para las mujeres, vinculadas con la vida doméstica, aparecen cuanto más importantes que el nivel de diploma es menos elevado.
14 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir Alternate Text

Publié le

01 janvier 1982

Nombre de lectures

128

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Monsieur François de Singly
Mariage, dot scolaire et position sociale
In: Economie et statistique, N°142, Mars 1982. pp. 7-20.
Citer ce document / Cite this document :
de Singly François. Mariage, dot scolaire et position sociale. In: Economie et statistique, N°142, Mars 1982. pp. 7-20.
doi : 10.3406/estat.1982.4590
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/estat_0336-1454_1982_num_142_1_4590Résumé
L'histoire professionnelle d'un individu n'est pas indépendante de son histoire matrimoniale. Avec des
données nationales portant sur les personnes de 34 à 52 ans (c'est-à-dire ayant dépassé l'âge au
mariage « normal »), on étudie d'une part la variation de la position sociale selon le sexe et l'état
matrimonial, d'autre part la variation du rendement professionnel du diplôme selon le sexe et l'état
matrimonial. L'accès à la position de cadre supérieur est plus important pour les hommes mariés (9,8
%) et les femmes célibataires (7,5%) que pour les hommes célibataires (3,0%) et les femmes mariées
(2,8%). Cet accès inégal se retrouve à niveau scolaire équivalent. Parmi les actifs occupés ayant fait
des études supérieures courtes, les hommes mariés ont une fois et demie plus de chances que les
hommes célibataires, les femmes célibataires trois fois plus de chances que les femmes mariées de
devenir cadres supérieurs. Les avantages pour les hommes et les handicaps pour les femmes,
associés à la vie domestique, apparaissent d'autant plus grands que le niveau de diplôme est plus
faible.
Abstract
Marriage, Educational Background, and Social Position - The professional standing of an individual is
not indépendant of his or her marital status. Using national data bearing on persons aged from 34 to 52
(that is, over the « normal » marriage age), the article studies, on the one hand, the variation of social
position according to sex and marital status, and, on the other hand, the variation of educational
background and professional position attained in terms of sex and marital status. Access to the position
of executive is more frequent for married men (9.8 %) and single women (7.5 %) than for single men
(3.0 %) and married women (2.8 %). This unequal access is found even among individuals of equivalent
educational background. Among that portion of the working population having received a university
education, married men's chance of becoming an executive is one and a half times that of single men,
while single women's chance of becoming executives is 3 times that of married women. The advantages
of men and the disadvantages of women — stemming from the demands of .home life — appear all the
greater as the level of education is lower.
Resumen
Matrimomo, dote escolar y posición social - La historia profesional de un individuo no es independiente
de su historia matrimonial. Con datos nacronales que estriban en personas de 34 a 52 anos (es decir
las que superan la edad « normal » para contraer matrimonio) se estudia, por un lado, la variación de la
posición social según sexo y estado matrimonial y, por el otro, la variation del rendimiento profesional
del diploma según sexo y matrimonial. El acceso a la posición de cuadro superior es más
importante para los hombres casados (un 9,8 %) y las mujeres solteras (un 7,5 %) que para los solteros
(un 3 %) y las casadas (un 2,8 %). Este acceso desigual se situa a nivel escolar équivalente. Entre, los
activos ocupados que cursaron estudios superiores cortos, los hombres casados tienen una vez y
media más oportunidades que los solteros y las solteras très veces más oportunidades que las casadas
de llegar a cuadros superiores. Las ventajas para los varones y las desventajas para las mujeres,
vinculadas con la vida doméstica, aparecen cuanto más importantes que el nivel de diploma es menos
elevado.SOCIÉTÉ
Mariage, dot scolaire
et position sociale
par François de Singly*
sion, en effet, en précise le contenu et le sens social : par Le fait d'être marié ou d'être célibataire n'est indé
pendant ni du diplôme que l'on possède, ni de la exemple 4 % des ingénieurs et 47 % des professeurs sont
des femmes. L'accès aux différentes catégories socioproposition sociale que l'on occupe. Dans la société
fessionnelles est très variable suivant le sexe; certains française, les paysans sont plus souvent célibataires,
auteurs estiment même qu'il y a tendanciellement deux les cadres sont plus souvent mariés. En revanche,
marchés du travail, l'un pour les hommes, l'autre pour les chez les femmes, c'est parmi les cadres que le célibat
femmes. est le plus fréquent.
En outre, la liaison entre état matrimonial et ren
dement des études est étroite- Mesurée par la pro
babilité d'être cadre avec un diplôme donné, la ren Le marché du travail
tabilité des études est la plus élevée pour les hommes et l'institution familiale mariés, la plus faible pour les femmes mariées. De
ce point de vue, on pourrait dire, pour faire image,
Si tenir compte du sexe des individus constitue, dans que se marier est un avantage pour les hommes et
l'ordre de la connaissance, un progrès par rapport à l'omisun handicap pour les femmes.
sion antérieure, cela comporte néanmoins un danger, celui Ces différents éléments, présentés et interprétés dans de proposer une explication tautologique : les différences l'article, enrichissent l'analyse du lien entre études sexuelles renvoient au sexe des individus. Une fois constaet position sociale, comme ils renseignent sur le tée l'inégalité des chances d'accès à telle profession ou la fonctionnement et la pluralité de l'institution domest relégation dans telle autre selon le sexe, on risque en effet ique. d'en conclure à une discrimination explicite sur le marché
du travail en fonction du sexe. Le propos de cet article est
de montrer que pour rendre compte de la différenciation
sexuelle sur le marché du travail — considérée sous deux
aspects, d'abord l'accès aux professions, puis le rendement
professionnel du diplôme — il est nécessaire d'introduire
dans l'analyse un autre élément, le rapport à l'institution En France comme aux États-Unis, la division du travail
matrimoniale. On estime que c'est par le mariage, saisi entre spécialistes a été telle que longtemps certains étu sous les aspects de la sélection matrimoniale et du fonc- diaient le marché du travail et d'autres le fonctionnement
des unités familiales. Les premiers centraient le plus fr
équemment leur attention sur les hommes et les seconds
n'interrogeaient que des femmes. Le développement du
travail féminin, le mouvement social de « libération des * François de Singly enseigne la sociologie . à l'Université
femmes » ont contribué à rendre caduque cette séparation, de Nantes.
et à la prise en compte des femmes dans les études sur la Les nombres entre crochets, [], renvoient à la bibliographie
stratification sociale. Le taux de féminisation d'une en fin d'article.
2 677003 P 84 tionnement domestique, que le destin professionnel des riance des structures socioprofessionnelles selon l'apparte
nance ou la non-appartenance à l'institution matrimoniale hommes et des femmes se différencie fortement 1.
devrait être observée. Si la probabilité d'être marié était
L'institution domestique n'a pas le même sens pour les indépendante de la position professionnelle, la réparti
hommes et pour les femmes. Cette proposition, démontrée tion socioprofessionnelle des femmes célibataires devrait
par Durkheim dans son ouvrage Le Suicide, a été oubliée être identique à celle des femmes mariées, tout comme la
trop longtemps. Seule pourtant, elle permet de préciser répartition des hommes célibataires devrait être identique
certaines des médiations par lesquelles la variable « sexe » à celle des hommes mariés.
a des effets dans l'univers social. Si cette variable semble
les engendrer c'est parce que les hommes et les femmes,
en majorité mariés, ne subissent pas de ce fait les mêmes
contraintes. C'est pourquoi il apparaît nécessaire pour Sélection matrimoniale
l'étude des carrières professionnelles, non seulement de
et fonctionnement domestique distinguer les hommes et les femmes, mais aussi les hommes
célibataires et les hommes mariés, les femmes célibataires „
et les femmes mariées. S'il est vrai que le mariage n'a pas Or l'introduction du critère « célibat ou mariage

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text