Violence Un-scrolled : Cultic and Ritual Emphases in Painting Guan Yu - article ; n°1 ; vol.58, pg 86-97

icon

14

pages

icon

Français

icon

Documents

2003

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

14

pages

icon

Français

icon

Ebook

2003

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Arts asiatiques - Année 2003 - Volume 58 - Numéro 1 - Pages 86-97
L'objet de l'article est une peinture représentant Guan Yu, général militaire et déité. Cette œuvre, la plus ancienne peinture de cour représentant Guan Yu qui nous soit parvenue, a été peinte par Shang Xi, artiste à la cour des Ming au début du XVe s. On a déjà beaucoup étudié le personnage de Guan Yu dans la littérature et le théâtre, mais on s'est beaucoup moins intéressé à l'histoire très riche de sa figuration visuelle. L'article suggère que les représentations de Guan Yu sont autant d'aspects significatifs du culte grandissant dont il a fait l'objet durant les derniers siècles de la Chine impériale; il s'efforce également d'éclairer le contexte historique dans lequel s'inscrit le châtiment violent que montre la peinture de Shang Xi. Différents rituels de formulations de peine pratiqués à la cour au xve s. sont ainsi étudiés: ils expriment la conviction du pouvoir d'être politiquement légitime en même temps que sa forte réaction vis-à-vis du manque de loyauté, et on montre que ces éléments également sont des indices d'interprétation du sens que revêtait la peinture pour le public du début de l'époque des Ming.
This essay discusses a painting of the military general and deity Guan Yu. His depiction in the earliest extant court painting of Guan Yu is by Shang Xi, an artist at the Ming court during the early fifteenth century. Previous scholarship has dwelt largely on Guan Yu's significance as a figure of literature and drama, but it has said less concerning his appearance in the rich history of his visualization. This essay suggests that visual depictions of Guan Yu are significant aspects of his growing cult worship during the last centuries of imperial Chinese history. The analysis also proposes a political context for the notion of violent punishment shown in Shang Xi's painting. The essay therefore discusses fifteenth-century court formulations of punishment rituals, which expressed both the government's notion of its political legitimacy and its intense reactions to disloyalty, and it argues that these too provide means to interpret the painting's significance for an early Ming audience.
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir Alternate Text

Publié par

Publié le

01 janvier 2003

Nombre de lectures

18

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Olivier J. Moore
Violence Un-scrolled : Cultic and Ritual Emphases in Painting Guan Yu In: Arts asiatiques. Tome 58, 2003. pp. 86-97.
Citer ce document / Cite this document : Moore Olivier J. Violence Un-scrolled : Cultic and Ritual Emphases in Painting Guan Yu. In: Arts asiatiques. Tome 58, 2003. pp. 86-97. doi : 10.3406/arasi.2003.1501 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arasi_0004-3958_2003_num_58_1_1501
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text