PDF - 58.3 ko - 5.3. Qui devons nous former et à quoi ? 5.3.1. La ...

-

Français
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

PDF - 58.3 ko - 5.3. Qui devons nous former et à quoi ? 5.3.1. La ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 76
Langue Français
Signaler un problème
5.3. Qui devons nous former et à quoi ?
L’offre de formation professionnelle pour un programme de contrôle de la rage canine devrait
inclure le personnel ci-dessous. Cliquez
ici
pour une liste des organismes qui peuvent offrir
cette formation.
Cette section contient des informations sur:
5.3.1. La surveillance de la rage
5.3.2. La composante chien
5.3.3. La composante homme
5.3.4. Autres
5.3.1. La surveillance de la rage
Le personnel de surveillance de la rage et les agents d’investigation
(par exemple services
vétérinaires, para vétérinaires, agents de terrain, agent du bétail, agents de vulgarisation,
assistants de terrain, gardes et le personnel médical qui devraient se communiquer et
collaborer étroitement avec le personnel d’enquête sur le terrain.) dans :
la collecte des bases de données épidémiologiques telles que les cas de rage animale, les
expositions humaines aux morsures et les cas de rage humaine, décrite
ici
.
la collecte des échantillons de diagnostic vétérinaire, l’emballage et la présentation aux
laboratoires de diagnostic pour les tests décrits
ici
.
l’enquête épidémiologique de la rage humaine et canine.
Les Épidémiologistes
le rassemblement des données épidémiologiques essentielles (par exemple, la couverture
vaccinale, l‘incidence de la rage animale, les expositions humaines à la morsure et les
victimes humaines de la rage, les doses délivrées de vaccins humains), la gestion des bases de
données, l’analyse et interprétation des données pour suivre les progrès de l’intervention.
le rapportage et la diffusion de l’information.
L’enquête épidémiologique de la rage humaine et canine.
Le personnel technique des laboratoires de diagnostic de la rage :
les protocoles et procédures générales du laboratoire.
l’entretien / maintenance des équipements (réfrigérateurs / congélateurs, microscopes, etc.)
préparation / manipulation / stockage des réactifs.
les techniques de diagnostic de base de la rage
ici
et
ici
.
l’enregistrement des données et le rapportage des résultats du laboratoire.
5.3.2. La composante chien
Le Coordonnateur national du projet de contrôle de la rage :
(qui peut être désigné au sein
du Ministère de l’Agriculture ou la Santé) dans :
la gestion du projet, du personnel et la coordination (y compris la formation du personnel
clé).
tous les aspects liés à l’épidémiologie et les programmes de contrôle de la rage.