RECETTES, DEPENSES ET CREDITS, COMMENT ACCORDER LES RYTHMES ?

icon

18

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

18

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

RECETTES, DEPENSES ET CREDITS, COMMENT ACCORDER LES RYTHMES ?
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

139

Langue

Français

- 1 - 
RECETTES, DEPENSES ET CREDITS, COMMENT ACCORDER LES RYTHMES ?
Ce que peut apporter le Conseil dExploitation à la gestion de la trésorerie des ménages agricoles et aux institutions de microfinance
4 ROESCH Marc 1 , VALL Eric 2 , KENIKOU MOUNKAMA Christine 3 et HAVARD Michel
1 Introduction : Ouvrir  la boite noire 
Une exploitation nest pas seulement une unité de production agricole, cest aussi une entité sociale. Elle sinsère aussi dans une société et dans un environnement économique. Lagriculture est une activité rythmée par les saisons. La vie sociale a, elle aussi, ses rythmes (naissance, mariage, scolarité, fêtes religieuses) ; il en est de même de lactivité économique. Chacune de ces trois composantes (production agricole, vie sociale, activité économique) intervient sur la trésorerie de lexploitation en apportant des fonds à certaines périodes et en réclamant des dépenses à dautres. Les rythmes des recettes et des dépenses de chacune de ces activités ne sont ni parallèles, ni forcément complémentaires. Les membres dune exploitation agricole peuvent difficilement influer sur ces rythmes. Bon nombres déléments simposent à eux. Tout lart dun gestionnaire du budget dune famille rurale consistera à tenter déquilibrer recettes et dépenses tout au long de lannée en  gérant  lensemble des ressources dont il dispose (terres, cultures, main-duvre, activités extra-agricoles, etc). Deux outils particuliers lui permettent datténuer ou de réguler les effets de ces rythmes décalés : lépargne et le crédit. Pour aider les producteurs à tirer le meilleur profit des ressources dont ils disposent, autrement dit à  gérer  lexploitation, la recherche et des organismes de vulgarisation développent actuellement un outil daide à la décision :  le conseil dexploitation . Pour les organismes de crédit, le budget et les pratiques de gestion des ménages agricoles constituent bien souvent une  boite noire  dans laquelle on injecte du crédit et qui produit des  remboursements . Lanalyse de ces rythmes peut être riche en enseignements pour ces organismes. Elle permet de repérer les périodes de forte demande de crédit, les meilleures périodes pour procéder à lappel de fonds visant les remboursements et les périodes propices pour proposer aux exploitants dépargner. Cette connaissance peut également sécuriser les crédits en précisant de quelle façon le projet, à lorigine de la demande de prêt, sinsère dans le budget du ménage. En conduisant les agriculteurs à analyser leurs propres pratiques de gestion financière, il est possible didentifier des modes de gestion des stocks, de la trésorerie, de lépargne et de recours au crédit adaptés à leurs besoins et à leurs projets, des façons dagencer ces composantes. Il doit être possible de tirer un parti satisfaisant des ressources monétaires et non monétaires dont
                                                1 CIRAD-TERA, 73, avenue JF Breton 34398 Montpellier Cedex 5 (France) 2 CIRAD-EMVT/PRASAC, IRAD Station Polyvalente BP 415 Garoua (Cameroun) 3 IRAD/PRASAC, IRAD Station Polyvalente BP 415 Garoua (Cameroun) 4 CIRAD-TERA/PRASAC, IRAD Station Polyvalente BP 415 Garoua (Cameroun)
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text