Véloroute / Albi St Sulpice

Véloroute / Albi St Sulpice

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

voies cyclables

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 192
Langue Français
Signaler un problème
Véloroute de la Vallée du Tarn Albi > Saint-Sulpice
www.tourisme-tarn.com
V é l o r o é c o u v r i r * …à d  Alubti e> Saint-Sulpicel e s s i t e s
LBI
A Albi, rien ne laisse indifférent. La ville est marquée par la croi-sade contre les Cathares à laquelle elle a donné son nom. La Cathédrale Sainte Cécile est le joyau d’un riche patrimoine architectural. Edifiée entre le 13eet le 16esiècles elle s’impose tel un vaisseau de briques au cœur du Vieil Alby. Témoignage de la foi chrétienne après l’hérésie Cathare, cette cathédrale forteres-se, intégrée dans les remparts de la ville est un chef d’œuvre de l’art gothique méridional. Ville aux hommes de talent qui, de Toulouse-Lautrec à l’explora-teur Galaup de Lapérouse, ont porté haut et loin sa renommée. Grâce à la généreuse donation des parents du peintre, plus de 1000 œuvres qui symbolisent la vie parisienne de la fin du 19e, sont exposées dans l’ancien palais épiscopal de la Berbie. Au musée Lapérouse vous revivrez les expéditions de ce marin humaniste qui périt en mer lors d’une expédition scientifique en 1788. Historic town centre, Toulouse-Lautrec Museum (1000 works of famous Albi-born artist), Sainte Cécile Cathedral (Flemish-school Judgement Day painting, 16th century frescos, polychrome statues, 18th century organ).
RABASTENS
est une cité calme au charme indéfinissable, toute de rose, de ruelles, d’esplanades ombragées entre Tarn et coteaux. Fondée en 767 Rabastens doit son charme, comme ses voisines occitanes, à l’harmonie ocre de la brique. Ici aussi la terre vit au rythme de la vigne développée dès le 12esiècle par les moines de l’Abbaye de Moissac. Outre la plantation des vignobles, les moines ont fait édifier l’église Notre Dame Du Bourg et le prieu-ré aujourd’hui devenu l’Hôtel de Ville. D’imposants remparts s’étalent tout le long du Tarn, vous pouvez les admirer en flânant jusqu’à la Porte du Moulin.
Wine production (started by monks of Moissac in 12th century). Church of Notre-Dame-du-Bourg, medieval frescos. Ramparts along River Tarn.
* Pour plus de précisions sur les sites à découvrir, se procurer aux éditions Gallimard, " Le guide du Tarn".
GAILLAC ents de briques rouges aux toits de tuiles, ses belles façades aux volets de couleurs vives, donnent à la ville des airs toscans. Si l’on peut dater de 972 sa naissance avec le déve-loppement du premier bourg autour du monastère bénédictin de St Michel, l’existence d’une villa à l’époque gallo-romaine est avérée. Gaillac possède un patrimoine remarquable qu’elle a su préserver de son passé médiéval : places, ruelles, maisons à colombages, vastes demeures de briques, hôtels particuliers… Dès le moyen âge « le Gaillac » s’exportait en Europe du Nord, empruntant le Tarn et la Garonne avant de rejoindre l’océan. Difficile de dire qui de la ville ou du vignoble porte le nom de l’autre ! Centre of wine-producing area. Medieval streets, 10th century Saint Michel Benedictine Abbey.
MONTANS situé sur une hauteur a été un site défensif dès la fin de l’Age de Bronze (huit cents ans avant J.C.). Au début de notre ère des artisans Romains ont initié l’art de la poterie. Un archéo-site témoigne de ce passé gallo-romain et de la fabrication d’amphores liée au transport du vin. Les poteries sigillées de Montans, d’un beau rouge vernissé, étaient exportées dans tout l’Empire. Les fouilles ont révélé l’existence de près de cinquan-te fours et la marque de quatre cents potiers. 1st century ceramics production centre which specialized in terra sigillata pottery. “Archéosite” ceramics museum.
LISLE-SUR-TARN
eur de la ville, sa position sur la rivière lui permit de créer un port dont l’activité florissante était essentiellement liée au commerce du vin. Le port reste accessible par une rampe aux puissants murs de briques contrebutés. Un imposant clocher-tour édifié au 14esiècle, de style toulousain, mérite la visite. De là, on pourra gagner la place centrale à couverts (la plus vaste place à arcades de tout le sud-ouest) en empruntant de petites rues dont l’organisation respecte scrupuleusement le plan géo-métrique de la bastide.
Fortified village. Narrow medieval streets, central square with arcades, 14th century belltower.
SAINT-SULPICE-LA-POINTE
ée des routes de Toulouse-Albi-Castres-Montauban, cette petite ville de 5000 habitants est depuis toujours un lieu de passage. Cette Bastide, établie en 1247 au confluent du Tarn et de l’Agout, possède, sur l’emplacement de l’ancienne place à couverts, une église avec un clocher mur typique des pays tou-lousains. Il reste le seul élément d’origine de l’édifice construit à partir de 1381 par Gaston Phébus, Comte de Foix. Founded 1247. Church with “wall bell-tower” (typical of Toulouse area).
POUR VOS SEJOURS DANS LE TARN Adresses et informations
Comité Départemental du Tourisme du Tarn : Moulins Albigeois, BP 225 - 81006 ALBI Cedex Tél. 05 63 77 32 10 • Fax 05 63 77 32 32 www.tourisme-tarn.com e-mail : documentation@cdt-tarn.fr Loisirs Accueil Tarn : (randonnées, maisons à louer Clévacances, hôtels…) Tél. 05 63 47 73 00 • Fax 05 63 47 73 01 A.T.T.E.R :(Relais “Gîtes de France”, “Bienvenue à la ferme”, chambres d’hôtes) BP 80332 • 81027 ALBI cedex 9 Tél. 05 63 48 83 01 • Fax 05 63 48 83 12 www.gites-tarn.com •e-mail :@nrfeef.rgitesdutar Le Comité Départemental de Cyclotourisme 148 avenue Dembourg - 81000 ALBI • Tél. 05 63 46 18 50  
Les offices de tourisme et syndicats d’initiative
ALBI 8100005 63 49 48 80 • accueil@albitourisme.comTél. GAILLAC 81600Tél. 05 63 57 14 65 • Fax 05 63 57 61 37 tourisme@ville-gaillac.fr LISLE-SUR-TARN 81310Tél. 05 63 40 31 85 office-tourisme@ville-lisle-sur-tarn.fr RABASTENS 81800Tél/Fax 05 63 33 56 90 ot-rabastens@wanadoo.fr SAINT-SULPICE 81370Tél. O5 63 41 89 50 ot.stsulpice@wanadoo.fr