Repères clés : Bac spécialité SVT , livre ebook

icon

64

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2021

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

64

pages

icon

Français

icon

Ebook

2021

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Tout le programme du Bac Spécialité SVT en 30 fiches pratiques. - Le cours expliqué de façon claire et efficace - Les définitions clés et les schémas à connaître - Une organisation synthétique pour bien mémoriser
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

12 juillet 2021

Nombre de lectures

161

EAN13

9782820812292

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

24 Mo

Repères clés
Terminale BAC SpécialitéSVT
Avec la collaboration de Marie-Noël Morin Ganet
EAN : 9782820812292 © rue des écoles, 2021. Éditions rue des écoles 2 ter rue des Chantiers – 75005 Paris
Sommaire La Terre, la vie et l’organisation du vivant Génétique et évolution Fiche 1 La reproduction sexuée chez les eucaryotes ........................................... 4 Fiche 2 Les accidents génétiques de la méiose .................................................. 6 Fiche 3 La complexification des génomes : transferts horizontaux de gènes et endosymbioses .................................................................. 8 Fiche 4 L’inéluctable évolution des génomes au sein des populations ............... 10 Fiche 5 La diversification non génétique du vivant ........................................... 12
À la recherche du passé géologique de notre planète Fiche 6 Le temps et les roches : la datation relative ......................................... 14 Fiche 7 Le temps et les roches : la datation absolue ......................................... 16 Fiche 8 Des traces de l’histoire géologique de la Terre...................................... 18 Fiche 9 L’histoire géologique de la Terre : les cycles orogéniques ...................... 20
Enjeux planétaires contemporains De la plante sauvage à la plante domestiquée Fiche 10 L’organisation fonctionnelle des plantes à fleurs.................................. 22 Fiche 11 Le développement de la plante ........................................................... 24 Fiche 12 La plante, productrice de matière organique........................................ 26 Fiche 13 La reproduction asexuée des plantes ................................................... 28 Fiche 14 La reproduction sexuée des plantes..................................................... 30 Fiche 15 La domestication des plantes.............................................................. 32 Fiche 16 Évolution des plantes domestiquées et évolution des populations humaines ......................................................................... 34
Les climats de la Terre : comprendre le passé pour agir aujourd’hui et demain Fiche 17 Les variations climatiques du Quaternaire............................................ 36 Fiche 18 Les variations climatiques à l’échelle des temps géologiques ................ 38 Fiche 19 Les conséquences du réchauffement climatique et les possibilités d’action.........................................................................40
Corps humain et santé Comportements, mouvement et système nerveux Fiche 20 Les réflexes........................................................................................ 42 Fiche 21 Le message nerveux ........................................................................... 44 Fiche 22 Le mouvement volontaire ................................................................... 46 Fiche 23 Le cerveau : un organe fragile à préserver............................................ 48
Produire le mouvement : contraction musculaire et apport d’énergie Fiche 24 La contraction musculaire .................................................................. 50 Fiche 25 Production d’ATP dans la cellule musculaire : la fermentation lactique.......52 Fiche 26 Production d’ATP dans la cellule musculaire : la respiration .................. 54 Fiche 27 Le contrôle des flux de glucose dans l’organisme ................................. 56 Fiche 28 Les diabètes....................................................................................... 58
Comportements et stress : vers une vision intégrée de l’organisme Fiche 29 L’adaptabilité de l’organisme : le stress aigu ....................................... 60 Fiche 30 L’organisme débordé dans ses capacités d’adaptation : le stress chronique ...................................................................................62
Fiche 1
4
La Terre, la vie et l’organisation du vivant
La reproduction sexuée chez les eucaryotes
L’essentiel du cours
La reproduction sexuée, qui comprend la méiose et la fécondation, est à l’origine des génomes des individus et participe à la diversification du vivant.
Méiose e écondaion La fécondation est l’union de deux gamètes, mâle et femelle, haploïdes (ànchro-mosomes,nétant spécifique de l’espèce). Elle forme une cellule-œuf diploïde, à 2nchromosomes. Les génomes des gamètes ont des origines indépendantes l’une de l’autre, et apportent chacun un lot d’allèles. Dans la cellule-œuf, chaque paire d’allèles est formée de deux allèles identiques (individu homozygote) ou de deux allèles diffé-rents (individu hétérozygote). La méiose permet, à partir d’une cellule initiale diploïde, la formation de 4 gamètes haploïdes. Précédée d’une réplication de l’ADN, elle est constituée de deux divisions cel-lulaires : la méiose 1, puis la méiose 2. Chaque division de méiose comprend 4 phases : prophase, métaphase, anaphase, et télophase. La méiose 1 se caractérise par la séparation des chromosomes de chaque paire et forme deux cellules haploïdes, à n chromosomes à 2 chromatides. Chaque cellule contient un chromosome de chaque paire. Puis en méiose 2, les chromatides de chaque chromosome se séparent et migrent vers l’une des futures cellules-filles. Chaque gamète est haploïde (n chromosomes à 1 chromatide) et contient une copie de chaque gène. Chez un individu hétérozygote pour un gène étudié, chaque gamète reçoit un seul des deux allèles de ce gène avec une probabilité équivalente, égale à 50 %.
Les brassages généiques de la méiose La méiose présente deux brassages génétiques, augmentant la diversité des gamètes produits. En prophase 1, le brassage intrachromosomique peut avoir lieu lors de crossing-over, qui permettent des échanges réciproques et équilibrés de portions de chromatides entre deux chromatides appartenant à deux chromosomes homologues. Le brassage interchromosomique est la disposition au hasard de part et d’autre du plan équatorial des chromosomes d’une même paire en métaphase 1, conduisant en anaphase 1 à une combinaison aléatoire des chromosomes de chaque paire. Le nombre de combinaisons génétiques possibles dans les gamètes est d’autant plus élevé que le nombre de gènes à l’état hétérozygote est grand chez les parents. La reproduction sexuée est ainsi à l’origine de la diversité des génotypes des individus d’une même espèce.
Motclés à connaître
Chromosomes homologues Chromosomes appartenant à une même paire. Deux chromosomes homologues portent les mêmes gènes, localisés au même endroit sur les chromosomes, mais pas forcément les mêmes allèles pour chaque gène.
Brassage inrachromosomique Réassociation au cours de la prophase de la première division de méiose
Schémas à connaître
de fragments de chromatides entre deux chromosomes homologues. Ces fragments de chromatides sont échan-gés de manière réciproque et équilibrée lors de crossing-over et aboutissent à des chromatides recombinées.
Brassage inerchromosomique Répartition au hasard en anaphase de première division de méiose des chro-mosomes de chaque paire.
La reproducion sexuée : écondaion e méiose
gamète femelle haploïde
la fécondation
gamète mâle haploïde
celluleœuf = zygote diploïde
Brassage inrachromosomique
méiose 2
méiose 1
la méiose
4 gamètes haploïdes
cellulemère diploïde à l’origine des gamètes
méiose 2
5
Fiche 2
6
La Terre, la vie et l’organisation du vivant Les accidents génétiques de la méiose
L’essentiel du cours
Des accidents peuvent survenir lors de la méiose : migrations anomales de chro-mosomes ou de chromatides, crossing-over inégaux… Ces accidents sont à l’origine d’anomalies qui se révèlent souvent non viables, mais ils peuvent aussi être à l’origine d’une diversification des génomes.
Les anomalies du nombre de chromosomes Des accidents chromosomiques peuvent arriver lors de l’une des divisions de la méiose, formant des gamètes qui présentent des anomalies au niveau de leurs chromo-somes. Un premier type d’accident est l’absence de séparation des deux chromosomes homologues en anaphase de première division de méiose : cela entraîne l’absence d’un chromosome pour la moitié des gamètes et la présence d’un chromosome sur-numéraire pour l’autre moitié. Après fécondation par un gamète sans anomalie, les cellules-œufs portent une anomalie chromosomique : soit une monosomie (un chromo-some en moins), soit une trisomie (un chromosome en plus). L’autre type d’accident est l’absence de séparation entre deux chromatides d’un même chromosome en anaphase de seconde division de méiose : cela aboutit, après fécondation, à une monosomie ou une trisomie. Dans l’espèce humaine, ces anomalies chromosomiques sont fréquemment létales. Certaines d’entre elles sont cependant viables comme les trisomies 18, 21, et les ano-malies du nombre de chromosomes sexuels (trisomies XXX, XXY, XYY et monosomie X).
Les crossing-over inégaux à l’origine de nouveaux gènes D’autres accidents affectant les chromosomes peuvent survenir au cours de la méiose. Des crossing-over inégaux peuvent avoir lieu lors de la prophase de méiose 1. Il s’agit d’un échange déséquilibré de fragments de chromatides entre des séquences homologues, au sein d’une paire de chromosomes. Il en résulte le gain de gènes par une chromatide et la perte de ces gènes par une autre chromatide. Ces crossing-over inégaux permettent la duplication de gènes, à l’origine de la for-mation de familles multigéniques. Les gènes appartenant à des familles multigéniques proviennent d’un gène ancestral et présentent des similitudes de séquences. Ainsi, d’un point de vue évolutif, les différents types d’accidents lors de la méiose peuvent être source de diversification des génomes.
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text