Le cercueil de Klonk
70 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Le cercueil de Klonk , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
70 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cher Fred,
J’ai décidé de passer, moi aussi, du côté de l’ombre. N’essaie pas de me téléphoner ni de m’écrire. Ne t’inquiète pas, je communiquerai avec toi aussitôt rentré de cette petite… excursion. Si tout va bien, je t’appellerai le treize juin, au plus tard. Si jamais il m’arrivait malheur, je te prie de joindre mon voisin, le notaire Martineau, il saura quoi faire.
Amicalement,
Klonk
—Mon grand-père remplissait des cercueils de bouteilles de gin ou de scotch, puis il passait la frontière en laissant croire que le cercueil contenait la dépouille d’un Américain. Il louait un corbillard de luxe et il engageait des comédiens en chômage pour jouer les rôles de la famille éplorée. Même s’ils avaient eu un doute, les douaniers n’auraient jamais osé ouvrir le cercueil…
— Et qu’est-il advenu de la fortune de ton grand-père ?
— Personne ne le sait. Peut-être l’a-t-il dilapidée en jouant aux cartes ou en pariant aux courses de chevaux. On peut aussi imaginer qu’il l’a cachée quelque part. Dans un cercueil, par exemple.
Je regardais la pierre tombale, sur laquelle un écureuil venait tout juste de grimper, et j’essayais d’imaginer un cercueil rempli de bouteilles d’alcool, ou peut-être même de cigarettes ou de drogue… Qui sait si les trafiquants, aujourd’hui, n’utilisent pas le même truc ?
— Ce serait idiot, me dit soudainement Klonk, comme s’il lisait dans mes pensées.
— … Qu’est-ce qui serait idiot ?
— D’utiliser ce moyen pour faire le trafic de drogue ou de cigarettes. Les douaniers connaissent la combine depuis longtemps !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 février 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782764437216
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0350€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

DU MÊME AUTEUR CHEZ QUÉBEC AMÉRIQUE
Jeunesse
SÉRIE KLONK
12 titres parmi lesquels :
Klonk contre Klonk , coll. Bilbo, 2004.
Le Testament de Klonk , coll. Bilbo, 2003.
Lance et Klonk , coll. Bilbo, 1994 ; nouvelle édition, 2018.
Klonk , coll. Bilbo, 1993 ; nouvelle édition, 2018.
SÉRIE TOUT PLEIN D’HISTOIRES...
Au nom de la loi ! – Tout plein d’histoires avec des bandits, des policiers, des lois et des juges , 2017.
Bienvenue à Wawa ! – Tout plein d’histoires sur les noms des lieux , 2014.
Comment se faire des millions d’amis – Tout plein d’histoires vraies sur les histoires inventées , 2014.
Drôles d’écoles ! – Tout plein d’histoires qui parlent des écoles , 2013.
Cocorico ! – Tout plein d’histoires qui parlent des langues , 2013.
• Finaliste, Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal
Schlick ! – Tout plein d’histoires avec des mots , 2012.
SÉRIE SAUVAGE
Sauvage , série regroupée, 2010.
6 titres parmi lesquels :
Sales Crapauds , coll. Titan, 2008.
Les Horloges de M. Svonok , coll. Titan, 2007.
Comment je suis devenu cannibale , coll. Titan, 2018.
La Vraie Vie , coll. Titan +, 2016.
L’Étrange Pouvoir de Léo Langelier , coll. Bilbo, 2015.
Lazare Vollant , coll. Magellan, 2014.
Arthur Prophète , coll. Magellan, 2014.
Le Guide du tricheur 2 – L’École , 2013.
Le Guide du tricheur 1 – Les Jeux , 2012.
Hò , coll. Titan +, 2012.
• Prix Alvine-Bélisle 2013
• Finaliste, Prix du Gouverneur général 2012
• Finaliste, Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal 2013
La Cagoule , coll. Titan +, 2009.
Lola superstar , coll. Bilbo, 2004.
Kate, quelque part , coll. Titan +, 1998.
Le Match des étoiles , coll. Gulliver, 1996.
Guillaume , coll. Gulliver, 1995.
• Mention spéciale : Prix Saint-Exupéry (France)
Granulite , coll. Bilbo, 1992 ; nouvelle édition, 2013.





Projet dirigé par Stéphanie Durand, éditrice
Conception graphique et mise en pages : Gabrielle Deblois
Révision linguistique de la présente édition : Julie Therrien
Illustrations : Pierre Pratt
Conversion en ePub : Nicolas Ménard
Québec Amérique 7240, rue Saint-Hubert
Montréal (Québec) H2R 2N1
Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010
Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada.
Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L'an dernier, le Conseil a investi 157 millions de dollars pour mettre de l'art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d'impôt pour l'édition de livres – Gestion SODEC.



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Gravel, François, auteur Le cercueil de Klonk / François Gravel ; illustrations couleurs de Pierre Pratt. Édition originale : c1995. Public cible : Pour les jeunes.
ISBN 978-2-7644-3719-3 (Version imprimée)
ISBN 978-2-7644-3720-9 (PDF)
ISBN 978-2-7644-3721-6 (ePub)
I. Pratt, Pierre, illustrateur. II. Titre.
PS8563.R388C47 2019 jC843’.54 C2018-942432-X PS9563.R388C47 2019
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2019
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2019
Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation réservés
© Éditions Québec Amérique inc., 2019.
quebec-amerique.com


CHAPITRE UN
J’ai toujours aimé les cimetières. Ce sont des endroits calmes, les arbres y sont magnifiques et il est très agréable d’y marcher tranquillement tout en conversant avec son meilleur ami. Du moins en été. Ou alors en automne, quand les feuilles se colorent. En plein cœur de l’hiver, cependant, il faut être un peu fou pour aller se faire fouetter par un vent glacial, entre des rangées de pierres tombales.

Lorsque Klonk m’a téléphoné, depuis Québec, pour m’inviter à aller me promener avec lui dans un cimetière, j’ai pourtant accepté sa proposition avec enthousiasme.
Je lui ai évidemment demandé pourquoi il voulait qu’on se rencontre dans un lieu aussi sinistre, mais il s’est contenté de me répondre que je verrais bien.
Klonk a de nombreux défauts, parmi lesquels cette fâcheuse manie de ne jamais répondre directement aux questions qu’on lui pose. Il aime bien s’entourer de mystère et il a sans doute de bonnes raisons d’agir ainsi.

Klonk est en effet un personnage hors du commun. Nous avions onze ans à peine quand nous nous sommes connus. À cette époque, il réussissait déjà à disparaître (à disparaître vraiment) aussitôt qu’il se plongeait le nez dans un livre.
Quand je l’ai revu, après avoir perdu sa trace pendant de trop nombreuses années, il était passé maître dans l’art de contrôler les ondes de son cerveau. Rien n’était plus facile pour lui que de déplacer des objets par la seule force de sa pensée. Il pouvait ainsi se concentrer sur une rondelle de hockey et la faire dévier de sa trajectoire juste avant qu’elle n’arrive au gardien adverse. Grâce à ce don, il a réussi à faire emprisonner un important réseau de bandits spécialisés dans les paris illégaux.
Cette aventure m’a valu bien des sueurs froides, mais quand j’y pense, aujourd’hui, je me dis que ce n’était, somme toute, qu’un hors-d’œuvre, un amusement inoffensif.


CHAPITRE DEUX
Tout cela a commencé au cimetière de l’Est, tout près de chez moi. Nous marchions lentement, bravant le froid de décembre en parlant de choses et d’autres lorsque Klonk, soudainement, s’est souvenu que son grand-père était enterré dans ce cimetière. Nous avons mis un bon moment à trouver sa tombe, où Klonk s’est recueilli quelques instants.

— Tu le connaissais bien ? lui ai-je demandé.
— Pas du tout, non. Il est mort longtemps avant ma naissance, mais mon père m’a souvent parlé de lui. Il a fait fortune pendant la prohibition, aux États-Unis. Les Américains n’avaient pas le droit d’importer d’alcool, mais mon grand-père leur en vendait quand même.
— Il était contrebandier ?
— Si on veut, oui. Mon grand-père préférait qu’on dise qu’il était un homme d’affaires… Il remplissait des cercueils de bouteilles de gin ou de scotch, puis il passait la frontière en laissant croire que le cercueil contenait la dépouille d’un Américain.
— Les douaniers ne se doutaient de rien ?
— Mon grand-père faisait bien les choses : il louait un corbillard de luxe et il engageait des comédiens en chômage pour jouer les rôles de la famille éplorée. Même s’ils avaient eu un doute, les douaniers n’auraient jamais osé ouvrir le cercueil…
— Et qu’est-il advenu de la fortune de ton grand-père ?
— Personne ne le sait. Peut-être l’a-t-il dilapidée en jouant aux cartes ou en pariant aux courses de chevaux. On peut aussi imaginer qu’il l’a cachée quelque part. Dans un cercueil, par exemple.
Je regardais la pierre tombale, sur laquelle un écureuil venait tout juste de grimper, et j’essayais d’imaginer un cercueil rempli de bouteilles d’alcool, ou peut-être même de cigarettes ou de drogue… Qui sait si les trafiquants, aujourd’hui, n’utilisent pas le même truc ?
— Ce serait idiot, me dit soudainement Klonk, comme s’il lisait dans mes pensées.
— … Qu’est-ce qui serait idiot ?
— D’utiliser ce moyen pour faire le trafic de drogue ou de cigarettes.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents