Le Sanglier ne pleure pas , livre ebook

icon

124

pages

icon

Français

icon

Ebooks

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

124

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

François Langlade est professeur de mathématiques dans un établissement du secondaire d'un petit village. Lorsqu'il arrive à la retraite, de nombreuses questions sur sa vie viennent se bousculer dans sa tête. Doit-il remettre en question son existence, ses certitudes et son train-train rassurant? Il va alors tenter de trouver réponse aux interrogations qui le torturent, quitter son quotidien tranquille pour une évasion étonnante au coeur de la nature. Mêlant à merveille la dérision et le dramatique, Bruno Marée vous propose une aventure humaine singulière, celle d'une quête d'identité. A un âge où l'on pense avoir apporté des réponses aux questions existentielles de la vie, celui de la sagesse, une rupture violente est opérée par François Langlade: une épreuve digne de Thoreau. Un départ pour une autre existence choisie libre et solitaire.
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

10

EAN13

9782748347524

Langue

Français

Le Sanglier ne pleure pas
Bruno Marée Le Sanglier ne pleure pas Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FI.010.0112980.000.R.P.2009.030.40000 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2009
1 Tous les matins, un voyage déconcertant m’est offert gracieusement : je traverse le monde. C’est étrange et ful-gurant ! La durée du périple varie entre les trente secondes – je n’ai jamais réussi à faire moins ! – et le petit quart d’heure, quand des turbulences ou des imprévus im-posent des étapes, des détours, des contretemps fâcheux ou réjouissants. L’aventure est là, à chaque pas, pour qui veut la saisir. D’autres que moi passent sans broncher, comme des touristes pressés. Tous les matins, pour rejoindre mes collègues de la salle des professeurs, je traverse la cour de récréation de mon école secondaire. Généralement, j’attends beaucoup de cette traversée quotidienne. Selon les jours, elle m’offre les délices du voyage d’agrément. Les élèves me saluent, me transmettent de petites informations complices, me racontent la dernière blague en circulation, me mettent dans la confidence ou me font part des derniers potins de l’établissement sco-laire. Très souvent, au détriment de mes vénérables collègues. Parfois, il s’agit davantage de relations d’affaires, beaucoup plus intéressées, du genre de bons procédés consistant à promettre une étude consciencieuse et appro-fondie de telle matière en échange d’une certaine indulgence pour le contrôle qui devrait avoir lieu cet après-midi… Mais, ceci n’est qu’un exemple ! Les sujets des négociations sont infinis. Il arrive aussi que la croisière vire subitement au cau-chemar avec événements mouvementés, intervention
9
indispensable au cœur d’un conflit, séparation des belligé-rants et restauration laborieuse de la paix dans le microcosme en ébullition. Toutefois, le plus souvent, les cent mètres de chemine-ment dans la cour de récréation s’apparentent à un voyage d’études, à une mission d’exploration purement scientifi-que de cette microsociété, reproduction fidèle de l’autre, la grande, la vraie, la nôtre. D’abord, il y a le bruit : omniprésent, imparable. En-suite, il y a les groupes, les clans, les équipes et les isolés. Il y a les dominants, les chefs, les animateurs, les lea-ders… et les tyrans. Ils sont entourés par leur cour, les équipiers, les dominés, les subalternes, les larbins, les va-lets, les moins que rien. Il y a les grandes gueules, il y a les discrets ; il y a les doux, il y a les agressifs ; il y a ceux qui jouent et qui rient, il y a ceux qui ne jouent pas et qui pleurent ; il y a les solliciteurs permanents et ceux qui ont beaucoup d’amour-propre et ne demandent jamais rien ; il y a les tricheurs, les menteurs, les voleurs, les grossiers, les vulgaires, les malappris… les honnêtes, les polis, les gentils, les très gentils, les trop gentils… Il y a cette fille qui, parfois, passe la nuit dans un abribus, quand son père rentre trop saoul le soir ; ou cette autre qui vit en caravane avec sa maman infirme. Il y a ceux qui jouent au tennis, vont skier en montagne, possèdent un appartement en Es-pagne, suivent des cours de piano, partent au camp d’été des mouvements de jeunesse… et ceux qui regardent la télévision à longueur de week-ends et de vacances inter-minables. Je traverse les cent mètres de la cour de récréation de mon école secondaire et je plonge dans l’humanité toute entière, fascinante, étonnante, effrayante. Le sublime y côtoie l’ignominie. Des amitiés sincères, des actes de cou-rage et d’héroïsme se confrontent chaque jour à la bassesse des pulsions primitives et à la désolante fierté de
10
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text