Bas la jupe! , livre ebook

icon

136

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2013

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

136

pages

icon

Français

icon

Ebook

2013

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Don Juan, Sade, Épicure... En eux se trouvent les maîtres à penser de Marwan Chebli qui oppose à tous les dérèglements du monde les concepts de liberté et de plaisir. Dès lors, on ne s'étonnera pas du caractère volontiers licencieux de la plume du poète qui pulvérise tous les dogmatismes, tous les obscurantismes, toutes les hypocrisies, en proclamant la nécessité de désenchaîner les corps et les désirs. Aussi, pour être "légère", "Bas la jupe!" n'en demeure pas moins oeuvre transgressive, peut-être même explosive, et plus féministe qu'il n'y paraît... Mais jamais gravement, toujours joyeusement et sensuellement... "Les ébats plutôt que les combats!" pourrait alors être la morale de ce recueil qui résonne comme un tonitruant plaidoyer pour le bonheur.
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

14 juin 2013

Nombre de lectures

197

EAN13

9782342007572

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Bas la jupe !
Marwan Chebli Bas la jupe ! Hallucinations libertines d’un quadragénaire
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0118445.000.R.P.2013.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2013
Préface Sous les apparences libertines et les connotations onanistes de l'univers cheblien se profile un récipient poétique transitif et réflexif : les deux seules formes opposées réellement et dialec-tiquement, Une opposition d’ailleurs ne serait en mesure de se manifester qu’une fois établies les tendances de la poésie à obs-curcir l’expression, à conférer au langage une autonomie de nature à placer son lecteur en difficulté nonobstant le sentiment d'entrer dans la caste des privilégiés de la proximité voire de la promiscuité postmoderne et de l’existence empirique des éro-tismes modernes née des ébats orgiaques des dépositaires d'un divin Marquis et d'un Sacher qui refusant de laisser sa semence à terre, l'éjacule dans la fourrure de Venus, ultime geste fratri-cide contre la mémoire de Er qui signifie aussi la libération du dictat patriarcal de Juda. La poésie cheblienne est étrangère aux valeurs de la sugges-tion judéo-chrétienne, de l’ambiguïté du catéchisme, de l’obscurité sémantiques, cette poésie du message transitif ne se conforme pas pour autant aux codes de la langue commune. Face à cette dernière, plusieurs de ses techniques constituent des écarts relevant du délire pré-orgasmique. le collage d'images, les flash-back, l’ellipse, la discontinuité lexicale, l’asyntaxisme, l'irrégularité du vers, l’usage des blancs, des onomatopées, l’énumération chaotique… tant de signes qui nous laissent de-viner que si une main du poète trempe la plume dans l'encrier l'autre n'est pas posée sagement sur le bureau. Évidemment, de tels moyens poétiques sont fondés sur des habitudes, des réflexes acquis dans la confrontation avec les nouvelles technologies cybernétiques de la toile libidinale : le e-sexe. La poésie transitive s’adresse à un lecteur situé dans l’immédiateté d’un tel contexte. Elle tente de s’approprier la
9
rapidité, la disjonction des plans, la simultanéité, l’aléatoire, l’artificialité et la multiplicité de l’existence, l’oralité, la vitalité, l’inventivité du tabou syntaxiques de la communication usuelle et visuelle de la pornographie. Elle emprunte des techniques à la photographie trash, au cinéma hardcore, à la peinture hyperréa-liste, à la communication de masse de la publicité avec des réminiscences de feue la réclame dans certains passages, elle va même fouiller dans la vase foutreuse de la propagande goebbe-lienne. Elle use intelligemment les sentiers déjà bifflés de la perception et de la compréhension, elle saute du vers linéaire au vers projectif, du bloc textuel monolithique à la composition rectale de la page. Ce faisant, elle contrarie des habitudes vi-suelles. En même temps, elle valorise les modèles mentaux propres à la contingence sexuelle du monde moderne, très loin de la misère sexuelle décrite par Wilhelm Reich. L'animal a gagné ! en attendant une éventuelle poussée mystique qui pour-rait mener notre auteur torturé sur les chemins de la vallée sainte, du Mont Athos ou d'une clinique psychiatrique.
10
Michel Elefteriades
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text