Dans le puzzle de mon coeur , livre ebook

icon

561

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2023

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

561

pages

icon

Français

icon

Ebook

2023

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus


Au lycée de Santa Cruz Central, on les appelait les paumés, les exclus, les cinglés. Mais la plupart d’entre nous les connaissaient comme les « Lost boys »...


Ronan Wentz est allé en enfer, en est revenu et il en porte les cicatrices qui le prouvent. Pire encore, le sang d’un monstre coule dans ses veines, mais après dix ans de placement en famille d’accueil, Ronan, 18 ans, retrouve enfin sa famille. Son oncle lui offre un toit et le met au travail, gérant un complexe d’appartements miteux à Santa Cruz, en Californie.


Mais une seconde chance reste une seconde chance. Ronan devient un chasseur solitaire, un justicier, arpentant les rues la nuit pour éloigner les cauchemars. S’il peut utiliser la colère qui brûle dans son sang contaminé pour protéger au lieu de blesser, peut-être trouvera-t-il alors l’absolution qu’il recherche.


Puis il rencontre Shiloh.


Shiloh Barrera a l’air d’avoir tout pour elle. Elle est intelligente, ambitieuse et pleine de créativité artistique qu’elle canalise dans la fabrication de magnifiques bijoux uniques. Mais l’attitude froide et déterminée de Shiloh n’est qu’une façade. Ses démons la poussent à réussir autant que son ambition – à prouver sa valeur à la mère qui ne supporte pas de la regarder et qui cache ses propres secrets.


Lorsque Shiloh et Ronan se rencontrent, leur attirance physique est immédiate et torride. Ni l’un ni l’autre ne croit que cela va durer. Tomber amoureux est un rêve impossible réservé à ceux qui sont moins brisés et abîmés qu’eux.


Mais aussi dur qu’ils essaient de résister, les sentiments grandissants entre eux semblent inévitables... jusqu’à ce qu’une terrible nuit détruise les rêves de Shiloh et l’avenir de Ronan. Lorsque la fumée se dissipe et que les cendres se posent, ils doivent faire un choix : laisser leur passé déterminer leur avenir, ou en construire un nouveau avec les pièces brisées de leurs cœurs.

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

02 février 2023

Nombre de lectures

8

EAN13

9782384403486

Langue

Français

Publié par
JUNO PUBLISHING
2, rue Blanche alouette, 95550 Bessancourt
Tel : 01 39 60 70 94
Siret : 819 154 378 00015
Catégorie juridique 9220 Association déclarée
http://juno-publishing.com/
 
 
 
Dans le puzzle de mon cœur
Copyright de l’édition française © 2023 Juno Publishing
Copyright de l’édition anglaise © 2021 Emma Scott
Titre original : The last piece of his heart
© 2021 Emma Scott
Traduit de l’anglais par Jeanne Galant
Relecture et correction par Anthony Meugnier, Miss Salsbury
 
Conception graphique : © LJ Designs
Tout droit réservé. Aucune partie de ce livre, que ce soit sur l’ebook ou le papier, ne peut être reproduite ou transférée d’aucune façon que ce soit ni par aucun moyen, électronique ou physique sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans les endroits où la loi le permet. Cela inclut les photocopies, les enregistrements et tout système de stockage et de retrait d’information. Pour demander une autorisation, et pour toute autre demande d’information, merci de contacter Juno Publishing :
http://juno-publishing.com/
ISBN : 978-2-38440-348-6
Première édition française : février 2023
Première édition : mars 2021
 
Édité en France métropolitaine
 
 
Table des matières
Avertissements
Dédicace
Remerciements
Partie 1
Prologue
Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Chapitre 7
Chapitre 8
Chapitre 9
Chapitre 10
Chapitre 11
Chapitre 12
Chapitre 13
Chapitre 14
Partie 2
Chapitre 15
Chapitre 16
Chapitre 17
Chapitre 18
Chapitre 19
Chapitre 20
Chapitre 21
Partie 3
Chapitre 22
Chapitre 23
Chapitre 24
Chapitre 25
Chapitre 26
Chapitre 27
Partie 4
Chapitre 28
Chapitre 29
Chapitre 30
Chapitre 31
Chapitre 32
Partie 5
Chapitre 33
Chapitre 34
Chapitre 35
Épilogue
I
II
III
IV
À propos de l’Auteur
Résumé

 
 
 
 
Avertissements
 
 
 
 
 
Ceci est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur, ou utilisés de façon fictive. Toute ressemblance avec des personnes ayant réellement existées, vivantes ou décédées, des établissements commerciaux ou des événements ou des lieux ne serait que le fruit d’une coïncidence.
 
Ce livre contient des scènes sexuellement explicites et un langage adulte, ce qui peut être considéré comme offensant pour certains lecteurs. Il est destiné à la vente et au divertissement pour des adultes seulement, tels que définis par la loi du pays dans lequel vous avez effectué votre achat. Merci de stocker vos fichiers dans un endroit où ils ne seront pas accessibles à des mineurs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dédicace
 
 
À mes lecteurs. Vous avez pris ces Lost Boys dans vos cœurs et les avez gardés en sécurité. Avec mon amour.
 
 
 
 
 
 
Remerciements
 
 
Un immense merci à ma fille du vendredi, Melissa Panio-Petersen, qui est le parfait exemple de famille trouvée. Je t’aime tellement pour tout ce que tu fais, mais surtout pour tout ce que tu es.
À mon incroyable lectrice sensible, Korrie Noelle. Je chérirai à jamais nos discussions et toi pour avoir partagé un morceau de ton cœur avec moi afin de faire de ce livre ce qu’il devait être. Shiloh ne peut s’empêcher d’être le reflet de ton bel esprit.
À Joanna Louise Weightman pour avoir continuellement partagé tes réflexions et tes idées avec moi. Pour chaque Lost Boy – je suis éternellement reconnaissante du temps que tu m’as consacré, ainsi que ton amour et ton soutien.
À mes bêta lectrices, Marissa D’Onofrio et Joy Kriebel-Sadowski. Vous faites tellement de choses pour garder une auteure nerveuse saine d’esprit et vous êtes les déclencheurs de larmes de joie. Merci d’avoir lu tous les morceaux désordonnés non corrigés et d’avoir partagé vos réflexions (et captures d’écran) avec moi en cours de route. Beaucoup d’amour.
À l’agent Elon Kaiserman du département de police de Los Angeles. Merci beaucoup d’avoir partagé votre expertise professionnelle et d’avoir répondu à d’innombrables questions sur la procédure policière et les tenants et les aboutissants des salles d’audience, des départements et des prisons. Toutes les erreurs sont des libertés que j’ai prises pour le bien de l’histoire, mais grâce à votre généreuse contribution, il n’y en a pas beaucoup.
À Nina et son équipe de Valentine PR. Je suis tellement reconnaissante d’avoir votre main directrice et votre amour à travers ces moments fous que sont les sorties de livres et tout le reste. Je vous aime !
Et à Robin Hill, qui a rendu ce livre possible du premier au dernier chapitre ; à travers une tempête hivernale unique dans une vie ; à travers des pannes de courant et des tuyaux vides et des toutous malades… À travers tout cela, elle a porté ce livre de la boue du premier brouillon à la copie finale formatée, prenant ma collection de mots approximatifs et les faisant briller. Je te serai éternellement redevable, pas seulement pour ce livre (ou tous ceux qui l’ont précédé et ceux à venir), mais pour m’avoir fait le cadeau de savoir que, à travers mes propres difficultés et mes éclats de chagrin, on prend soin de mon travail afin que je puisse le partager avec le monde. Merci, avec amour.
Et enfin, dans la série Lost Boys , je voulais explorer la notion de foyer et ce que ce mot signifie pour différentes personnes. Quand j’étais enfant, mes parents étaient divorcés et nous passions une semaine chez mon père, une semaine chez ma mère. Mon père se déplaçait constamment aussi, d’une maison à l’autre. Au collège, j’ai vécu dans des dortoirs, dans des appartements sur le campus, puis dans un appartement en ville. Depuis que j’ai épousé Bill, nous avons déménagé sept fois en quatorze ans, suivant des emplois, nous rapprochant de plus en plus de notre « foyer pour toujours » qui se profile encore à l’horizon. À ce jour, si je suis à l’hôtel, je déballe tout immédiatement afin de m’installer au plus vite. Mon expérience n’est pas aussi extrême que l’itinérance de Miller, Holden qui n’est pas le bienvenu dans sa propre maison, ou Ronan déplacé d’un endroit à l’autre, ne restant jamais plus de quelques mois. Mais ce que j’ai appris – et mis dans ces livres – c’est l’idée que le foyer n’est pas un endroit ou une maison. Ce sont les personnes avec qui vous partagez ces espaces. La famille ne signifie pas nécessairement des parents de sang. Une arrière-grand-mère pourrait être plus un parent qu’une mère ou un père, la personne d’à côté pourrait être plus qu’un voisin et des amis pourraient devenir comme des frères. Ces romans parlent d’appartenance, de trouver sa place dans le monde et de fonder une famille là où il n’y en avait pas auparavant. Ce fut une joie – et quelques larmes versées – d’être dans le monde de Miller, Holden et Ronan, et je suis triste de partir. Mais je vous suis éternellement reconnaissante, mes lecteurs, qui les avez pris dans vos cœurs et qui m’ont donné une communauté que je peux appeler mon foyer, où que je sois. Merci et beaucoup d’amour à vous tous.
 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
Partie 1
 
 
Prologue
 
Ronan
 
 
— Donne ton nom pour l’enregistrement.
— Ronan August Wentz.
— Ton âge ?
— Dix-neuf ans.
— Tu sais pourquoi vous êtes là ce soir, Ronan ?
Parce que je suis au bout du chemin.
Les deux policiers attendaient ma réponse. L’un d’eux était petit et rondouillard. Sur son badge était écrit : Kowalski. Harris, lui, était plus grand et portait la moustache. Je croisai les bras et leur rendis leur regard hostile, faisant comme si je n’étouffais pas dans cette pièce aux murs blancs. Sur la table trônait un dossier épais avec mon nom dessus, entouré de gobelets de café noir. Une caméra dans un coin du plafond braquait son œil noir sur nous pour enregistrer tout ce qui se disait.
Les policiers échangèrent un regard, puisque je gardais un silence total, puis Harris se leva et se mit à faire les cent pas derrière le petit flic, Kowalski.
— Où étais-tu, aux alentours de vingt-trois heures trente le treize juillet ?
— Chez moi.
— Que faisais-tu ?
— Je regardais la télé.
— Tu étais seul ?
— Oui.
— Qu’est-ce qui t’est arrivé ? poursuivit-il en donnant un coup de menton en direction de mes mains aux phalanges tuméfiées.
— Je ne me souviens pas.
C’était une réponse à la con, mais la vérité n’était pas meilleure.
— Tu ne te souviens pas ? répéta Kowalski avec un petit sourire ironique.
— Vous avez le droit de me demander tout ça en l’absence de mon avocat ?
— Tu penses avoir besoin d’un avocat, Ronan ?
— On discute, intervint Harris. Et tes mains sont bien amochées.
Il se saisit de mon dossier sur la table.
— Pas mal de gens se retrouvent bien amochés autour de toi, Wentz, non ? Ta mère, pour commencer.
Je me figeai, attendant la suite.
— Tu as grandi dans un milieu violent, je voulais dire.
Le policier feuilletait mon dossier, passant ma vie en revue : des comptes-rendus de psy sur mon état mental, des rapports de police sur mon passage en maison de correction, et dix ans de notes d’assistants sociaux pendant mes dix ans de prise en charge en famille d’accueil.
— Il est dit là-dedans que ton père a tué ta mère à coups de batte de baseball lorsque tu avais huit ans.
Intérieurement, c’était comme si on m’avait fichu un coup de pied dans le ventre. Pour eux, je me contentai de hocher la tête.
— Il est mort d’un coup de couteau en prison lors d’une bagarre avec un codétenu ?
Je croisai les bras.
— Il a eu ce qu’il méritait.
Mauvaise réponse.
Les policiers échangèrent un petit regard entendu, les sourcils arqués.
Ah, on y vient !
— Tu as été témoin de cette scène, n’est-ce pas ?
Je tressaillis, des images sanglantes remontant aussitôt à la surface cherchant à enfoncer leurs serres en moi depuis la tombe dont elles sortaient. Je n’arrivais p

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text