L'élue , livre ebook

icon

404

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2023

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

404

pages

icon

Français

icon

Ebook

2023

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Léna, jeune étudiante sans histoire, navigue entre ses études, ses amis d’enfance et les chevaux de son club d’équitation. Lors d’un concours équestre, sa douce routine prend un tournant inattendu. Elle y rencontre un séduisant et étrange Américain, inconnu de tous, venu séjourner en ville pour affaires. Ironie du sort, il propose à la jeune femme de s’occuper de son cheval. Celle-ci, sous le charme, accepte. C’est alors que son quotidien bascule. Cet étranger est-il vraiment ce qu’il prétend être ?


Parallèlement à tout cela, de curieux phénomènes apparaissent. Entre dérèglements climatiques, disparitions d’enfants et nouveaux voisins au comportement aussi surprenant que troublant, notre jeune héroïne voit sa vie peu à peu se transformer en enfer. Et si la raison de tous ces phénomènes étranges était liée à l’arrivée de ce mystérieux Monsieur De Villes ?

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

13 juillet 2023

Nombre de lectures

0

EAN13

9782384405015

Langue

Français

Publié par
JUNO PUBLISHING
2, rue Blanche alouette, 95550 Bessancourt
Tel : 01 39 60 70 94
Siret : 819 154 378 00015
Catégorie juridique 9220 Association déclarée
http://juno-publishing.com/
 
 
 
L’élue
Copyright de l’édition © 2023 Juno Publishing
© 2023 Isabelle David -Martinez
Relecture et correction par Françoise Mc Hugh, Miss Salsbury
 
Conception graphique : © LJ Designs
Tout droit réservé. Aucune partie de ce livre, que ce soit sur l’ebook ou le papier, ne peut être reproduite ou transférée d’aucune façon que ce soit ni par aucun moyen, électronique ou physique sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans les endroits où la loi le permet. Cela inclut les photocopies, les enregistrements et tout système de stockage et de retrait d’information. Pour demander une autorisation, et pour toute autre demande d’information, merci de contacter Juno Publishing :
http://juno-publishing.com/
ISBN : 978-2-38440-501-5
Première édition : juillet 2023
 
Édité en France métropolitaine
 
 
Table des matières
Avertissements
Dédicace
Remerciements
Prologue
Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Chapitre 7
Chapitre 8
Chapitre 9
Chapitre 10
Chapitre 11
Chapitre 12
Chapitre 13
Chapitre 14
Chapitre 15
Chapitre 16
Chapitre 17
Chapitre 18
Chapitre 19
Chapitre 20
Chapitre 21
Chapitre 22
Chapitre 23
Chapitre 24
Chapitre 25
Chapitre 26
Chapitre 27
Chapitre 28
Chapitre 29
Chapitre 30
Chapitre 31
Chapitre 32
Chapitre 33
Chapitre 34
Chapitre 35
Chapitre 36
À propos de l’Auteur
Résumé

 
 
 
 
Avertissements
 
 
 
 
 
Ceci est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur, ou utilisés de façon fictive. Toute ressemblance avec des personnes ayant réellement existées, vivantes ou décédées, des établissements commerciaux ou des événements ou des lieux ne serait que le fruit d’une coïncidence.
 
Ce livre contient des scènes sexuellement explicites et un langage adulte, ce qui peut être considéré comme offensant pour certains lecteurs. Il est destiné à la vente et au divertissement pour des adultes seulement, tels que définis par la loi du pays dans lequel vous avez effectué votre achat. Merci de stocker vos fichiers dans un endroit où ils ne seront pas accessibles à des mineurs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dédicace
 
 
Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore !
(Livre d’Isaïe, chapitre 14, verset 12)
 
 
 
 
 
 
Remerciements
 
 
Pour leurs encouragements, conseils, et remarques constructives, merci à Fred, Fabrice, Clara, Chrystel, Fatiha, Céline, Béatrice, Ingrid et Corinne.
Pour leurs regards de professionnels, et leur souci du détail, merci également à Marie-Rose Farjon, psychologue de l’éducation nationale, ainsi qu’à Dominique Lambert, ex-commandant de bord.
Un grand merci à Thomas, mon premier vrai et passionné lecteur, pour son travail de relecture, et de brillant correcteur.
Clin d’œil : Merci à l’acteur Tom Cruise , qui a été ma « muse » durant l’élaboration de ce roman, et la source d’inspiration pour la création de mon personnage masculin principal, Mr De VILLES.
Thanks Tom! If my novel was a movie, you’d be perfect as my Mr. De VILLES! With long black hair…
 

 
 

 
 
 

 

 
Prologue
 
 
 
 
Elle appuya longuement sur la sonnette et regarda la trace moite de son doigt disparaître avec lenteur. Poussant la lourde porte en bois massif, elle trébucha bêtement en entrant sous le grand porche.
Oh, mais ce n ’ est pas vrai, je fais vraiment n ’ importe quoi ce matin , pensa-t-elle, agacée.
Les vieux pavés rendaient le sol inégal et traître, mais ce n’était pas la première fois qu’elle se rendait dans ce cabinet médical et elle aurait dû s ’ en souvenir. En fait, depuis son réveil ce matin, il lui semblait que tout allait de travers. Elle se sentait nerveuse, de mauvaise humeur, sans qu’elle sache bien pourquoi.
Sans doute la fatigue du voyage et le début d ’ un jet lag qui promettait d’être terrible…
Elle se dirigea vers l ’ escalier, puis se ravisa et entra finalement dans le vieil ascenseur qui sentait un peu le renfermé, mais qui ne manquait pas de charme avec son style vieillot et désuet.
— Trop endormie pour l ’ escalier ce matin, tant pis ! Murmura-t-elle comme pour excuser sa faiblesse. Les portes se refermèrent dans un craquement sinistre et l ’ ascenseur s’éleva lentement, grinçant et brinquebalant de façon peu rassurante. La montée lui parut étrangement interminable. Elle avait l ’ impression de manquer d ’ air, tant la chaleur était étouffante dans ce petit espace si réduit. Les portes se rouvrirent enfin, dans un ultime effort. Elle inspira une grande bouffée d ’ air frais en sortant précipitamment.
Elle fut soulagée de lire le « Entrez sans sonner » chez son médecin sur le petit écriteau cartonné suspendu à la porte d ’ entrée. Une secrétaire qu’elle ne connaissait pas l ’ accueillit un peu froidement, lui indiquant la salle d ’ attente.
— Le docteur va vous recevoir dans un instant, lui annonça-t-elle d ’ un ton laconique, en refermant la porte d ’ un claquement sec.
Presque aussitôt, elle entendit un bruit de pas précipités. Dans son dos, une autre porte s ’ ouvrit brusquement et laissa place à un docteur nettement plus avenant que sa secrétaire.
— Bonjour, dit-il en souriant, mademoiselle Léna Rose, c ’ est bien ça ? Entrez, je vous en prie…
Léna, surprise de ne pas reconnaître sa doctoresse habituelle, marqua un temps d ’ arrêt, puis sourit à son tour, en expliquant, un peu contrariée :
— Mais en fait, j ’ avais pris rendez-vous avec la docteure Montclair.
— Mais oui, bien certainement je comprends, mais il se trouve que la docteure est en congé ces jours-ci. Je la remplace pendant quelque temps… Mais si vous souhaitez reporter votre rendez-vous…
— Non, pas de problème, le coupa presque Léna, je la verrai la prochaine fois, ce n ’ est pas gênant du tout.
Elle entra dans le cabinet en essayant de faire bonne figure, malgré sa légère déception.
Le docteur, lui, avait retrouvé sa bonne humeur et commença à l ’ examiner avec un professionnalisme qui finit par la rassurer.
Elle aimait beaucoup la docteure Montclair et l ’ aurait revue avec plaisir après ces longs mois passés aux États-Unis. Les examens gynécologiques n’étaient déjà pas vraiment une partie de plaisir, alors, autant les « subir » avec une femme compétente, qui la connaissait bien et avec qui s’était nouée, au fil des années, une certaine complicité féminine.
— Bien, tout semble tout à fait normal. Comment vous sentez-vous ces derniers temps ? Pas de fatigue anormale ? Vous n’êtes pas bien épaisse, vous savez, ajouta-t-il en fronçant légèrement les sourcils.
— C ’ est vrai que je n ’ ai pas un appétit d ’ ogre en ce moment, mais ça va, pas de soucis particuliers. En revanche, je vais avoir besoin de renouveler mon ordonnance de contraceptifs.
— Entendu, rien ne s ’ y oppose dans votre dossier médical, répondit-il en s ’ installant à son bureau, afin de remplir une ordonnance.
Pendant ce temps-là, Léna s’était rhabillée rapidement, puis assise à nouveau en face du docteur, attendant tranquillement la fin de l ’ entretien.
Relevant lentement les yeux vers elle, tout en continuant à sourire paisiblement, le médecin lui tendit l ’ ordonnance remplie, puis reposa son stylo devant lui.
C ’ est alors qu’il lui posa une question qui la figea sur place, en la glaçant littéralement de peur :
— Votre accouchement s’est-il bien passé, Mademoiselle, et comment se porte votre bébé ?
Sentant sa peau se hérisser lentement, Léna plongea un regard plein d ’ effroi et d ’ incompréhension dans les yeux gris, impassibles et bienveillants du médecin.
 

 
Chapitre 1
 
RENCONTRE HIPPIQUE
 
 
Il faisait une chaleur étouffante ce jour-là, comme les jours précédents d ’ ailleurs. Léna prit le temps de fermer les volets en laissant les fenêtres ouvertes, avant de sortir en coup de vent, claquant la porte derrière elle.
Elle allait démarrer sa voiture, lorsqu’elle réalisa qu’elle avait oublié sa cravache à la maison.
Elle ressortit précipitamment du véhicule, en laissant tourner le moteur, et se mit à courir vers sa porte d ’ entrée.
Je vais finir par être en retard si ça continue comme ça, et le jour du concours en plus, bravo ! Mathieu va me tuer !
Mat, son prof d’équitation était très sympa et extrêmement compétent, mais les jours des concours il avait tendance à stresser un peu.
Et à nous communiquer son stress, d ’ ailleurs, se dit-elle en pinçant les lèvres.
En regagnant son véhicule, cravache en main, Léna constata que le ciel s ’ assombrissait soudainement. D’énormes nuages noirs tournoyaient de façon inquiétante dans le ciel. On avait l ’ impression d’être en fin de journée, alors que c’était le début de l ’ après-midi.
Et pourtant, pas un souffle de vent.
La météo n ’ avait pas prédit ça, il me semble , se remémora-t-elle, espérons qu’il ne va pas pleuvoir, ça gâcherait tout !
La voiture démarra en trombe, suivie par un nuage de poussière, qui retomba lentement derrière elle, tel le rideau d ’ une scène de théâtre.
Bien évidemment, elle arriva la dernière. Mat applaudit lorsqu’il la vit cavaler pour rejoindre le groupe de cavaliers, déjà attentifs aux consignes données pour le bon déroulement de l’épreuve.
— Merci pour ta ponctualité, Léna ! Tu montres l ’ exemple aux plus jeunes, bravo la maîtresse d’école !
Léna encaissa la moquerie en grimaçant un peu. Elle n ’ aimait pas du tout qu’on remette en question ses qualités professionnelles. Et depuis le temps, ça, Mat le savait bien…
Bon d ’ accord, l’équitation ce n ’ est pas mon point fort, mais en revanche, avec les petits et leur

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text