HISTOIRES D´ILES SOUS LE SOLEIL ET SOUS LE VENT
129 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

HISTOIRES D´ILES SOUS LE SOLEIL ET SOUS LE VENT , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
129 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sous le soleil ou sous le vent, la Caravane, Voici Hawaii, le cœur du Pacifique,
où deux tourtereaux, que le danger menace,
se voient pousser des ailes pour fuir l'archipel. Plus à l'ouest, le Japon. Là, un garçon
né d'une pêche largue les amarres : à lui le trésor
d'un ogre, seigneur d'une île brumeuse ! Mais passons dans l'Atlantique,
au large des Açores, qui seraient nées
de neuf fleurs bleues tombées
dans l'eau des mains d'un ange. Sous le soleil ou sous le vent, la Caravane
poursuit sa route... "" L'Amérique ! ""
crie la vigie tandis que resplendit à l'horizon
l'île des enfants-fées de l’Étoile du Soir.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 8
EAN13 9782373800616
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0038€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

ISBN 978-2-910272-85-2
Sous le soleil ou sous le vent, la Caravane, voguant d’îles en îles, se rêve caravelle. Voici Hawaii, le cœur du Pacifique, où deux tourtereaux, que le danger menace, se voient pousser des ailes pour fuir l’archipel. Plus à l’ouest, le Japon. Là, un garçon né d’une pêche largue les amarres : à lui le trésor d’un ogre, seigneur d’une île brumeuse ! Mais passons dans l’Atlantique, au large des Açores, qui seraient nées de neuf fleurs bleues tombées dans l’eau des mains d’un ange. Sous le soleil ou sous le vent, la Caravane poursuit sa route… « L’Amérique ! » crie la vigie tandis que resplendit à l’horizon l’île des enfants-fées de l’Étoile du Soir.
14,50 euros
Marilyn Plénard Histoires d’îles sous le soleil et sous le vent
Illustrations de Zuzanna Celej Histoires d’îles sous le soleil et sous le vent
Marilyn Plénard
Flies France
La caravane des contes
Marilyn Plénard
Histoires d’îles sous le soleil et sous le vent
illustrations de Zuzanna Celej
Flies France
La Terre est une île vaste Conte des Indiens Cherokees A u temps où il n’y avait que l’eau, les animaux habitaient la voûte du ciel. Ils s’y bousculaient tant ils étaient nombreux. C’est pourquoi ils se sont mis à lorgner du côté de l’eau. Le premier, Scarabée-d’Eau s’est décidé à descendre. Il a dit : – Je vais aller voir en bas s’il y a autre chose que l’eau. Il y est allé mais, en bas, il n’y avait que l’eau. Alors, Scarabée-d’Eau a plongé et ramené en surface le limon. Il a tant plongé et tant ramené de limon qu’il a bâti l’île vaste que l’on appelle la Terre. Au début, l’île-Terre était humide et molle. Les animaux avaient peur d’y descendre car ils craignaient de s’y enfoncer. Pour les Aborigènes, iln’y Ils ont envoyé les oiseaux en vérifier laavait au début du monde qu’une masse où stagnaient fermeté. De retour, les oiseaux ont dit : les ébauches de tout ce qui vit. – L’île-Terre est bien trop molle ! Nous Puis les Grands Ancêtres ont n’avons pu nous poser nulle part. Grand-fait émerger de cette masse les Busard a survolé l’île sans se poser. Quandminéraux, les plantes et les êtres humains, chacun apparenté à ses ailes ont faibli, il s’est écrasé. Ainsi sont un animal : kangourou, casoar, nées les vallées profondes. Comme il s’est requin. Les Aborigènes nomment débattu, sont nées les montagnes. cette parenté le Rêve. Et le Temps Finalement, les animaux se sontdu Rêve est le domaine des Grands Ancêtres, qui en ont créé installés sur l’île. Mais il y faisait éternel-une réplique terrestre, destinée lement nuit. Alors, ils ont attrapé le Soleil aux hommes : l’Australie, la plus et l’ont obligé à l’éclairer. Depuis, chaque grande île de la planète, dont jour, le Soleil longe la voûte du ciel avantles Aborigènes s’estiment les gardiens et non les propriétaires. de disparaître, puis de réapparaître au seuil de la terre des Cherokees.
5
Le Cocotier de la toute petite île Conte du Nigeria
A nansi, affamé, scrute l’horizon. Il s’écrie : – Une île ! Qu’est-ce qu’elle fait là, elle qui n’était pas là hier ? Anansi monte dans son vieux canot et rame jusqu’à l’îlot, que couronne un cocotier. Cette île, c’est juste un bout de rocher : sa base n’est pas plus large que la
racine de son palmier. Anansi, courageux, se hisse en haut du tronc. Ouf, ça y est ! Il cueille une première noix, la lance dans le canot. Aïe, aïe, aïe, la noix tombe à l’eau. Il en
cueille une deuxième. La lance. Rebelote ! Une troisième. Encore manqué ! Une
quatrième. Pas de chance. Et ainsi de suite. À la fin, il ne reste qu’une noix sur le
cocotier. Anansi la cueille, vise adroitement le canot. Plouf ! La noix tombe à l’eau.
Anansi, affamé, hurle :
– Île maudite ! Tu te payes ma tête, hein ?
Anansi, désespéré, se jette à l’eau. Ha ! Que se passe-t-il ? Anansi coule... sans
se noyer. Mais qu’est-ce qui se dresse au fond ? Un château !
– Anansi, qu’est-ce qui t’amène ? demande le roi du fond de l’eau, qui lui ouvre
sa porte lui-même.
Anansi, étonné, conte son affaire. Le roi répond :
– Tiens, attrape ce pot.
Sur l’île, Anansi le teste sans attendre. Il dit timidement :
– Pot, pot, qu’est-ce que tu me fais de bon aujourd’hui ?
Sous les yeux d’Anansi, ébahi, surgit un festin, vite englouti.
6
Rassasié, il sourit :
– C’est ma femme et mes petiots qui
vont être ravis.
Mais, l’instant d’après, il réfléchit :
– Ma femme et mes petiots sont des
goulus. Mon pot va se vider en un rien de
temps. Je ne vais rien leur dire.
Chez lui, Anansi cache son pot. Mais
femme et petiots ne sont pas nés de la
dernière pluie : peu à peu, ils se doutent
de quelque chose car Anansi grossit
comme un cochon tandis que femme et
petiots maigrissent comme des coucous.
La femme réfléchit :
– Mon mari a un secret. Mon fils aîné
a un secret. Mon mari ne sait pas ce que
c’est. Mais, moi, je sais.
Ce que la femme d’Anansi sait, c’est
 Sur l’île  hawaiienne deMolokai, Post-a-Nut est un bureau de poste spécialisé dans l’envoi aux quatre coins du monde d’un souvenir de vacances original : la noix de coco. Le touriste choisit sa préférée parmi les noix exposées, écrit son message et l’adresse du destinataire sur l’élue avec un stylo-feutre, puis le postier colle à même le fruit, qu’il n’emballe pas, des timbres aux couleurs éclatantes avant son grand départ, par avion. Le destinataire doit se montrer patient : on connaît une noix qui a mis quatre bons mois avant d’arriver en Afrique.
que leur fils aîné possède un don : celui de métamorphose. Alors l’enfant, pour
épier son père, se métamorphose en mouche. Et, quand Anansi se cache pour
manger, la mouche est là, à l’observer.
Le lendemain, Anansi doit s’absenter. Sa femme en profite : elle s’empare du
pot, le suspend au-dessus du feu pour en chauffer le contenu. Mais le pot, dont
le contenu n’a pas besoin d’être chauffé, éclate en mille morceaux.
Quand Anansi s’aperçoit de la disparition du pot, il ne dit pas un traître mot.
7
Mais, le lendemain suivant, il rame jusqu’à l’îlot. Il se hisse en haut du cocotier. Une
à une, il cueille les noix, les lance dans son canot. Aucune ne tombe à l’eau. Anansi
ne s’avoue pas vaincu. Il monte dans son canot et balance les noix par-dessus bord.
Puis il se jette à l’eau et nage jusqu’au château. Au roi du fond de l’eau, Anansi, en
habitué, conte son affaire. Le roi lui donne un bâton.
Sur l’île, Anansi le teste sans attendre. Il dit timidement :
– Bâton, bâton, qu’est-ce que tu me fais de bon aujourd’hui ?
Et toi, que crois-tu qu’il lui a fait de bon, le bâton, à Anansi ?
8
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents