Passeport pour Auschwitz
204 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Passeport pour Auschwitz , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
204 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Quatre-vingt lettres écrites à son épouse par le Dr Mass, interné au camp de transit de Drancy du 16 octobre 1941 au 31 juillet 1943, nous font entrer dans l'intimité d'un médecin de la cité ouvrière de Maisons-Alfort victime de la persécution antisémite. Pour sa femme Élisabeth et leur fille Gabrielle qu'il aime profondément, le Dr Mass nourrit l'espoir d'une libération, alors que planent parmi les internés juifs, la famine, la terreur d'être fusillé comme otage puis, à partir de mars 1942, la peur d'être déporté. Aucune des protections que pourraient lui valoir son passeport roumain, la Roumanie étant un allié du Reich, ni même son état de santé précaire ou sa volonté de tromper ses bourreaux ne lui épargnent la déportation. Envoyé dans les mines de charbon de Jaworzno, Zacharie Mass, à bout de force, est transféré à Auschwitz-Birkenau où il sera gazé et son cadavre brûlé. Cet ouvrage saisit de l'intérieur ce que fut la vie dans le camp de Drancy, où transitèrent la grande majorité des déportés juifs de France durant la Seconde Guerre mondiale.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782304039276
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0012€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Dr Zacharie Mass
Passeport pour Auschwitz Correspondance d’un médecin du camp de Drancy
Collection T É moignages de la Shoah

Le Manuscrit


© Éditions Le Manuscrit, 2019
Docteur Zacharie Mass
ISBN: 9782304039276




Présentation de la collection « Témoignages de la Shoah » de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
En lançant sa collection « Témoignages de la Shoah » avec les éditions Le Manuscrit, et grâce aux nouvelles technologies de communication, la Fondation souhaite conserver et transmettre vers un large public la mémoire des victimes et des témoins des années noires des persécutions antisémites, de 1933 à 1945.
Aux nombreux ouvrages déjà parus, la Fondation espère ainsi ajouter les récits de celles et ceux dont les voix sont restées jusqu’ici sans écho : souvenirs souvent enfouis au plus profond des mémoires individuelles ou familiales, récits parfois écrits mais jamais diffusés, témoignages publiés au sortir de l’enfer des camps, mais disparus depuis trop longtemps des rayons des bibliothèques.
Si quelqu’un seul ne peut décrire l’indicible, la multiplicité des récits peut s’en approcher.
En tout cas, c’est l’objectif que s’assigne cette collection à laquelle la Fondation, grâce à son Comité de lecture composé d’historiens et de témoins, apporte sa caution morale et historique.
Face à une actualité où l’instrumentalisation des conflits divers tend à obscurcir, confondre et banaliser ce que fut la Shoah, cette collection permettra aux lecteurs, chercheurs et étudiants de mesurer la spécificité d’une persécution extrême dont les uns furent acteurs, les autres complices, et face à laquelle certains restèrent indifférents et les autres héroïques.
Puissent ces ouvrages inspirer à leurs lecteurs l’esprit de fraternité, le rejet de l’antisémitisme et de toute autre forme d’exclusion.
Consultez le site Internet de la FMS : www.fondationshoah.org


Comité de lecture de la collection (2012)
Serge Klarsfeld,
Henri Borlant,
Isabelle Choko,
Olivier Coquard, Katy Hazan (OSE),
Dominique Missika,
Denis Peschanski, Paul Schaffer,
Annette Zaidman,
Philippe Weyl,
: Laurence Beilvert
Voir les autres titres de la collection en fin de volume.


Biographie de Zacharie Mass
1907 28 octobre : naissance de Zacharie Mass à Odessa (Empire russe, de nos jours Ukraine). Son père, Abraham, est né le 9 juillet 1879 dans la même ville, de Jacob Moïssevitch Mass, bourgeois du gouvernement de Grodno, et Fryma. La mère de Zacharie, Esther (Esfir), est née Fleischer, le 21 mai 1883. La famille est juive et respectueuse des traditions.
1912 Naissance du frère de Zacharie, Éphraïm dit Fima.
1914-1918 Première Guerre mondiale . La Révolution russe de 1917, qui en octobre porte au pouvoir les Bolcheviks, entraîne la signature d’une paix séparée, et la guerre civile (1918-1921) pendant laquelle de nombreux pogroms ont lieu, en particulier en Urkaine.
1922 30 décembre : naissance de l’URSS.
Début des années 1920
La famille Mass émigre en Roumanie, à Chisinau (Kichinev), capitale de la Bessarabie (aujourd’hui, capitale de la République de Moldavie), théâtre de pogroms en 1903 et 1905. Le père de Zacharie exerce alors la profession de commerçant en laine. La famille obtiendra la nationalité roumaine.
1925 Septembre : Zacharie réussit son baccalauréat. Il va à Bucarest afin d’entreprendre des études de médecine.
Seconde moitié des années 1920
Zacharie fait des séjours en France.
1931 8 octobre : Zacharie obtient un passeport (n° 923406) des autorités roumaines au nom de Sa Majesté le roi Carol II.
14 octobre : il arrive à Paris avec sa mère et son frère Fima. Ces derniers retourneront vivre à Bucarest. À Paris, Zacharie poursuit ses études de médecine.
1932 23 juin : Zacharie se marie à la mairie du IX e arrond t de Paris avec Élisabeth, dite Lisette, Tcherniakoff, née le 6 décembre 1909 à Paris, dans le III e arrond t , de parents (Élie et Fanny, de son nom de jeune fille Lobtchitz) nés en Russie et naturalisés français en 1925. Le mariage religieux a lieu trois jours plus tard à la synagogue de la rue Buffault (IX e arrond t ).
1934 14 juin : Zacharie obtient son diplôme de docteur en médecine.
26 juillet : naissance de Gabrielle Mass à Paris (IX e arrond t ).
Zacharie ouvre son cabinet médical dans l’appartement familial au 288 rue Jean-Jaurès à Maisons-Alfort (aujourd’hui Val-de-Marne).
1939 3 septembre : la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l’Allemagne nazie en raison de son invasion de la Pologne deux jours plus tôt. Début de la Seconde Guerre mondiale en Europe.
1940 10 mai : fin de la « drôle de guerre », début de la guerre éclair. Les armées allemandes attaquent par surprise la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg afin de contourner la ligne de défense française Maginot et d’envahir la France.
17 mai : le Dr Mass se porte volontaire et s’enrôle dans l’armée française. Il est affecté à la section des infirmiers militaires (SIM) à Vendôme (Loir-et-Cher).
31 mai : le médecin auxilliaire Mass est affecté à l’hôpital de la caserne militaire Pittié à Nevers (Nièvre).
22 juin : signature de l’armistice à Rethondes entre l’Allemagne victorieuse et la France. Occupation allemande des trois cinquièmes du territoire. Zone libre et zone occupée seront séparées par une ligne de démarcation.
10 juillet : à Vichy, l’Assemblée nationale vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. L’État français remplace la IV e République.
Le même jour, Zacharie Mass, est démobilisé pour se rendre avec sa voiture à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes) en zone dite « libre ».
3 octobre : premier statut des Juifs.
À Maisons-Alfort, les Allemands posent des scellés sur la porte d’entrée du cabinet-appartement du Dr Mass. Marcel Baudot, cheminot habitant la même cité-jardin, passe en zone non occupée pour avertir Zacharie Mass de la situation. Ce dernier propose de créer, grâce à une chaîne de cheminots, une correspondance clandestine.
30 octobre : après l’entrevue de Montoire avec Hitler, le maréchal Pétain engage la France dans la voie de la collaboration avec l’Allemagne nazie.
6 décembre : le Dr Mass, qui estime le danger écarté, obtient à la préfecture à Nice le « certificat de rapatriement des réfugiés par route » lui permettant de rejoindre son domicile de Maisons-Alfort. Il franchit en voiture la ligne de démarcation en uniforme et muni de sa feuille de démobilisation. Il voyage avec sa fille Gabrielle et deux personnes juives munies de faux papiers.
1941 Zacharie Mass reprend son activité professionnelle et contacte la Résistance locale. Il continu à participer au service de courrier clandestin avec Baudot et M. Coursier, contrôleur des routes à la SNCF.
2 juin : second statut des Juifs.
20 août : rafle dite du XI e arrond t . Les Juifs arrêtés sont enfermés à la Cité de la Muette, inachevée, de Drancy (aujourd’hui en Seine-Saint-Denis) qui devient alors un camp d’internement de Juifs. Rien n’a été prévu pour la vie dans ce camp sous autorité allemande et gardé par la gendarmerie. La préfecture de police nomme un économe administrateur des cuisines et un médecin « aryen » (Dr Tisné) chargé de surveiller le service médical assuré par des médecins juifs internés.
Septembre : le Dr Mass prévient un voisin, Georges Ulmer, conducteur de bus et résistant, de la présence chez lui de policier français venus l’arrêter.
Début octobre : le Dr Mass est convoqué au QG de la Gestapo, rue des Saussaies (VIII e arrond t de Paris). Il n’est pas retenu.
16 octobre : le Dr Zacharie Mass est arrêté à son domicile par la police française et interné au camp de transit de Drancy.
Novembre : au camp de Drancy, après le décès de plusieurs détenus en raison du manque de nourriture et d’hygiène, environ 800 Juifs en mauvais état de santé sont libérés et les colis alimentaires comme la correspondance, autorisés.
15 décembre : sur les 70 fusillés en représailles au Mont-Valérien (de nos jours, Hauts-de-Seine) par les nazis, 44 ont été sortis du camp de Drancy.
1942 3 mars : le Dr Mass est nommé « contrôleur chef » de la pharmacie du camp, et peu après, é

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents