Shanadithit
13 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Shanadithit , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
13 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

«Elle portait toujours sur elle un petit fragment de quartz qu’elle disait être un morceau de son pays – ce fut son seul héritage, avec les histoires qu’elle avait racontées et quelques dessins. Surtout, elle portait le poids du destin tragique de son peuple. Un peuple malheureux comme les pierres.»

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 avril 2014
Nombre de lectures 0
EAN13 9782895966210
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0002€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

La collection «Mémoire des Amériques» est dirigée par David Ledoyen
Ce texte est extrait de l'ouvrage de Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque, De remarquables oubliés , t. 1, Elles ont fait l'Amérique , Montréal, Lux Éditeur, 2011.
Illustration de couverture: Francis Back
© Lux Éditeur, 2011 www.luxediteur.com
Dépôt légal: 2 e trimestre 2014 Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque et Archives nationales du Québec ISBN(ePub) 978-2-89596-621-0
Ouvrage publié avec le concours du Conseil des arts du Canada, du programme de crédit d’impôt du gouvernement du Québec et de la SODEC . Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada ( FLC ) pour nos activités d’édition.
Shanadithit
E lle portait toujours
sur elle un petit fragment de quartz qu’elle disait être un morceau de son pays – ce fut son seul héritage, avec les histoires qu’elle avait racontées et quelques dessins. Surtout, elle portait le poids du destin tragique de son peuple. Un peuple malheureux comme les pierres.
E N 1500, ILS OCCUPENT toute l’île de Terre-Neuve; avant d’être nouvelle, cette terre est la leur. Mais le long des côtes, en ce jour de mars 1823, les Béothuks sont à peine six, une petite bande affamée, effarouchée, menacée par la tuberculose et les chasseurs d’Indiens. Autrefois, on autorisait les Blancs à les abattre, maintenant le gouvernement de Terre-Neuve octroie des primes pour la capture de Béothuks vivants.
L’hiver a été dur, la nourriture rare. Les trappeurs anglais pénètrent de plus en plus profondément à l’intérieur du territoire, ils remontent même jusqu’au lac des Indiens Rouges. Pour survivre, les Béothuks doivent demeurer invisibles. Ils fuient plus qu’ils ne chassent; ce sont eux-mêmes des proies. Les voici donc terrés dans leur petit campement de la baie Badger: un couple, leurs deux filles, leur fils, un gendre. L’une des filles est frêle, toussoteuse. Sa sœur, Shanaditith, est épanouie, volontaire. Elle a environ vingt-trois ans, et déjà deux cicatrices de blessures par balle. Le plus récent incident remonte à son adolescence lorsque, occupée à gratter une peau de caribou au bord du lac, un Micmac du nom de Noël Bosse lui a tiré dessus. Le bonhomme se vantait d’avoir tué quatre-vingt-dix-neuf Béothuks et il comptait bien en tuer un centième avant de «prendre sa retraite». La balle a traversé le bras de Shanadithit, qui a pu s’enfuir dans la forêt. La première fois, elle était petite, une balle lui avait traversé la jambe.
Ainsi vont leur vie et leur histoire: fuir, fuir. Il y a un mois tout juste, la bande a été surprise par des trappeurs terre-neuviens.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents