Des femmes surdouées , livre ebook

icon

138

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2018

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

138

pages

icon

Français

icon

Ebook

2018

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Ce livre est un recueil de témoignages pleins d’humilité de femmes surdouées. Il consacre tout le premier chapitre à une synthèse de la question de la douance et apporte quelques explications innovantes à ce sujet.
Les témoignages touchants de ces femmes douées, trop souvent ignorées, sont issus de réflexions profondes et démentent ainsi certains préjugés. Le livre est destiné à tout public homme ou femme, connaisseur ou non de la précocité.
« Un enfant précoce très jeune, soumis à un environnement dans lequel il ne peut acquérir des expériences nouvelles enrichissantes peut se trouver être totalement déstabilisé dans son développement cognitif. »
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

10 juillet 2018

Nombre de lectures

43

EAN13

9782411000541

Langue

Français

Des femmes surdouées
Nadine Kirchgessner
Des femmes surdouées
Témoignages
LEN
126, rue du Landy 93400 St Ouen
© LEN, 2018
ISBN : 978-2-411-00054-1
Merci aux femmes qui ont témoigné dans ce livre.
Merci à ma famille, à Brigitte, Karin et Véronique pour leur relecture.
Merci à Arielle Adda pour la préface et pour ses encouragements.
Préface
Depuis de longues années, Nadine Kirchgessner a mené une réflexion approfondie à propos du don intellectuel, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes.
Cette recherche a trouvé un prolongement logique dans la création d’un site grâce auquel elle a recueilli une grande diversité de témoignages.
Il aurait été dommage que le fruit de tant de réflexion personnelle et de tant de récits émouvants, sincères et spontanés se perdent.
Ce livre reflète la personnalité de son auteur par sa profondeur dans le cheminement de la réflexion.
L’éclairage porté sur les adultes doués et notamment les femmes apporte une contribution importante sur ce sujet pas toujours bien compris. Qu’elle en soit remerciée.
Arielle Adda
Avant-propos
Un livre uniquement sur les femmes surdouées pourrait paraitre ségrégatif mais il semble qu’il peut avoir sa place dans la sphère intellectuelle, et surtout être utile. Je l’ai démarré sans savoir ce qu’il contiendrait exactement, mais j’ai reçu de nombreux témoignages de femmes qui m’ont bien souvent émue, et je voudrais les faire partager. Il semble que les femmes surdouées soient différentes des hommes surdoués. Les hommes et les femmes sont différents d’une façon globale, chacun d’entre nous peut le remarquer aisément, mais la douance accentue encore cette situation, car elle met l’accent sur chaque caractéristique de l’être humain. Elles sont parfois assez incomprises et si elles souffrent, elles ne souffrent pas plus que les hommes mais en tous cas très différemment. La société n’est pas tendre pour les femmes en général, parfois encore plus pour les femmes surdouées. Pour elles, il est difficile de se montrer plus vives et performantes que les hommes, sans prendre le risque de perdre leur féminité, alors elles se taisent. Se taire pour elles est terrible et elles finissent par se perdre.
La douance ?
Différentes images me viennent à l’esprit lorsque l’on prononce ce terme… dans le désordre… intelligence, puis compétence, clairvoyance, assurance, science, différence, avance, impertinence, confiance, exigence, évidence, aisance, apparence, fulgurance, appétence, efficience, extravagance, éloquence, turbulence, suffisance, nuance, condescendance, vigilance, maltraitance, variance, tolérance, chance, indulgence, pertinence, influence, méfiance, effervescence, impatience, espérance, présence, défiance, conscience, excellence, résilience, indépendance,… ah c’est tout ? La douance, c’est être doué, réussir dans la vie, dans ses relations amoureuses, amicales, professionnelles, réussir en tout ? Non, malheureusement, si certaines y parviennent, une frange non négligeable de la population des femmes très douées est très tourmentée dans l’un ou l’autre domaine, ou dans tous… et c’est le silence, la souffrance, la décadence, l’errance.
Écrire ce livre, c’est rompre leur silence si oppressant. Elles ne veulent surtout pas paraître prétentieuses, ainsi elles se taisent et c’est ce qui les rend si touchantes.
L’intelligence ?
L’intelligence est difficile à définir mais on la devine immédiatement lorsque l’on rencontre des femmes surdouées. Leur finesse d’esprit, leur vivacité, leur empathie, leur sensibilité sont telles que l’on ne peut passer à côté de ces trésors d’ingéniosité. Et pourtant, certaines sont si méconnues, si tristes, si déprimées, avec une si grande difficulté à vivre, que la colère devant de tels gâchis m’envahit.
L’intelligence, comment définir l’indéfinissable, l’indescriptible, l’indicible ? Il y a beaucoup à dire sur ce concept. Si l’intelligence c’est savoir s’adapter au monde, aux autres, alors les femmes surdouées sont intelligentes car elles se sur-adaptent en milieu scolaire et social, ou professionnel. Si l’intelligence c’est la vivacité d’esprit, la rapidité, alors elles l’ont aussi. Si c’est avoir un QI au-dessus de la moyenne, elles en sont conscientes aussi pour celles qui se sont fait tester. Si l’intelligence c’est l’intelligence du cœur, c’est savoir observer, avoir de l’empathie, savoir écouter, alors les femmes surdouées sont très intelligentes. Si l’intelligence, c’est savoir comprendre les mots, savoir parler, savoir employer les bons termes au bon moment, alors les femmes surdouées sont de celles-là. Si l’intelligence, c’est l’intuition, elles n’en manquent pas. Si l’intelligence, c’est savoir bien s’occuper d’enfants un peu hors-normes, elles répondent présentes aussi.
L’intelligence est définie traditionnellement comme la capacité à comprendre les évènements, les situations, s’adapter à son environnement mais n’est-ce que cela ? L’intelligence, c’est également l’ingéniosité, c’est comprendre vite et bien, c’est résoudre des problèmes difficiles avec des idées nouvelles, c’est apporter des solutions originales que personne ne connaissait auparavant, c’est savoir mobiliser les ressources existant dans l’environnement ou en nous-mêmes, c’est s’adapter à cet environnement, c’est chercher sans relâche. Il faudrait que toutes ces grandes capacités puissent s’épanouir dans un environnement bienveillant.
En général les petites filles surdouées sont décrites plus souvent comme bien adaptées au système scolaire ou à la vie sociale ; contrairement aux petits garçons ; c’est ce que l’on entend le plus souvent. Ce n’est pas automatique, il existe certaines fillettes qui ne se sur-adaptent pas. Lorsque par malheur elles ne se conforment pas, ou elles ne conforment plus, au moment de l’adolescence, le clash peut-être très violent. Certaines se tournent alors vers les drogues, d’autres souffrent d’anorexie ou de boulimie, ou d’autres vivent dans un mal-être quasi permanent à l’âge adulte. Néanmoins, d’autres encore, sont au contraire en grande réussite…
Dans ce livre, je vais laisser la parole à ces femmes qui m’ont fait l’honneur d’écrire sur le site que j’ai créé : planetesurdoues.fr. Elles m’ont autorisée à publier en modifiant leur prénom pour certaines. Bien sûr, je pense aux nombreux hommes qui m’ont écrit également, certains vont bien, d’autres souffrent beaucoup, mais pour une fois, et c’est totalement arbitraire de ma part, je choisis d’écrire sur les femmes « douées » parce que l’on parle moins d’elles. Je m’en excuse par avance auprès des hommes qui me lisent peut-être. Ainsi, ils comprendront ces femmes qui s’ouvrent à nous avec pudeur.
La douance
Q UELQUES GÉNÉRALITÉS
La douance et encore plus l’intelligence ne peuvent se définir en une phrase simple car la complexité de ce concept est telle qu’il faut plusieurs pages pour l’expliquer, et encore, chacun n’y trouvera pas sa vérité. Il existe plusieurs formes d’intelligence, l’intelligence de l’esprit, celle du cœur, relationnelle, scolaire, sociale, émotionnelle. Souvent lorsque l’on pense « surdoué », ce qui vient à l’esprit pour beaucoup, c’est « matheux », ce qui est vraiment un préjugé de la douance.
Mais lorsque l’on rencontre les personnes surdouées, on ressent qu’elles sont intelligentes, on sait qu’elles sont inattendues, même si on ne sait pas le définir simplement. Les différents témoignages nous permettront de mieux cerner ce qu’est la douance à travers sa diversité. Ces témoignages seront l’objet des chapitres suivants dans ce livre.
Découvrir sa douance à l’âge adulte semble être parfois douloureux mais très souvent bénéfique. Les méandres et écueils de l’acceptation de cet état nouveau sont nombreux, mais toujours moindres que de « ne pas savoir ». Les témoignages apporteront plus de compréhension et de finesse dans l’analyse de ce phénomène encore incompris et parfois tabou. Néanmoins il faut donner quelques détails plus techniques. Les adultes surdoués et les femmes surdouées qui nous intér

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text